Disparition de Glenn Branca, père du rock expérimental

Âgé de 69 ans, le compositeur et musicien est mort d’un cancer de la gorge dimanche dernier.

(© Wikipédia)

Rien ne prédestinait Glenn Branca à une carrière dans la musique. L’étudiant en théâtre arrive à New York dans les années 1970 alors en pleine effervescence punk. Attiré par la liberté que promet cette musique et révulsé par le conformisme commercial, il se met à composer ses propres morceaux. D’abord dans des groupes comme The Static et Theoretical Girls.

Puis il se met à écrire des pièces pour des ensembles plus grands, très grands même : à certaines performances, Branca, a organisé une centaine de guitaristes pour créer ses opéras sombres et d’apparence monotone. La spécialité de ces œuvres, c’était qu’il utilisait des accordages spéciaux, comme par exemple toutes les cordes en mi –  ce qui donne des atmosphères très particulières. Même si d’autres – comme Lou Reed – avaient expérimenté avec ces accordages, Branca est le maître absolu en la matière.

Et il a inspiré toute une génération de musiciennes et de musiciens. Comme par exemple Thurston Moore et Lee Ranaldo, qui se sont rencontrés en tant que participants à une des performances et ont fondé Sonic Youth par après. Qui écoute leurs premiers albums et les compare avec le travail de Branca ne peut pas ne pas entendre les ressemblances.

Après avoir passé une grande partie de sa carrière dans l’underground, Branca a tout de même pu profiter de quelques invitations prestigieuses comme à la Philharmonie de Paris ou au World Trade Center (peu avant l’attentat du 9/11).

Bref, avec Glenn Branca, le monde de la musique perd encore une de ses chevilles ouvrières discrètes, mais sans qui il serait certainement différent et plus pauvre.


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged , , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.