ÉCONOMIE COLLABORATIVE: Nouveau modèle ou capitalisme déguisé ?

Basée sur le partage des ressources entre particuliers, l’économie collaborative couvre une immense diversité de besoins et propose pour cela des modèles variés.

(Illustration: Marianne Louis)

Du transport aux voyages en passant par l’alimentation, le financement de projets et la distribution, tous les secteurs ou presque voient cette nouvelle économie émerger. Et ce n’est que le début : selon une étude réalisée en novembre 2012 par l’Observatoire Cetelem auprès de 6.500 personnes de 12 pays européens, ces pratiques collaboratives s’installent durablement sous l’effet de la crise : 52 pour cent des Européens envisagent de modifier leurs habitudes d’achat pour avoir de plus en plus recours à l’entraide et à l’échange de produits et services afin d’améliorer leur quotidien. mehr lesen / lire plus

INITIATIVE CITOYENNE EUROPÉENNE: Pluralisme en situation précaire

Si la liberté et le pluralisme des médias ont été unanimement reconnus comme fondamentaux pour les valeurs communes prévalant dans l’Union européenne, dans la pratique, une série d’obstacles peut en limiter
la portée.

L’existence d’un paysage médiatique pluraliste garantit la liberté d’expression des différentes opinions, dans le respect de leur diversité. Dans toute société démocratique, les médias doivent être pluralistes et libres de toute pression économique ou politique afin de produire et diffuser une information de qualité qui donne à chacun la liberté, le plus possible, de choisir  : choisir en connaissance de cause telle marque au supermarché ou tel parti pour représenter ses idées, quand la publicité ou le copier-coller de discours politiques uniformisés seuls nous laisseraient tels des pantins pantois aux mains de quelques individus en quête de pouvoir ou d’argent à placer. mehr lesen / lire plus

Cattenom: Nous voilà rassurés

(ml) – Pas de panique, la situation est totalement maîtrisée. Si bien que l’on pourrait croire que l’incendie, le 7 juin, d’un transformateur dans la partie non nucléaire de la centrale de Cattenom n’était qu’un signal de fumée destiné à faire venir les journalistes le 12, à la conférence de presse du directeur, Guy Catrix, sur… l’emploi. « Et après, on pourra revenir deux minutes sur l’incendie de la semaine dernière. » Pourquoi pas, oui. Mais avant : EDF recrute. A Cattenom, 89 embauches sont prévues pour 2013, dont 20 pour cent de femmes. A défaut de les voir dans l’entreprise, on pourrait peut-être en représenter quelques-unes en petite tenue sur les réacteurs, ça illustrerait le thème de la transparence si cher à monsieur Catrix tout en améliorant la cote de popularité de la centrale. mehr lesen / lire plus

FOYER DE MÜHLENBACH: Du balai

Un nettoyage de printemps, c’est donc ça. On pense d’abord aux vieilles fripes qui encombrent le grenier mais l’Olai (Office luxembourgeois de l’accueil et de l’intégration), c’est des habitants de l’immeuble dont il se débarrasse.

L’Olai, organe rattaché au ministère de la Famille et de l’Intégration qui a en charge depuis 2009 la gestion des foyers pour travailleurs étrangers, a été pris d’une soudaine envie de faire le ménage dans ces structures qui depuis bien longtemps fonctionnent quasi en autogestion : à part une contribution financière, l’Olai ne s’occupait pour ainsi dire pas de ces foyers. Mais les temps changent et la première chose que l’Office renouvelle, ce sont les résidents. mehr lesen / lire plus

FOLK/ACOUSTIC: Les souffrances du jeune Dallas

City and Colour : sous ce nom aux allures de collectif se cache en réalité le projet d’un seul homme. Dallas Green, artiste établi de la scène folk canadienne, sera le 11 juin à l’Atelier à Luxembourg avec une oeuvre intimiste et des mélodies acoustiques envoûtantes.

Dallas Green a laissé le hardcore derrière lui, pour une longue introspection folk.

Ex-chanteur et guitariste du groupe de post-hardcore canadien Alexisonfire, Dallas Green s’est fait remarquer par sa voix caractéristique sur la majorité des chansons du groupe, dont la notoriété s’est rapidement étendue au-delà des frontières canadiennes. A l’origine, le projet City and Colour est né d’enregistrements personnels effectués en 2004 et destinés à son entourage. mehr lesen / lire plus

MONNAIE COMPLÉMENTAIRE: « Il faut redécouvrir la nécessité du partage »

Jean-Michel Servet, chercheur à l’Institut des hautes études internationales et du développement à Genève et auteur du livre
«Les monnaies du lien».

