Projet Cigéo : 15 auteur-e-s contre l’enfouissement de déchets nucléaires

Le projet Cigéo, qui consiste à trouver des endroits où la France pourrait stocker ses déchets nucléaires, n’est pas incontesté – un collectif d’auteur-e-s vient de publier un livre réunissant une multitude de points de vue. 

Pour l’Andra (Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs), les choses sont claires : son projet Cigéo est « la seule solution pour isoler les déchets radioactifs tant qu’ils sont dangereux ». Donc, inutile de s’opposer à ce que dicte la raison du lobby nucléaire. L’agence va même jusqu’à vanter « l’implantation du projet dans le terroir », comme si radioactivité et attractivité touristique allaient de pair.

Le village de Bure n’est peut-être pas logé sur la côte armoricaine, mais il résiste pourtant depuis la fin des années 1980 aux projets de l’Andra de faire de son territoire un ballon d’essai pour l’enfouissement des déchets nucléaires. Entre-temps, la surveillance permanente, le flicage au quotidien et la répression judiciaire ont profondément empoisonné la vie dans ce coin tranquille de la Meuse. Le détail des luttes vient d’ailleurs d’être repris dans un article de Reporterre.

Les trois premiers jours de juin aura lieu à Bar-le-Duc un procès contre sept activistes pour « association de malfaiteurs » – selon le collectif Bure Stop, les quatre hommes et trois femmes auraient été choisi-e-s « parmi des milliers de gens mobilisés depuis plus de trente ans, au sein d’une opposition qui ne faiblit pas ». Et de qualifier le procès de « tentative de criminalisation absurde (…) révélatrice de la fragilité d’un projet industriel fou, qui n’a pas de réponses à ses tares majeures et qui finit par faire de la répression un ultime moyen pour s’imposer ».

À cette occasion, un collectif d’auteur-e-s revient sur la problématique dans une longue publication (168 pages). Y sont revisités l’histoire de la recherche du site, les luttes qui s’y opposent, les manœuvres politiques et judiciaires, mais aussi des analyses sociologiques, écologiques, scientifiques ou remettant en question les raisons éthiques derrière ce projet. Même une « fable » dystopique sur un éventuel empoisonnement des eaux parisiennes dans un futur pas si lointain figure parmi les écrits. Toute la brochure est à télécharger sur le site du collectif Bure Stop !


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged , , , , , , .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.