Esch 2022 : Claude Frisoni et Raymond Reuter pas vraiment satisfaits

En ces temps où le confinement nous condamne à un présent éternellement instable, il peut être rafraîchissant d’apprendre que certaines choses ne changent pas – même si ce n’est que le manque de professionnalisme de l’équipe de la capitale européenne de la culture 2022.

Que le refus d’un projet ne rende pas content est parfaitement compréhensible. Et que l’ire soit proportionnellement plus grande par rapport au temps et à l’énergie investis l’est d’autant plus. Pourtant, avec tout ce qui passe autour d’Esch 2022, la métropole du fer devra penser bientôt à trouver un endroit pour un cimetière des projets mort-nés. Nous en avions déjà rendu compte dans notre édition papier de fin février. mehr lesen / lire plus

Podcast: Am Bistro mat der woxx #086 – Esch2022 an den Ausverkaf vun der Kulturzeen

All Woch bitt d’woxx Iech an hirem Podcast en Abléck an hir journalistesch Aarbecht a beliicht d’Hannergrënn vun engem Artikel.

Virun enger Woch ass een éischten Tëschebilan vun der europäescher Kulturhaaptstad Esch 2022 gezu ginn. No engem Wiessel vum Team a villen Diskussioune wollt ee weisen, datt elo alles riicht géif lafen. Allerdéngs war déi Präsentatioun éischter mat enger Disneyland-Attraktioun ze vergläiche wéi mat enger Pressekonferenz.

De Joël Adami schwätzt am Podcast mam Luc Carregari doriwwer, wisou dat esou war a wat fir Problemer nach ëmmer bestinn. Dat sinn engersäits d‘Finanzen an anerersäits onbegrënnte Virwërf géigeniwwer de fréiere Coordinateur*innen.

 

Esch 2022 : « Si mussen elo doduerch ! »

Le weekend dernier, la capitale européenne de la culture Esch 2022 a lancé une grande initiative de communication, sans concrétiser son projet. Entre-temps, en coulisses, le projet est traité de pestiféré par certain-e-s.

Une chorégraphie communicative bien synchronisée, mais sans vrai contenu. (Photos : Esch 2022)

Qui se rend à la « Muart Haal » à partir de la gare d’Esch peut croiser la véritable âme de la métropole du fer : deux supérettes arabes, un magasin de troc, l’OGBL, le célèbre Café du coin qui a servi de coulisses dans « Bad Banks », avec un peu plus en bas le non moins célèbre café Chez Nadia fermé pour cause de deals notoires, les drogues se vendant désormais juste en face. mehr lesen / lire plus

Et il n’en resta qu’un

Imbroglio hier sur un article de L’essentiel qui faisait état de huit projets retirés par la Kulturfabrik pour Esch 2022. Finalement, l’article avait tout bon, sauf des détails chronologiques.

« La Kufa supprime huit projets phares pour Esch 2022 », titrait hier le quotidien gratuit. En réaction, les téléphones et les boîtes mails des deux institutions culturelles ont chauffé, le moindre nouveau couac de l’entreprise capitale européenne de la culture étant scruté avec vigilance en raison de son cheminement jusqu’ici plutôt chaotique.

Finalement, un communiqué de presse commun des responsables de la capitale européenne de la culture et de l’institution culturelle eschoise a tenté de minimiser les faits relatés dans la presse – avis aux collectionneurs de démentis particulièrement créatifs. mehr lesen / lire plus

Statistiques culturelles européennes : Quelques surprises

Comme chaque année, la Commission européenne publie les données statistiques du secteur culturel dans les États membres. Si les données concernant le Luxembourg sont connues, leur représentation au niveau européen étonne parfois.

Les « Culture Statistics 2019 Edition » sont en soi une lecture peu passionnante. Le document publié par Eurostat compile les informations par pays membre dans la perspective de les comparer. Les thèmes s’étendent de l’héritage culturel à l’emploi dans le secteur culturel, de la participation culturelle aux dépenses étatiques dans la culture.