Jean-Michel Servet : Certaines monnaies citoyennes peuvent avoir une dimension nationale, notamment pour répondre aux besoins nés du vieillissement de la population. Au Japon, depuis les années 1990, a été mis en place un système permettant d’agir pour les personnes dépendantes. Une personne active peut s’occuper de personnes âgées durant son temps libre et voir son compte-temps crédité d’autant d’unités. Elle peut accumuler ces unités dans la perspective de ses propres besoins prévisibles d’aide ; ou bien un de ses proches peut utiliser ces unités pour répondre à ses propres besoins immédiats. mehr lesen / lire plus

DÉVELOPPEMENT: Ministre coopératif

Les Objectifs du millénaire pour le développement arrivent à échéance dans deux ans déjà. Le 16 mai, différents acteurs se sont réunis pour réveiller un débat qui, face aux multiples sollicitations des gouvernements, semble parfois oublié.

Objectifs de croissance, de compétitivité ou encore Objectif plein emploi, les ministres ont du pain sur la planche. Marc Spautz, le petit nouveau en charge de la Coopération et de l’Action humanitaire, a vite été mis au parfum : pour lui, ce sera les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD). Ces huit objectifs avaient été adoptés lors d’un sommet de l’ONU en 2000, afin de se fixer des ambitions collectives pour le développement et la lutte contre la pauvreté. mehr lesen / lire plus

Zones idéales

(ml) – Imaginez un monde où vous laisseriez vos enfants jouer dans la rue sans crainte qu’ils ne soient renversés par un automobiliste trop pressé et où votre voisin ne se plaindrait pas tous les jours de la voiture rouge garée sur la piste cyclable. Eh bien, ce n’est (presque) plus une utopie. Ces petits coins de paradis ont même un nom : zones résidentielles. La commission regroupant des représentants des communes, du ministère de l’Intérieur et de l’Administration des ponts et chaussées veut mettre en place ces zones dans le cadre d’un programme d’apaisement du trafic à l’intérieur des agglomérations. La vitesse y sera limitée à 20 km/h, les piétons et les cyclistes pourront utiliser toute la largeur de la voie et chacun sera amené à prendre davantage en compte les autres usagers de la route grâce à divers aménagements de la chaussée (absence de trottoirs par exemple) et des règles de circulation. mehr lesen / lire plus

EXPO: Image-monde

L’exposition « Faces » au Kulturhaus de Niederanven présente jusqu’au premier juin des travaux photographiques réalisés dans le cadre de workshops avec la photographe luxembourgeoise Neckel Scholtus.

Les photos issues des ateliers de Neckel Scholtus visent à recréer une vision du monde que nous portons à l’intérieur de nous.

Des travaux d’enfants et d’adolescents et de l’artiste elle-même, réalisés en avril lors des workshops « Däi Portrait aus denger Këscht » et « Face Perception » au Kulturhaus, révélent les sensibilités de chacun et les mêlent en une exposition étonnante sur le thème du portrait au sens large.

Autoportrait, portrait de la commune, portrait du temps passé ensemble : ce sont toutes ces dimensions à la fois qui se rencontrent et se complètent à merveille au sein de l’exposition. mehr lesen / lire plus

Une absence remarquée

(ml) – Nous regretterons l’absence du jeune Marocain renvoyé dans son pays, lors de la semaine culturelle marocaine au Luxembourg, du 10 au 17 mai. Il ne profitera pas des nombreux artistes présents pour célébrer la diversité du Maroc contemporain et le dialogue entre les cultures. C’est vrai qu’il n’en était pas vraiment un bon exemple de toute façon. Et puis, il n’avait pas de papiers. L’artiste belge d’origine marocaine Djamel Oulkadi sera là, par contre : des papiers, il en expose même, entre calligraphie et graffiti, ils sont vivants, travaillés. Malheureusement, l’autre ne travaillait pas, il était derrière les barreaux. Deux ans au total ! mehr lesen / lire plus

DROIT D’ASILE: Harmonisation en attente

Le régime d’asile européen commun (RAEC) se met en place progressivement, mais peine toujours à se finaliser face aux réticences des pays de l’Union.

