Fichier central : Surveiller et punir

L’excitation politique autour du fichier central de la police n’est pas sans rappeler celle que provoquèrent les fiches du Srel il y a quelques années. Pourtant, le contrôle et la surveillance de la population font partie des méthodes de l’État policier depuis toujours.

Photo : pexels

Si les Verts se trouvaient toujours dans l’opposition aujourd’hui et si François Bausch était leur leader, le fichier central aurait certainement été une aubaine politique. De quoi se profiler contre un État empoussiéré, autoritaire et suspicieux jusqu’à ignorer les droits fondamentaux de ses citoyen-ne-s. Il se trouve que ce même François Bausch, devenu ministre de la Sécurité intérieure, voit les choses beaucoup moins dramatiquement. mehr lesen / lire plus

Le Srel, l’islam et les activistes

L’audition de l’ancien agent des services secrets (Srel) Frank Schneider par la commission d’enquête parlementaire vendredi dernier était certainement une des plus intéressantes jusqu’à présent. Celui qui a quitté le service en 2008 pour fonder sa société privée d’intelligence économique Sandstone, s’est montré plus loquace que ses prédécesseurs. A la question du député Serge Urbany concernant l’observation de la communauté musulmane, Schroeder a ainsi confié qu’elle se trouvait sous étroite observation : « Toute la panoplie des moyens dont dispose un tel service a été mise en oeuvre ». Cette panoplie concerne le filage, l’observation, mais aussi l’infiltration. Urbany voulut également savoir si ces opérations étaient en relation avec la présence de mosquées. mehr lesen / lire plus