Première petite surprise dans le chapitre consacré aux capitales européennes de la culture : pour l’année 2022, la ville d’Esch ne figure qu’en deuxième place derrière celle de Kaunas en Lituanie – ne faisant de la métropole du fer « que » la petite ville partenaire de cette édition des réjouissances culturelles sous le sigle européen. mehr lesen / lire plus

Esch 2022 : Möllerei digitale et plus si affinités

Hier, la ministre de la Culture Sam Tanson, avec les édiles communaux et les responsables de l’année culturelle, a enfin dévoilé les lieux qui seront affectés pour la capitale culturelle européenne sur Belval.

(© esch2022)

Ça n’a pas l’air bien pour le futur de la halle des Soufflantes. Écartée par la ministre pour des raisons de sécurité début mai, elle ne sera donc définitivement pas un haut lieu des réjouissances de 2022 – même si cela était prévu par le bid book qui avait ouvert la voie à la nomination d’Esch. Mais ça, c’était avant. Dès à présent, l’équipe de Esch 2022 pourra compter sur une panoplie de lieux révélés hier. mehr lesen / lire plus

Halle des Soufflantes : Peut-être un jour…

La halle des Soufflantes à Esch-Belval ne sera donc finalement pas utilisée pour accueillir le QG d’Esch 2022. La ministre de la Culture invoque des raisons de sécurité. Ce qui laisse tout de même quelques questions ouvertes.

C’est donc non, la halle des Soufflantes ne servira pas pour l’année culturelle, « au regard en particulier de l’état de la couverture de béton du bâtiment, de la présence d’amiante, de l’état de l’enveloppe thermique et des dégradations par ailleurs constatées, la halle nécessite d’importants travaux ». Des travaux si importants que les conditions de sécurité pour des milliers de visiteurs ne seraient pas réunies – c’est ce que répond la ministre de la Culture à une question des député-e-s socialistes Lydia Mutsch, Franz Fayot et Mars Di Bartolomeo. mehr lesen / lire plus

Deuil national : Esch annule la Nuit de la culture

Quand l’orgueil patriotique dépasse les ambitions culturelles : suite au décès du grand-duc Jean, la ville d’Esch vient d’annuler sa Nuit de la culture du 4 mai.

(Screenshot: nuitdelaculture.lu)

Axée sur la thématique de l’eau, l’édition 2019 de la Nuit de la culture se voulait très ambitieuse, avec une programmation unissant artistes locaux, nationaux et internationaux confiée à la boîte „Écoute le paysage“ pour la programmation et Moskito et Takaneo pour la communication. Étape importante pour l’année culturelle Esch 2022 – une visite des partenaires de la ville de Kaunas en Lituanie et de Tartu 2024 en Estonie étant prévue d’ailleurs –, cette nuit pouvait être vue comme une première répétition pour la capitale culturelle sous la nouvelle direction imposée par la ville. mehr lesen / lire plus

Esch 2022 : Avancer à tout prix

Depuis novembre 2018, Nancy Braun est à la tête d’Esch 2022 et n’a pas fait que des heureux-euses. Le woxx s’est entretenu avec elle dans ses bureaux au 1535° à Differdange.

À l’œuvre en coulisses dans la culture depuis longtemps, Nancy Braun a enchaîné les engagements : de la capitale culturelle européenne 2007, le Casino, la radio 100,7 et les Rotondes, en passant par la coordination politique du DP, pour finir à la direction générale d’Esch 2022. (Photos : woxx)

woxx : Vos prédécesseurs, les directeurs Claude Frisoni et Robert Garcia, ont eu droit après leur année culturelle à une institution culturelle – qu’est-ce qui vous ferait envie ?
 mehr lesen / lire plus

Ariston : Esch renvoie la balle

Nouveau revirement dans la bataille autour de l’ancien cinéma Ariston à Esch-sur-Alzette : sous certaines conditions, la ville serait d’accord pour que le lieu subsiste et accueille une deuxième scène de théâtre – destinée au jeune public.

(©woxx)

« Nous ne voulons toujours pas acheter l’Ariston et nous continuons à nous opposer à ce qu’il soit protégé », a insisté le bourgmestre Georges Mischo lors de la conférence de presse dans le cinéma désaffecté depuis 2015. Il a certes admis que sa coalition avait prévu dans son programme de 2017 de transformer le bâtiment en un centre culturel multidisciplinaire. Mais le collège échevinal n’aurait finalement pas voulu mettre l’argent sur la table après avoir fait ses petits calculs. mehr lesen / lire plus

Esch 2022 : On vous l’avait bien dit

Le woxx n’aura donc pas diffusé de fake news, comme d’aucuns nous le reprochaient, en mettant en avant le nom de Nancy Braun pour le poste de directrice générale de la capitale culturelle.

