SOUDAN: Les oubliés de l’indépendance

Le Sud-Soudan déclarera officiellement son indépendance samedi 9 juillet. Une date attendue avec impatience par tous les Sud-Soudanais, mais aussi redoutée pour certains. Des milliers d’entre eux vivent encore à Khartoum, sans savoir quel sera leur avenir.

Au camp de Mayo à Khartoum,
l’un des douze points de départ identifiés par le gouvernement du Sud,
des Sud-Soudanais attendent
de rentrer au Sud.

Aéroport de Wau, Sud-Soudan. Un avion en provenance de Khartoum vient d’atterrir. Ses passagers attendent leurs bagages au bord de la piste. Une femme s’agenouille dans le sable pour prier et remercier Dieu. Sur son visage, on lit le plaisir de retrouver sa terre. mehr lesen / lire plus

OLIVIER HORLAIT: La Grèce, version idyllique

« Nicostratos, le pélican », un film pour enfants avec Emir Kusturica, crée une image qui peut surprendre en ce temps de crise : La Grèce comme un lieu idyllique, presque paradisiaque.

Loin des démonstrations, l’idylle se noue entre garçon et pélican.

Le contraste avec les images d’actualité ne pourrait être plus frappant : Le film d’Olivier Horlait joue sur une petite île grecque qui n’est guère touchée par la modernité, ni le tou-risme ni l’industrie n’y ont laissé des traces. Ici, tout le monde semble se connaître : On se croise au marché du village ou bien dans le bar d’Aristote (François-Xavier Demaison). mehr lesen / lire plus

PEINTURES: Tu ne te feras point d’image

Avant d’être perçu comme un artiste, Denis Robert était surtout connu pour être l’homme qui a gravement emmerdé la place financière luxembourgeoise et surtout la compagnie Clearstream avec ses « Révélations ». Mais ce n’est peut-être pas cela la vraie chronologie, car, pour Robert, son expression artistique et ses enquêtes gênantes sont deux faces inextricables du même individu Denis Robert.

Qu’on ne s’étonne pas dès lors de retrouver ce même Denis Robert au centre de son art. Ses toiles, sur lesquelles pullulent le plus souvent des collages, des bribes de courriels et des listings, portent toujours des traces d’écriture de l’artiste lui-même. Et dans ces écrits, le pronom « Je » prime au-dessus de tout. mehr lesen / lire plus

CINÉMA: « La philosophie prime sur la politique »

Cette semaine, « Strangers in the Night », le nouveau documentaire de Beryl Koltz, est apparu dans les salles obscures. Le woxx s’est entretenu avec la cinéaste sur la vie virtuelle, la musique et ses projets futurs.

Beryl Koltz, Cyperpiper et l’équipe technique à New York, lors du tournage de « Strangers in the Night ».

woxx : Où placerais-tu « Strangers in the Night » dans ta filmographie ?

Beryl Koltz : Je dirais que c’est peut-être quelque chose de nouveau. On pourrait plutôt le situer par rapport à la musique du film – que j’ai composée moi-même – et mon désir de m’impliquer un peu plus dans ce film, de dépasser le rôle de la personne qui reste en retrait derrière la caméra. mehr lesen / lire plus

Westforschung: A l’Ouest, du nouveau

Westforschung – le terme innocent cache l’implication des scientifiques dans la propagande ?Heim ins Reich` à l’ouest de l’Allemagne. L’historien Bernard Thomas a analysé ses effets au Luxembourg.

Dès septembre 1940, l’appareil national-socialiste se mettait à la défrancisation du Luxembourg – notamment par le remplacement des plaques de rue.

On le sentait nerveux, le jeune homme barbu qui devait présenter, vendredi dernier, le fruit de deux ans de travaux de recherche historique face à l’attention soutenue de l’audience de l’abbaye Neumünster. Le travail de Bernard Thomas, étudiant en histoire, qui c’était vu décerner le premier prix « du meilleur mémoire de master » par la Fondation Robert Krieps en 2009, vient d’être publié par les Éditions « d’Lëtzebuerger Land ». mehr lesen / lire plus

LANDWIRTSCHAFT: Am Optimum

Letztes Wochenende traten in Ettelbrück bei der „Foire agricole“ die Kühe wieder zum Schaulaufen an. Wie es um die Zucht in Luxemburg steht und welche Rolle der Markt bei ihr spielt, dieser Frage ging die woxx nach. 

