Crise écologique : sortir par le haut

« Halte à la croissance ! » Non, ce n’est pas le cri de guerre du parti vert se lançant dans les négociations de l’accord de gouvernement. Juste le titre du fameux rapport qui, en 1972 déjà, mettait en garde contre les limites de la croissance à une échelle globale. Le Club de Rome, qui avait commandité le rapport, vient d’en publier une actualisation mercredi dernier sous le nom de « Transformation is feasible ». C’est ce jour-là que le think tank international a en effet fêté le 50e anniversaire de sa constitution. Rappelons que durant la campagne électorale au Luxembourg, aucun parti ne s’était clairement prononcé pour mettre un coup d’arrêt à la croissance. Voici que, à l’échelle mondiale, si le Club de Rome réitère sa mise en garde, il se prononce aussi clairement pour ce qu’on pourrait appeler « croissance sélective ». L’hésitation des partis luxembourgeois à prôner la décroissance est évidemment due à la tactique politicienne consistant à ne pas trop évoquer de sujets négatifs. Par contre, l’aversion des auteur-e-s du rapport à condamner en bloc la croissance est liée à l’objectif ambitieux qu’elles et ils s’étaient fixé : concilier les objectifs du développement durable avec les limites écologiques de la planète. Le Stockholm Resilience Centre, qui a élaboré le rapport, a analysé quatre scénarios à l’aide de la simulation informatique Earth3. Résultat : seul le quatrième, le plus radical, permet d’atteindre les objectifs du développement durable de l’ONU tout en ménageant les équilibres physiques et biologiques de la Terre. Pour cela, il faudrait avoir recours à ce que le rapport appelle des « politiques transformatrices ». Pour ce qui est de la faisabilité du « Smarter Scenario », les auteur-e-s misent sur les forces du marché afin d’obtenir une croissance exponentielle des énergies renouvelables. « Des technologies existent également pour une agriculture durable », estime l’expert David Collste. Mais : « Parvenir à réduire les inégalités sociales sera vraiment dur sur le plan politique. »


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.