Actuellement directrice administrative du Casino, ancienne main droite du coordinateur général de l’année culturelle 2007, Braun a aussi fait un crochet par le DP, en travaillant à sa coordination générale. « Pourtant, elle n’a jamais été candidate aux élections et ne possède pas de carte de membre au DP, et puis sa candidature ne nous est parvenue qu’après la diffusion des rumeurs début juillet », a rassuré le bourgmestre d’Esch et président de l’asbl chargée de la capitale culturelle 2022. mehr lesen / lire plus

Esch 2022 : la coordinatrice déjà trouvée ?

Ça jasait déjà pas mal dans les couloirs lors des assises culturelles : apparemment, le conseil d’administration de l’année culturelle Esch 2022 se serait déjà mis d’accord sur une candidate pour le poste de coordinatrice.

Si vous rêviez de la coordination de l’année culturelle 2022, c’est probablement trop tard. Selon des rumeurs persistantes et venant de sources aussi diverses qu’informées, le poste – dont l’appel d’offres vient juste d’être publié – serait déjà attribué. Et pas à n’importe qui. Selon nos sources, ce serait Nancy Braun qui prendrait les commandes du vaisseau et remplacerait donc Andreas Wagner. Un choix qui ferait du sens à beaucoup de niveaux : ancienne coordinatrice générale adjointe de l’année culturelle 2007, actuelle directrice administrative du Casino – Forum d’art contemporain, membre du conseil d’administration de la radio socio-culturelle, membre du groupe ad hoc de la capitale culturelle 2022, Braun a aussi été coordinatrice générale du… DP. mehr lesen / lire plus

Esch 2022 : Strötgen et Wagner répliquent

Après la conférence de presse houleuse de jeudi dernier où le conseil d’administration de la capitale culturelle a admis avoir lâchement trahi l’équipe coordinatrice, celle-ci réplique par un communiqué de presse.

Conférence de presse houleuse de jeudi dernier avec le conseil d’administration de la capitale culturelle.

S’il y a eu une question qui a déclenché une hilarité un peu nerveuse lors de la conférence de presse chez les membres du conseil d’administration, c’est celle des possibles suites juridiques qu’entendent donner Janina Strötgen et Andreas Wagner suite à la non-reconduction de leurs contrats. Ils verraient cela devant le tribunal, ont-ils fait savoir. mehr lesen / lire plus

Esch 2022 : Perfidia

C’est fait : la politique aura eu raison des deux coordinateurs de la capitale culturelle Esch 2022. Alors qu’on avait promis à la presse la présentation d’un nouvel organigramme, la conférence n’a été rien d’autre qu’un exercice d’enfumage.

Un conseil d’administration visiblement gêné. (©woxx)

« Ce que je suis content que ce soit terminé » : le témoignage d’Andreas Wagner était sans appel. Lui et sa collègue Janina Strötgen venaient de sortir d’un dernier entretien avec les responsables de l’asbl (dont le bourgmestre eschois Georges Mischo est le président et qui compte parmi ses rangs ses collègues Dan Biancalana et Roberto Traversini). mehr lesen / lire plus

Hariko : Multiplication miraculeuse

On l’avait déjà pu lire ici : le projet Hariko à Bonnevoie est sous le rouleau compresseur d’un promoteur immobilier et cherche une nouvelle adresse. Tandis que la Ville de Luxembourg patauge, d’autres alternatives s’ouvrent.

Ce sont les collègues de RTL qui ont mis la nouvelle en ligne : la Croix-Rouge, qui est porteuse de ce projet réunissant des jeunes de moins de 26 ans réfugié-e-s ou non autour des pratiques culturelles et créatives pourrait bien s’imaginer décliner le projet dans les villes d’Ettelbruck et d’Esch-sur-Alzette. Le bourgmestre de la « métropole du fer », Georges Mischo, s’est déjà dit favorable à l’accueil des artistes et de leur « clientèle » dans les bâtiments désaffectés de l’ancienne justice de paix, place du Brill. mehr lesen / lire plus

Esch 2022 : De pire en pire

Nouveau rebondissement au cœur de l’année culturelle 2022 : d’après une fuite obtenue par le Tageblatt, le conseil d’administration de l’asbl serait désormais à la recherche d’un nouveau coordinateur général.