Wann sind die Grenzen der Milchproduktion erreicht?

Sie heißen Chanel, Promesse, Fanni oder Angie. Widerkäuend liegen sie im frischen Stroh unter einem Zeltdach, wo sie rund um die Uhr betreut werden. Ein Beautyset mit Rasierapparat und Bürsten steht neben den Boxen. Das Styling durch einen sogenannten Kuhfitter gehört zum Pflichtprogramm vor jedem Auftritt bei Auktionen und Leistungsschauen. Schönheitsfehler lassen sich korrigieren.

Bürste, Fön und Schere kommen zum Einsatz, um eine gerade, aufsteigende Oberlinie auf dem schwarz-bunten Fellkamm einer der Konkurrentinnen zu betonen. mehr lesen / lire plus

KLIMADEBATTE: In Benzin ertränkt

Wann kommt der große Aufbruch in der Luxemburger Klimapolitik? Die konsultative Debatte in der Chamber zeigt, dass auch weiterhin die Courage nur für kleine Schritte reicht.

„Geldausgeben ohne Perspektive und absehbares Ende, denn wir werden uns immer weiter freikaufen müssen.” In den Augen der NGOs ist die Nutzung der „Flexiblen Mechanismen“ zum Fenster hinausgeworfenes Geld.

„Das Klima-Partenariat ist richtungsweisend dafür, wie wir künftig mit der Zivilgesellschaft umgehen und wie wir sie besser einbinden können“, so die Einschätzung des LSAP-Abgeordneten Roger Negri am 30. Juni auf der Chamber-Tribüne. Ob die VertreterInnen der Zivilgesellschaft, insbesondere die im „Votum Klima“ zusammengeschlossenen NGOs, das auch so sehen, ist fraglich. mehr lesen / lire plus

A voté !

Comme nous l’avions indiqué dans l’édition de la semaine précédente, les douze membres de la Shoura (le corps représentatif de la communauté musulmane au Luxembourg), ont été élus dimanche passé. Sur les 2.364 votant-e-s inscrit-e-s, 649 ont exprimé leur vote, soit un taux de participation de 27 %. Un taux qui varie fortement d’une association à l’autre. Ainsi, la plus grande d’entre elles, celle de Mamer (qui compte 1.200 membres et non pas 200 comme nous l’avions affirmé par erreur) ne compte un taux de participation que de 17 %, alors que de plus petites associations, telles que celle de Bonnevoie ou bien l’ACCIO (Association cultuelle et culturelle islamique de l’Ouest), avec ses 52 inscrit-e-s, a participé à 69 %. mehr lesen / lire plus

La ville fait le ménage

Comme dans toutes les « grandes » agglomérations, la ville de Luxembourg connaît la problématique des « chambres meublées ». Souvent insalubres, presque toujours au-dessus de bistrots, ces logements sont « destinés à des personnes de l’autre bout de l’échelle sociale qui ne restent que pour travailler quelques mois », comme l’a exprimé Paul Helminger lors d’une conférence de presse conjointe avec les services de police, où furent présentées des mesures pour endiguer cette problématique. La ville a compté environ 600 chambres, mais en présume beaucoup plus. Pour faire bouger les choses, elle a choisi une démarche « préventive, pro-active et répressive », qui s’exprime par des contrôles de police et a déjà abouti à la fermeture d’une maison. mehr lesen / lire plus

ROCK: Let Luxembourg Shake!

Après bientôt 20 années d’une carrière bien remplie, PJ Harvey se décide enfin à passer au Luxembourg. Entre pop et musique plus intimiste la chanteuse britannique présentera son nouvel album à l’Abbaye de Neumünster : Une artiste d’exception dans un lieu d’exception en somme!

Une des artistes les
plus intéressantes depuis une vingtaine d’années : PJ Harvey.

