Le FDC promet un rapport sur la durabilité

Depuis l’été dernier, Greenpeace  bataillait contre le Fonds de compensation (FDC) pour plus de transparence sur les investissements dans les énergies fossiles et autres industries à risque. Le directeur du FDC vient de promettre un rapport de durabilité à l’ONG.

(Screenshot – Greenpeace Luxembourg)

Il aura fallu du souffle à Greenpeace pour obtenir – du moins partiellement – raison dans cette affaire. L’été dernier, l’ONG avait posé par courrier trois questions au ministre de tutelle du FDC, le socialiste Romain Schneider, sur les énergies fossiles, le respect de l’accord de Paris et les risques climatiques de la sicav gérée pour l’avenir des retraites. À l’époque, Schneider avait omis de répondre, ignorant la « Lex Greenpeace » de 2005, qui donne droit aux informations concernant l’environnement. L’ONG s’est donc vue forcée d’aller devant le tribunal administratif pour réclamer une réponse.

En décembre, ce dernier lui a partiellement donné raison : le ministre Schneider est dans l’obligation de répondre à Greenpeace, mais pas forcé de respecter l’accord de Paris en ce qui concerne la politique d’investissement du FDC. Ce qui n’a pas empêché le président du FDC, Fernand Lepage, d’adresser une lettre à l’ONG, dans laquelle il assure que son fonds établira un rapport de durabilité sur ses investissements. Ce rapport « comprendra une analyse détaillée de l’empreinte carbone et des risques financiers liés au changement climatique », fait savoir Greenpeace par voie de communiqué de presse. Et d’ajouter que cela ne pourra qu’être une première étape sur le chemin vers un FDC qui n’investit plus dans les industries fossiles et s’engage pour contrer le changement climatique – en plus de respecter, à l’instar du fonds de pension public suédois, l’accord de Paris. Pour maintenir la pression, une pétition a été mise en ligne sur le site de Greenpeace Luxembourg

 


Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged , , , , , , , , .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.