Le woxx de demain #7 : digitalisation accélérée

La crise de la Covid-19 a conduit à une digitalisation accélérée dans de nombreux domaines, notamment celui de la presse. Au woxx, nous considérons cela comme une chance, tout en en mesurant les risques.

Recevoir notre bulletin email permet d’accéder aux articles en un clic dès le jeudi soir. (woxx-telexx)

À partir du 1er janvier 2021, le « Journal » ne sera plus un « vrai » journal. En effet, ce quotidien de tendance libérale, qui a contribué pendant 72 ans au pluralisme de la presse écrite luxembourgeoise, a décidé de sauter le pas et de se limiter à son édition en ligne (voir woxx 1585). L’idée d’abandonner le format imprimé n’est pas nouvelle : dès 2008, le « Christian Science Monitor », quotidien renommé d’outre-Atlantique, avait décidé de passer à l’online (avec une édition hebdomadaire sur papier cependant), et depuis d’autres ont suivi. Pour des publications à tirage modeste comme le « Journal » ou le woxx, le simple fait que les coûts fixes de l’impression pèsent particulièrement lourd rend tentant le passage au tout digital.

Est-ce la situation de crise causée par la Covid-19 qui a conduit à la décision du « Journal » ? Elle a certainement contribué à donner plus d’importance au volet en ligne des médias traditionnels. Dans certains pays, la diffusion de la presse écrite a carrément été interrompue, que ce soit dans les kiosques ou par abonnement. Au Luxembourg, on n’en est pas arrivé jusque-là, même si la question s’est posée au début du confinement. La crise a en tout cas rappelé les fragilités de la base matérielle de la diffusion de l’information – un produit immatériel en soi –, depuis la mise en page jusqu’à la diffusion, en passant par l’impression même. Cela contraste fortement avec la procédure d’élaboration des articles en ligne, bien plus directe. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le woxx, paraissant sur papier à un rythme hebdomadaire, quand il a développé sa présence en ligne, est devenu un « quotidien », avec, de plus en plus souvent, un suivi « en direct » de l’actualité dans le domaine alternatif.

La crise comme catalyseur

D’autres défis posés par la crise ont également conduit à un glissement vers une logique plus digitale : ainsi, la disparition temporaire des événements culturels nous a conduits à mettre la culture digitale au centre de nos pages agenda : concerts en streaming, podcasts, expositions virtuelles et séries diffusées sur des services comme Netflix ont consolé, voire conquis nos lectrices et lecteurs (voir online-woxx : « Resilient, flexibel und spontan »). Et même si le passage du papier à l’écran est facilité par nos liens de type woxx.eu/XXX ou par l’efficacité de Google, la manière la plus naturelle de suivre une recommandation faite par le woxx est de la consulter en ligne et de cliquer sur le lien vers le contenu culturel. Ce glissement vers le digital est aussi encouragé par l’intérêt et la popularité des formats multimédias, présents dans le woxx ou en cours d’élaboration, comme les podcasts, les galeries de photos ou les videocasts.

Du côté des lecteurs et lectrices, la crise a également accéléré la digitalisation. Qui n’a pas, en ces semaines de confinement, installé et appris à utiliser tel nouveau logiciel ou matériel ? Parallèlement à une éventuelle expérience de décélération, la majorité des gens a finalement passé bien plus d’heures en ligne que d’habitude, et développé l’habitude de s’informer sur l’internet. Ce qui, pour nous, est à la fois une chance et une menace.

Séduire les internautes

Bien évidemment, notre souhait est que les internautes qui cherchent le type d’info et d’analyse que nous produisons tombent sur nos articles et finissent par revenir régulièrement sur notre site (on peut aussi s’abonner au telexx, notre bulletin email hebdomadaire). Pourtant, sur Google, Facebook ou Twitter, nous sommes en concurrence avec des publications mainstream favorisées par les algorithmes « intelligents ». Ce n’est donc qu’en nous démarquant avec des contenus originaux et attractifs que nous pouvons espérer fidéliser les internautes – et les inciter à partager nos articles sur les médias sociaux.

Idéalement, notre site reprendra bientôt, dans la mesure du possible, les diverses fonctionnalités du journal sur papier, à la fois pour mieux servir les internautes et pour encourager nos abonné-e-s à découvrir la richesse de l’online-woxx. Mais cela nous amène à parler du grand défi posé par les merveilles de la digitalisation : toutes choses égales par ailleurs, elle coûte de l’argent d’un côté et nous en fait perdre de l’autre.

En effet, améliorer notre site et multiplier les articles classiques et les formats nouveaux nécessite des moyens conséquents. En même temps, nous avons fait le choix de laisser nos articles en accès libre (même si certains articles imprimés sont mis en ligne avec quelques jours de retard, une façon de privilégier un peu nos abonné-e-s). Cela nous permet de toucher et d’informer plus de personnes – une valeur en soi pour un journal engagé –, mais sans que cela produise de recettes. Au fur et à mesure que la digitalisation s’accélère, nous espérons compenser cela par vos dons, de préférence de type ordre permanent (une sorte d’abonnement virtuel). Si vous souhaitez contribuer à ce que notre projet ait un avenir dans le monde de l’information digitale à venir, soutenez-nous sous woxx.lu/support – merci !

 


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged , , , , , , , , , , .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.