Il semble désormais bien loin le temps où une sombre inconnue du nom de PJ Harvey squattait massivement les ondes de la toute puissante MTV en pleine période grunge avec son hit « Down By The Water ». Bien que bénéficiant d’un temps de passage relativement circoncis sur les radios et la télévision, l’artiste britannique est passée du statut de nouvelle révélation alternative à celui d’icône de pop star respectée à laquelle certains vouent même un véritable culte. mehr lesen / lire plus

La « ligne Cattenom » est superflue !

Utiliser « des arguments faux et démagogiques », c’est ce que Greenpeace reproche au ministre de l’économie Jeannot Krecké. L’ONG se base sur une étude présentée mercredi dernier pour démonter le raisonnement ministériel concernant la ligne de haute tension connectant le réseau luxembourgeois à la France. Depuis des décennies, la construction d’une telle ligne fait l’objet d’une lutte sans merci entre le ministère de l’énergie et les ONG écologistes. Après ses tentatives d’arrêter les travaux de construction qui affectent une zone « Natura 2000 », Greenpeace s’attaque aux deux justifications données par Jeannot Krecké. D’après l’étude du bureau Energynauts, la connexion vers l’Allemagne suffira à augmenter l’importation d’énergie renouvelable. mehr lesen / lire plus

ABGEORDNETE: A la tête du client

Der Streit zwischen dem LCGB und „seinen“ zwei Abgeordneten Spautz und Kaes legt den Finger auf einen wunden Punkt: die ungleiche finanzielle Behandlung der Chamber-Mitglieder.

Das Eingeständnis des LCGB-Präsidenten und CSV-Abgeordneten Robert Weber, seine parlamentarische Arbeit nur mit gebremsten Einsatz zu leisten, um so seiner Gewerkschaft besser zur Verfügung stehen zu können, mag einen Betrug an seiner Wählerschaft offengelegt haben, ein Argument, ihn gewerkschaftsintern anders zu behandeln als seine CSV-Kollegen Marc Spautz und Aly Kaes, ist es jedoch nicht.

Dabei ist die korrekte Entlohnung der Abgeordneten kein Problem des LCGB allein. Derzeit geht die Chamber von dem Prinzip aus, dass die verschiedenen Abgeordneten für ihre Tätigkeit nur „entschädigt“ werden. mehr lesen / lire plus

ERNEUERBARE ENERGIEN: Sonne ist für alle da

Dass der Ausbau erneuerbarer Energien nicht im Widerspruch zum Naturschutz steht, machten der Mouvement Ecologique und „natur & ëmwelt“ in einer gemeinsamen Stellungnahme deutlich.

Streitfragen, die bei Auseinandersetzungen über Energiepolitik zur Tagesordnung gehören, können durchaus Potenzial zur Lösungsfindung bieten. Aus demselben Grunde ist es stets kontraproduktiv, tatsächliche oder angebliche Konflikte als Vorwand zum Nichtstun zu nutzen. Genau dies scheint aber die Taktik der Luxemburger Regierung zu sein, die mit dem Argument, dem Ausbau der erneuerbaren Energien stünden Konflikte mit anderen gesellschaftlichen Akteuren, wie den Natur- und Landschaftsschützern, im Wege, ihre von Movement Ecologique und „natur & ëmwelt“ als zu vage beurteilten Klimaschutz-Pläne zu rechtfertigen sucht. mehr lesen / lire plus

TRANSITION DE LUXE: CELL de la terre

Peut-on changer le monde ? Face à la crise climatique et énergétique, une partie des changements doit être impulsée par le bas.

Soirée cinéma au Carré rotondes. Cliquetis et grincements des chaises quand le public s’installe. Film politique. Les organisateurs assis devant l’écran font l’introduction. D’abord Katy, fondatrice du « Centre for ecological learning Luxembourg » (CELL). Ensuite François, qui se présente comme « architecte, intéressé par les Transition towns ». Enfin Stéphane et Xavier, ce dernier se présentant comme « père, inquiet par l’idée qu’on nous impose l’avenir ».

Cet événement du 27 juin dernier diffère des soirées-débat habituelles. Avant de commencer la projection, les quelque 50 spectateurs sont invités à prendre contact avec leurs voisins, à se présenter, s’échanger. mehr lesen / lire plus