La situation des réfugiés en Europe est encore floue.

La Chambre des députés s’apprête à transposer en droit national trois directives européennes dans ce domaine, comme tous les Etats membres devront l’avoir fait d’ici fin 2013. La mise en place d’un espace juridique commun en matière d’asile et d’immigration semble donc se poursuivre, mais des différences subsistent et freinent le développement d’une politique plus solidaire au sein de l’Union.

Cette harmonisation des législations nationales est en effet indispensable pour que les personnes bénéficiant de la protection internationale voient leurs droits se développer et se stabiliser. mehr lesen / lire plus

Moins d’OGM, plus de cohérence

(ml) – En cohérence avec sa politique « sans OGM », le gouvernement a retiré son soutien à l’Alliance pour la révolution verte en Afrique (AGRA), en raison de ses liens manifestes avec les géants de la biotechnologie – Monsanto en particulier. Au nom du combat contre la pauvreté, l’AGRA a en effet recours à des engrais, des pesticides, des semences hybrides et modifiées qui risquent de rendre les paysans dépendants de l’agro-industrie et qui portent atteinte à la biodiversité du continent. Par cette décision, le Luxembourg renforce sa position concernant les OGM, qu’il veut tenir à l’écart de notre territoire. Initié en juillet 2012, le réseau SEED (Som fir d’Erhalen an d’Entwécklung vun der Diversitéit) propose une alternative aux plants transgéniques : la réalisation d’une collection vivante de semences traditionnelles pour des plants diversifiés et adaptés aux conditions de culture locales. mehr lesen / lire plus

CLOWNS IN PROGRESS: Mieux vaut en rire

Du 30 avril au 10 mai 2013, le centre culturel Kulturfabrik, le Parc du haut-fourneau U4 et la compagnie Flex présentent la troisième édition du festival international de clowns « Clowns in Progress ».

Pour éviter de raconter trop de saletés, mieux vaut parfois bien aspirer sa langue.

Des personnages grotesques et déroutants, de la folie, parfois en musique, du rire bien sûr, mais pas seulement. A cette occasion et pour la première fois, Camille Perrin présentera L’Oripeau du Pollu ou le monologue tragi-comique d’un clown mélo-pyro-mane? Une porte, toute seule au milieu de la scène – on ne sait pas trop comment elle tient debout, déjà c’est instable -, vestige d’un temps révolu, témoin singulier d’une chambre d’enfants dont il ne reste plus qu’une marionnette défraîchie. mehr lesen / lire plus

PEINTURES: Faire le vide

Le peintre et graphiste Kenneth Alfred expose à la galerie Toxic ses compositions rythmées et colorées, qui évoquent les grands espaces et les lignes d’horizons, sans toutefois les montrer.

L’espace de la galerie Toxic offre au passant stressé par l’Octave un moment de répit dans l’abstraction.

Finissez tranquillement votre gaufre, sortez de la foire de l’Octave, c’est tout près. A quelques pas dans la rue de l’Eau vous pourrez pousser la porte de la galerie Toxic pour découvrir les travaux de l’artiste peintre et graveur, Kenneth Alfred. Une petite recommandation tout de même : quitter les canards en plastique et l’odeur de friture ambiante pour se plonger dans le travail de Alfred et l’univers aseptisé de la galerie, sans transition ou presque, peut sembler quelque peu brutal. mehr lesen / lire plus

ÉCONOMIE SOLIDAIRE: Ministère minuscule

Où en est l’économie solidaire un an avant la fin du mandat de l’actuel gouvernement ?

Par Marianne Louis et Richard Graf

Le ministre de l’Economie solidaire, Romain Schneider, a présenté lundi dernier une étude de l’OCDE sur l’évolution de l’entrepreneuriat social en matière de création d’emplois. Au Luxembourg, 22 des 40 organisations participant à cette enquête ont augmenté le nombre de leurs employés – jusqu’en 2011.

Quatre ans après s’être doté d’un département de l’Economie solidaire, en l’absence de statistiques de base, le gouvernement peine toujours à connaître l’envergure exacte du secteur. Face à une nébuleuse hétérogène d’organisations, Romain Schneider donne la définition suivante : « L’économie solidaire regroupe des activités économiques qui ont pour objectif d’augmenter le bien-être des citoyens et de créer de l’impact sociétal.  mehr lesen / lire plus