DAVID ZUCKER: Scary Movie 3

L’idée de se fendre la gueule aux frais d’Hollywood est séduisante. Quant à l’affiche de ce film, elle promet à la fois le meilleur et le pire … c’est tout ou rien. Hélas, l’expérience de David Zucker („Y a-t-il un pilote dans l’avion?“) et la présence de Leslie Nielsen n’arriveront pas à convaincre le spectateur de la capacité d’autodérision de l’industrie cinématographique américaine.
Les allusions sont téléphonées, la vulgarité est systématique, et l’humour n’était probablement pas compris dans le budget du scénario.
Faites votre calcul.

A l’Utopolis mehr lesen / lire plus

LOST IN TRANSLATION: Une réalisatrice se cherche

Avec des films comme „Lost in Translation“, Hollywood cherche de l’inspiration au pays du soleil levant. N’en déplaise, cette comédie s’avère peu japonaise et plutôt débridée.

Sofia Coppola et Bill Murray dans les rues de Tokyo, pendant le tournage du film.

Park Hyatt, Tokyo, rendez-vous des Occidentaux égarés au pays du soleil levant. Bob Harris est venu noyer pour une semaine la crise de la cinquantaine dans un bar à whisky. Alors que sa carrière d’acteur semble prendre l’eau, il a accepté un contrat tout en étant persuadé qu’il devrait plutôt être auprès de sa femme et de ses enfants. Il rencontre une jeune américaine. mehr lesen / lire plus

DOPPELTE STAATSBÜRGERSCHAFT: Luxemburg bleibt Nachzügler

Der Doppelpass ist längst Realität. Justizminister Frieden spricht sich zwar nicht dagegen aus, pocht aber auf Integrationskurse für Nicht-Luxemburger.

Die luxemburgische Regierung wird realistischer – zumindest was die doppelte Staatsbürgerschaft betrifft. Denn diese ist längst schon gesellschaftliche Realität geworden. Darauf haben die beiden belgischen Rechtsexperten Francis Delpérée und Michel Verwilghen von der Katholischen Universität Louvain am Mittwoch hingewiesen, als sie ihr Gutachten über die juristischen Auswirkungen der Multi-Nationalität vorstellten.

Nach Angaben der beiden Wissenschaftler leben in Luxemburg zwischen 20.000 und 30.000 Menschen mit zwei oder mehr Staatsbürgerschaften, vor allem Kinder von Eltern aus zwei verschiedenen Ländern. Diese Entwicklung sei nicht zuletzt auf die zunehmende Mobilität zurückzuführen, erklären Delpérée und Verwilghen. mehr lesen / lire plus

www.evolvefish.com: Religion, no thanks

Que faire face au religieux qui, aux yeux de certain-e-s, nous envahit? En France, patrie du laïcisme républicain, la tendance est à restreindre l’usage de „signes religieux ostensibles“ tels que le foulard. Sur le site des „Freethinkers in service to humanity“ (Fish) on peut découvrir comment se débrouille la libre-pensée dans „God’s own country“. Agacé par les autocollants avec une silhouette de poisson et le nom „Jesus“ à l’intérieur, symbole de la renaissance du conservatisme religieux, un graphiste inconnu a inventé une parade: il a rajouté des pieds au poisson et inscrit le nom de Darwin. Un joli pied-de-nez aux créationnistes américain-e-s, qui contestent la théorie de l’évolution des espèces. mehr lesen / lire plus

PRESSERECHT: Schlingern auf der Zielgeraden

Luxemburg bekommt ein neues Pressegesetz. Trotz einiger Rechte – der investigative Journalismus wird es weiterhin schwer haben.

Ins rechte Bild gerückt: von der Presse. Großherzogin Maria-Theresa in Tangali/Bangladesh 2003. (Foto: Christophe Olinger/SIP)

Der alte Dinosaurier wird begraben. Nach diversen Urteilen des Europäischen Gerichtshofes und jahrelangen Vorbereitungen soll die Reform des luxemburgischen Presserechts von 1869 nun in den nächsten Monaten recht zügig über die Bühne gehen. Die Regierung lobt den „fortschrittlichen Charakter“, und auch der Präsident des Presserates Joseph Lorent bescheinigte Premierminister Jean-Claude Juncker und Kommunikationsminister François Biltgen, „ihre Hausaufgaben gemacht“ zu haben. Aber nicht alles, was lange währt, ist auch gut. mehr lesen / lire plus

PILE ET FACE (4): PABLO SANCHEZ TRUJILLO: Cent pour cent espagnol, cent pour cent luxembourgeois

C’est à l’âge de onze ans que Pablo Sánchez Trujillo est arrivé au Luxembourg. Il est devenu entrepreneur, tout en militant dans des mouvements de gauche, persuadé qu’il faut se battre pour une société plus juste et plus égalitaire.

Woxx : Pablo, comment êtes-vous arrivé au Luxembourg?

Pablo Sánchez Trujillo: Ce n’est pas moi qui ai choisi. Mon père y habitait tout seul pendant deux ou trois ans. Je suis venu le rejoindre avec ma mère. Et nous sommes restés.

Quels souvenirs gardez-vous de votre enfance et adolescence?

Mes souvenirs d’Espagne, de mon enfance, sont heureux. Ceux du temps après mon arrivée ici le sont moins, à cause du dépaysement, du climat … J’ai fait ma scolarité ici, avec tous les problèmes d’un enfant qui change de pays à l’âge de onze ans, notamment la différence de langues. mehr lesen / lire plus