REFUGIES: Lésés, déboutés, expulsés

Les détails du cas de la famille E., expulsée mardi dernier malgré la mobilisation, sont accablants. La politique du gouvernement envers les réfugié-e-s n’a rien de juste et d’équitable.

Il y aurait, d’un côté, les fous furieux et les méchants: ceux et celles qui réclament que tous les demandeurs d’asile puissent rester au Luxembourg – en vertu d’un dogme impénétrable ou de calculs politiciens. De l’autre côté, il y aurait les raisonnables, les bons: le gouvernement qui, après avoir eu la générosité d’accueillir de nombreux réfugié-e-s et d’accorder une régularisation dans de nombreux cas, s’apprêterait à expulser „le reste“, les demandeurs et demandeuses d’asile pour lesquel-le-s, en dehors d’un refus de principe, il n’y aurait aucun argument à faire valoir. mehr lesen / lire plus

GENTECH-FUTTERMITTEL: Gesucht: GMO-freies Kraftfutter

Gentech-Soja von Monsanto enthält mehr verändertes Erbgut als in den Zulassungsdossiers beschrieben. Was das bedeutet, weiß niemand genau. Klar ist: Im Futter geht es auch ohne Gentechnik. Und die Luxemburger Futtermittelhersteller scheinen bereit zu sein, auf GMO-Ware zu verzichten.

Heu allein ist nicht genug. Mit der täglichen Kraftfutter-Ration drohen auch genmanipulierte Organismen im Trog zu landen.
Foto: Christian Mosar

„Dies sind keine wissenschaftliche Daten, vor denen man Angst haben müsste.“ Dr. Marc de Loose vom Agrarforschungszentrum im belgischen Melle ist nicht beunruhigt. Dabei waren es seine zufälligen Entdeckungen über die Zusammensetzung des Erbguts einer genetisch manipulierten Sojabohne, die zurzeit europaweit für Aufregung sorgen. mehr lesen / lire plus

MANIFESTANT-E-S INTIMIDE-E-S : Le protocole à la Galerie Konz

Face à une manifestation spontanée, non-déclarée, la police grand-ducale cherche et trouve un bouc émissaire.

Mardi dernier, des réfugié-e-s de la partie serbe du Sandjak étaient convoqués au bureau d’accueil pour les demandeurs d’asile à la Galerie Konz, Luxembourg-Gare. C’était de cette manière que, vendredi dernier, trois réfugiés monténégrins avaient été convoqués pour être expulsés manu militari. Rappelons également le rapatriement de force du 2 août, de deux familles albanaises et de trois femmes monténégrines. Le gouvernement luxembourgeois semble surtout vouloir démontrer sa force face aux milliers de réfugié-e-s séjournant actuellement au Luxembourg.

Le „Comité pour le respect des réfugiés et contre les retours forcés“ appelait donc, à partir de lundi après-midi, à un rassemblement urgent devant la Galerie Konz. mehr lesen / lire plus