Deuxième vague à Pékin : ce que l’on sait

Plus d’une centaine de cas nouveaux de Covid-19 à Pékin, des mesures drastiques ont été prises. Pourquoi il faut s’inquiéter, sans toutefois paniquer.

Temple du Ciel, Pékin. (Wikimedia ; Edward Stojakovic ; CC BY-SA 2.0)

Plus de 50 jours sans infection locale : la ville de Pékin pouvait espérer qu’elle avait laissé la Covid-19 derrière elle. Il n’en a rien été. Depuis jeudi dernier, plus d’une centaine d’infections ont été détectées chez des personnes qui ne s’étaient pas déplacées hors de l’agglomération. L’origine de cette amorce de deuxième vague a été rapidement déterminée : le marché de gros de Xinfadi, le plus important de la région. Pas étonnant que le virus se soit transmis à un nombre considérable de personnes. Par contre, la rapidité avec laquelle le foyer a été identifié et les tests menés sur plusieurs dizaines de milliers de personnes est impressionnante.

Face à la menace d’une deuxième vague de Covid-19, les autorités locales et nationales ont pris des mesures conséquentes : à Pékin, un certain nombre de quartiers ont été isolés et des blocs d’habitations entiers auraient été mis en quarantaine. Fermeture des écoles, filtrage à l’entrée des supermarchés et à la sortie de certains quartiers, tracking des personnes de contact : la capitale chinoise retrouve les procédures d’il y a quelques semaines – afin d’éviter d’en revenir aux mesures de confinement intégral qui les avaient précédées. Des restrictions limitent également les déplacements sortants, tandis que de nombreuses villes et districts du pays imposent une quarantaine aux personnes arrivant depuis Pékin.

Covid-19 isolée ou mondialisée ?

C’est loin, la Chine… En février de cette année, l’affirmation pouvait rassurer. Aujourd’hui, elle passe pour de l’humour noir. Certes, dans de nombreux pays européens, le nombre de cas nouveaux tend vers zéro, mais ce n’est pas un retour à la situation d’avant. Le « South China Morning Post » a raison de mettre en garde : « Parce que le virus a déjà montré sa capacité à se servir des réseaux de transport mondiaux pour se propager rapidement au-delà des frontières, la flambée de Pékin devrait servir d’avertissement sur le risque d’une réinfection aux villes et pays qui lèvent les restrictions afin de remettre en marche leurs économies. »

Cela d’autant plus que la réinfection a eu lieu dans des conditions météorologiques estivales. On espérait en effet que l’été allait atténuer la transmission de l’épidémie. Mais à Pékin en ju

in, les températures ne descendent guère en dessous de 20 degrés et peuvent dépasser les 30 – si le virus peut pulluler là-bas, il pullulera ici. De surcroît, les premières analyses génétiques des nouveaux pathogènes par les labos chinois semblent indiquer que ces exemplaires ressembleraient moins à la lignée originelle de Wuhan et plus aux lignées européennes. Et surtout, qu’ils seraient particulièrement contagieux.

Tout cela nourrira les débats et la propagande autour du « modèle chinois » (voir online-woxx : « La Chine contre Covid-19… et le reste du monde »). Espérons que là-bas, les mesures prises permettront d’endiguer l’épidémie, et qu’ici, le « retour à la normale » ne conduise pas à une deuxième vague, qu’elle nous vienne d’un marché chinois ou d’un voyage « Luxair City Break ».

 


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged , , , , , , , , , , .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.