Halle des Soufflantes : Peut-être un jour…

La halle des Soufflantes à Esch-Belval ne sera donc finalement pas utilisée pour accueillir le QG d’Esch 2022. La ministre de la Culture invoque des raisons de sécurité. Ce qui laisse tout de même quelques questions ouvertes.

C’est donc non, la halle des Soufflantes ne servira pas pour l’année culturelle, « au regard en particulier de l’état de la couverture de béton du bâtiment, de la présence d’amiante, de l’état de l’enveloppe thermique et des dégradations par ailleurs constatées, la halle nécessite d’importants travaux ». Des travaux si importants que les conditions de sécurité pour des milliers de visiteurs ne seraient pas réunies – c’est ce que répond la ministre de la Culture à une question des député-e-s socialistes Lydia Mutsch, Franz Fayot et Mars Di Bartolomeo. mehr lesen / lire plus

Esch 2022 : Avancer à tout prix

Depuis novembre 2018, Nancy Braun est à la tête d’Esch 2022 et n’a pas fait que des heureux-euses. Le woxx s’est entretenu avec elle dans ses bureaux au 1535° à Differdange.

À l’œuvre en coulisses dans la culture depuis longtemps, Nancy Braun a enchaîné les engagements : de la capitale culturelle européenne 2007, le Casino, la radio 100,7 et les Rotondes, en passant par la coordination politique du DP, pour finir à la direction générale d’Esch 2022. (Photos : woxx)

woxx : Vos prédécesseurs, les directeurs Claude Frisoni et Robert Garcia, ont eu droit après leur année culturelle à une institution culturelle – qu’est-ce qui vous ferait envie ?
 mehr lesen / lire plus

Ariston : Esch renvoie la balle

Nouveau revirement dans la bataille autour de l’ancien cinéma Ariston à Esch-sur-Alzette : sous certaines conditions, la ville serait d’accord pour que le lieu subsiste et accueille une deuxième scène de théâtre – destinée au jeune public.

(©woxx)

« Nous ne voulons toujours pas acheter l’Ariston et nous continuons à nous opposer à ce qu’il soit protégé », a insisté le bourgmestre Georges Mischo lors de la conférence de presse dans le cinéma désaffecté depuis 2015. Il a certes admis que sa coalition avait prévu dans son programme de 2017 de transformer le bâtiment en un centre culturel multidisciplinaire. Mais le collège échevinal n’aurait finalement pas voulu mettre l’argent sur la table après avoir fait ses petits calculs. mehr lesen / lire plus

Esch 2022 : Strötgen et Wagner répliquent

Après la conférence de presse houleuse de jeudi dernier où le conseil d’administration de la capitale culturelle a admis avoir lâchement trahi l’équipe coordinatrice, celle-ci réplique par un communiqué de presse.

Conférence de presse houleuse de jeudi dernier avec le conseil d’administration de la capitale culturelle.

S’il y a eu une question qui a déclenché une hilarité un peu nerveuse lors de la conférence de presse chez les membres du conseil d’administration, c’est celle des possibles suites juridiques qu’entendent donner Janina Strötgen et Andreas Wagner suite à la non-reconduction de leurs contrats. Ils verraient cela devant le tribunal, ont-ils fait savoir. mehr lesen / lire plus

Esch 2022 : Perfidia

C’est fait : la politique aura eu raison des deux coordinateurs de la capitale culturelle Esch 2022. Alors qu’on avait promis à la presse la présentation d’un nouvel organigramme, la conférence n’a été rien d’autre qu’un exercice d’enfumage.

Un conseil d’administration visiblement gêné. (©woxx)

« Ce que je suis content que ce soit terminé » : le témoignage d’Andreas Wagner était sans appel. Lui et sa collègue Janina Strötgen venaient de sortir d’un dernier entretien avec les responsables de l’asbl (dont le bourgmestre eschois Georges Mischo est le président et qui compte parmi ses rangs ses collègues Dan Biancalana et Roberto Traversini). mehr lesen / lire plus

Hariko : Multiplication miraculeuse

On l’avait déjà pu lire ici : le projet Hariko à Bonnevoie est sous le rouleau compresseur d’un promoteur immobilier et cherche une nouvelle adresse. Tandis que la Ville de Luxembourg patauge, d’autres alternatives s’ouvrent.

Ce sont les collègues de RTL qui ont mis la nouvelle en ligne : la Croix-Rouge, qui est porteuse de ce projet réunissant des jeunes de moins de 26 ans réfugié-e-s ou non autour des pratiques culturelles et créatives pourrait bien s’imaginer décliner le projet dans les villes d’Ettelbruck et d’Esch-sur-Alzette. Le bourgmestre de la « métropole du fer », Georges Mischo, s’est déjà dit favorable à l’accueil des artistes et de leur « clientèle » dans les bâtiments désaffectés de l’ancienne justice de paix, place du Brill. mehr lesen / lire plus

Esch 2022 : À couteaux tirés

 

Alors qu’à la fin de l’année dernière, Georges Mischo, le tout nouveau bourgmestre de la ville d’Esch, souhaitait la fin des polémiques autour de la capitale culturelle 2022, voilà que c’est lui qui rallume les braises avec une interview dans le Tageblatt.

Ils auront du mal à prendre l’avion ces jours-ci les (encore) coordinateurs Andreas Wagner et Janina Strötgen : difficile en effet de passer le détecteur de métaux avec un tel couteau planté dans le dos. Dans une interview au Tageblatt, Georges Mischo, bourgmestre et président de l’asbl Esch 2022, les a traités « d’écoliers », incapables d’établir un budget qui tienne la route et mal connectés à ses services. mehr lesen / lire plus