Avortement : Biltgen et Juncker esquivent

La réforme de l’avortement embête méchamment le CSV. Et en première ligne le ministre de la Justice, François Biltgen (CSV), qui a commis un projet de loi absurde rejeté par tous les acteurs concernés. D’autant plus que la proposition de loi que la députée socialiste Lydie Err avait déposée et que sa collègue du DP Lydie Polfer avait redéposée, histoire de mettre la coalition devant ses contradictions, plane au-dessus des têtes chrétiennes-sociales. Mais comme ce qui gêne n’a pas lieu d’être, la ministre aux relations avec le parlement, Octavie Modert (CSV), a fait parvenir une dépêche au président de la Chambre, lui signifiant que le ministre de la Justice n’entendait pas prendre position sur ce texte sous prétexte qu’il a lui-même déposé un projet de loi réformant l’avortement. Entre-temps, le collectif « Si je veux – pour l’autodétermination de la femme », a envoyé une lettre ouverte signée par sept jeunes hommes et femmes de la société civile et politique au chef du gouvernement lui demandant de prendre position sur le sujet lors de la déclaration sur l’état de la nation. Peine perdue, Jean-Claude Juncker a préféré esquiver ce sujet délicat pour son parti. « S’agissant d’une réforme concernant la moitié de la population, il nous semblait important que le ministre d’Etat l’évoque lors de son discours », commente amèrement Cátia Gonçalves, une des signataires de la lettre


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.