Le petit moment de joie aura été bien éphémère. (© woxx)

Non, il ne peut vraiment pas les blairer les intellos de gauche – les coordinateurs Janina Strötgen et Andreas Wagner : Georges Mischo, bourgmestre CSV de la ville d’Esch et président de l’asbl responsable du bon déroulement de la capitale culturelle, a franchi encore un pas.

D’après une fuite au Tageblatt – une lettre de l’asbl adressée à tous les bourgmestres des communes du Sud – l’association serait à la recherche d’un nouveau coordinateur général, le duo Strötgen/Wagner étant assigné à de nouvelles tâches dans un organigramme qui resterait encore à définir. mehr lesen / lire plus

Esch 2022 : Mischo l’écolier

Après avoir lâché les coordinateurs de la capitale culturelle européenne dans une interview juste avant une réunion du conseil d’administration et une soirée d’information pour les élus locaux, le bourgmestre d’Esch-sur-Alzette a été désavoué à son tour.

S’il croyait échapper aux interrogations brûlantes en interdisant à la presse de poser des questions lors de la soirée d’information, Georges Mischo s’est bien gouré. Car bien sûr, son interview donnée au Tageblatt et parue le matin même – dans laquelle il traitait le duo Strötgen/Wagner d’écoliers ne sachant pas calculer un budget – avait soulevé l’indignation, même dans les rangs de son parti, comme on a pu l’entendre dans les couloirs. mehr lesen / lire plus

Esch 2022 : À couteaux tirés

 

Alors qu’à la fin de l’année dernière, Georges Mischo, le tout nouveau bourgmestre de la ville d’Esch, souhaitait la fin des polémiques autour de la capitale culturelle 2022, voilà que c’est lui qui rallume les braises avec une interview dans le Tageblatt.

Ils auront du mal à prendre l’avion ces jours-ci les (encore) coordinateurs Andreas Wagner et Janina Strötgen : difficile en effet de passer le détecteur de métaux avec un tel couteau planté dans le dos. Dans une interview au Tageblatt, Georges Mischo, bourgmestre et président de l’asbl Esch 2022, les a traités « d’écoliers », incapables d’établir un budget qui tienne la route et mal connectés à ses services. mehr lesen / lire plus

Esch 2022: Le projet est sauvé… jusqu’en juin

S’il est trop tôt pour crier victoire, les pressions exercées sur le conseil d’administration de l’asbl Esch 2022 semblent avoir eu un effet positif.

Un rassemblement qui semble avoir – provisoirement – porté ses fruits. (© woxx)

La manifestation, les articles de presse et les soutiens politiques (notamment le président du parlement Mars Di Bartolomeo) semblent avoir fini par convaincre jusqu’au nouveau maire d’Esch et président de l’asbl Esch 2022, Georges Mischo.

Après une réunion samedi matin entre Mischo et le duo coordinateur Janina Strötgen et Andreas Wagner, les deux intéressé-e-s se sont dits prêt-e-s à continuer et à accepter les missions que le nouveau conseil d’administration leur confiera. mehr lesen / lire plus

Esch 2022 : Fuite en avant

La réunion du comité de l’asbl Esch 2022 était attendue, notamment pour mettre fin aux rumeurs qui intoxiquent le projet depuis une semaine. La conférence de presse donnée par les trois bourgmestres Georges Mischo, Dan Biancalana et Roberto Traversini n’a pas réussi à ramener le calme.

Manifestation improvisée devant l’hôtel de ville d’Esch. (©woxx)

Pendant que la réunion du comité de l’asbl Esch 2022 se tenait au quatrième étage de l’hôtel de ville d’Esch, une manifestation se tenait sur les escaliers devant la porte d’entrée de ce dernier. Convoquées par Line Wies, conseillère communale déi Lénk fraîchement élue et ancienne collaboratrice du projet Esch 2022, une trentaine de personnes, dont l’ancienne bourgmestre Vera Spautz, l’ex-directeur du Mudam Enrico Lunghi et d’autres personnalités de la scène politico-culturelle se tenaient devant une banderole de la ville candidate. mehr lesen / lire plus