Forgiarini Tullio: Démolir en écrivant

Après ‚Miss Mona‘, Tullio Forgiarini vient de publier ‚La ballade de Lucienne Jourdain‘. Avec cette nouvelle, qui a été récompensée par une mention spéciale lors du dernier concours national de littérature et qui paraîtra ces jours-ci, il poursuit la piste du „roman noir“.

Dans sa première vie, Tullio Forgiarini, 34 ans, est prof d’histoire au lycée de Wiltz. Le besoin d’écrire l’a pris, il y a trois, quatre ans: „L’histoire, c’est quelque chose qui demande de l’exactitude et de la précision. Dans un roman noir par contre, on peut Äcrire n’importe quoi. Si on est paresseux comme moi, le choix est vite fait. mehr lesen / lire plus

Denis Jean-Pierre: Blessures assassines

Les soeurs Papin arrachaient les yeux à la société bourgeoise des années 30. Jean-Pierre Denis nous révèle dans son film leurs blessures assassines.

Le soir du 2 février 1933, Monsieur Lancelin découvrait en rentrant les corps affreusement mutilés de son épouse et de sa fille. „Les yeux ont disparu, la bouche n’existe plus, les dents ont été projetées“; telle la note dans le constat de police. En haut, dans la chambre de bonnes, les deux soeurs Christine et Léa Papin se serraient étroitement sous la couverture et attendaient comme des brebis effrayées les enquêteurs. Avouant le double meurtre, Christine résumait tout court son point de vue: „J’aime mieux avoir la peau de mes patronnes plutôt que ce soit elles qui aient la mienne ou celle de ma sœur.“

Dès le lendemain, toute la France se trouvait sous le choc. mehr lesen / lire plus

classic: Nyman Michael

Where the Bee Dances

Déranger les oreilles

(pm) – Les créations de Michael Nyman (né en 1944), indiquent ce que pourrait être la musique classique de 21e siècle. Que les gardiens du sérail s’abstiennent! Le compositeur britannique est un rebelle. Son concerto pour saxophone „Where the Bee Dances“, composé pour sa propre „Band“, superbement interprété par Simon Haram au saxophone, sur un CD que Naxos vient de sortir, dérangera les oreilles „sensibles“. Nous le trouvons admirable. Le concerto pour piano, adapté de la musique du film „The Piano“ de Jane Campion, fut écrit pour le Festival de Lille en 1993. Mélange de musique expérimentale et de mélodies folkloriques, il est magistralement interptété par John Lehnehan au piano, alors que l’Ulster Orchestra, sous la direction de Takuo Yuasa, assure avec brio la partie orchestrale. mehr lesen / lire plus

chansons: Benin Morice

Vie-Vent

Fidèle à soi-même

De Dylan à Higelin, les chansonniers phares de la génération ’68 ont subi maintes tribulations. Le dernier des justes est sans doute Morice Benin, qui durant les années 70 avait chanté dans les milieux contestataires – „On va tous crever …“, „Apocalypse“. Mais le bon Morice survit toujours sur base de l’autoproduction et la vente par correspondance. Le dernier compact Vie-Vent montre que Benin est bien vivant. De très, très belles chansons, des textes poétiques et subtils, des arrangements acoustiques en toute douceur éclairés par quelques teintes rythmées. Décidément, l’intégrité artistique peut survivre à l’intégrisme commercial. Pour quand un concert de Morice Benin à Luxembourg? mehr lesen / lire plus

mixed: collection

25 Years of Rough Trade Shops

Label- und Laden-Retrospektive

(nicope) – Im Februar 1976 eröffnete Geoff Travis in London den ersten Rough Trade Laden. Kurze Zeit später wurde das gleichnamige Label gegründet, das leider 1994 Konkurs anmelden musste. 25 Jahre nach der Eröffnung des ersten Ladens erscheint nun ein 4-CD-Boxset, das die musikalische Vielfalt des Labels auf gelungene Weise reflektiert. Die Laden- und Labelpolitik ließen nie zu, dass die Musik in eine bestimmte Schublade gezwängt wurde. Kein Wunder also, dass dem Fan (auch auf dieser Retrospektive) ein umfangreiches Angebot von alternativen Subgenres geboten wird. Punk, 70er elektronische Spielereien, Indie, Grunge und 90er Alternative vereinen sich heterogen, aber passend auf dem „25 Years of Rough Trade Shops“-Boxset. mehr lesen / lire plus

Andreas: Arq: 4. Racken

La mythologie personnelle du visionnaire dessinateur qu’est Andreas, plonge ses héros dans les méandres d’un monde étrange …

Andreas: Arq: 4. Racken (Delcourt – Collection Conquistador), 48 pages, 475 LUF.

Les mondes parallèles

Andreas Martens est une exception dans le monde de la bande dessinée francophone. Ce dessinateur-scénariste allemand a fait son apprentissage sous la tutelle d’Eddy Paape, un des grands maî tres belges. C’est un auteur prolifique dont le „magnum opus“ est „Rork“, une série commencée en 1978 et achevée, après sept albums, en 1993 (Le Lombard). „Rork“ témoigne de l’évolution de l’artiste. Inspiré au début par Berni Wrightson et MC Escher, son style devient plus dépouillé, abstrait et grandiose. mehr lesen / lire plus