RENTREE POLITIQUE: Modération n’est pas modernité

Les priorités annoncées par le premier ministre ne vont guère contribuer à la pérennité du modèle luxembourgeois. Les économies annoncées risquent de faire mal.

Le modèle luxembourgeois en chantier. Qu’en restera-t-il?

„Nous voulons que ceux qui viennent après nous puissent encore bénéficier de notre modèle social. Nous voulons que la solidarité reste vivante, pas qu’elle meure parce que nous en abusons aujourd’hui.“ Cette mise en garde, avec des accents pathétiques, du premier ministre Jean-Claude Juncker, à la fin de son discours sur les priorités politiques de mercredi dernier, est éloquente: les choses vont mal au Grand-Duché.

Certes, ces mêmes discours expliquant que le Luxembourg n’est pas une î le reviennent depuis des années, voire des décennies. mehr lesen / lire plus

ANDREW BIRD: Ein schräger Vogel

„The Mysterious Production of Eggs“ – so nennt sich Andrew Birds aktuellstes Werk. Die woxx hatte den Ausnahmekünstler kurz vor seinem Konzert in Bordeaux an der Strippe und sprach mit ihm über die mysteriöse Entstehung seines zweiten Solo-Albums.

Andrew Bird

Er spielt Gitarre, Geige und Glockenspiel – und zwar am liebsten gleichzeitig. Außerdem pfeift und singt er noch dabei. Das ist Andrew Bird, wie er alleine und barfuß auf der Bühne steht. Weniger skuril war der Anfang von Birds Karriere: Als Andrew vier war, schenkte ihm seine Mutter eine Geige, die er bis heute nicht mehr losgelassen hat.

Es folgte ein klassisches Studium, bei dem er sich allerdings nicht sehr wohl fühlte. mehr lesen / lire plus

JANE AUSTEN: Pride and Prejudice

L’adaptation au cinéma de „Pride and Prejudice“ met en évidence le côté intemporel des tableaux de moeurs
de Jane Austen.

Il est des auteurs dont on ne compte plus les best-sellers, ni les adaptations que suscitent leurs oeuvres. Concernant
Jane Austin, on peut parler d’une véritable manie. On se souvient du très beau „Sense and Sensibility“ du réalisateur Ang Lee. Le plus fort reste néanmoins l’engouement autour de son roman, „Pride and Prejudice“, écrit en 1813, dont les versions se suivent sans se ressembler. L’un des personnages principaux du livre, Darcy, aurait inspiré Helen Fielding pour son Marc Darcy du célèbre „Bridget Jones’s Diary“. mehr lesen / lire plus

FRÄNZ DASBOURG: Opfer des Schicksals

Wer hätte das gedacht? Arizona liegt nicht in weiter Ferne, sondern inmitten der Conterner Industriezone, hinter den Mauern eines grauen Bürokomplexes. Zwischen Palmen und Kakteen präsentiert der luxemburgische Künstler Fränz Dasbourg 24 Flachreliefs und 7 Skulpturen.

Der Kontrast zwischen dem lockeren südamerikanischen Ambiente und Dasbourgs Werken sticht sofort ins Auge. Keine Spur von Unbeschwertheit in den Werken des Künstlers: unverblümt und schnörkellos, manchmal grotesk, meißelt er den Menschen mit seinen Konflikten, Problemen und Träumen ins Holz. „Es sind tragische Helden, Opfer des Schicksals, denen es nicht gelingt sich zu befreien“, erklärt Dasbourg.

So werden Beruf, Sucht oder Liebe im Werk des Künstlers zum ausbruchsicheren Gefängnis. mehr lesen / lire plus

CAPITALE: Essentials

Avec le changement de coalition à Luxembourg-Ville, un printemps politique s’annonce. Aux Verts de prouver si un réel changement leur tient à coeur.

36 longues années de coalition noire-bleue appartiennent au passé – ces derniers jours, le chiffre a été abondamment évoqué dans les commentaires sur les élections communales dans la capitale. Le changement était dans l’air, même si la plupart des observateurs politiques spéculaient sur un ménage à trois DP-LSAP-Verts ou une alliance CSV-Verts. Néanmoins, le tournant a été pris par les acteurs politiques avec une rapidité à première vue vertigineuse. Une nuit seulement après la décision unanime du parti libéral d’entrer dans des pourparlers électoraux avec Déi Gréng, Laurent Mosar annonçait le retrait du CSV dans l’opposition. mehr lesen / lire plus