Lettre ouverte au bourgmestre de la ville d’Esch-sur-Alzette concernant le Black Lives Matter

« All Lives Matter » sert notamment aux États-Unis à stigmatiser le mouvement et le slogan « Black Lives Matter », comme le rappelle Emanuel Kamura dans une lettre ouverte à Georges Mischo (CSV).

Copyright: Black Lives Matter Organization

Le bourgmestre CSV d’Esch-sur-Alzette utilisait dans son discours à l’occasion de la fête nationale l’expression „All Lives Matter“ (fait relaté par ailleurs dans un article du woxx, en date du 2 juillet 2020 sur la thématique du racisme). De quoi l’expression „All Lives Matter“ est-elle le nom? Si hors contexte, cette phrase semble complétement anodine et a priori correcte, elle sert notamment aux Etats-Unis à stigmatiser le mouvement et le slogan „Black Lives Matter“ unanimement salué par les milieux éclairés dans le monde entier qui dénonce des actes de discrimination, d’inégalités de traitement dont sont notamment victimes les Noirs. Il y a quelques jours Donald Trump a encore qualifié une peinture du slogan „Black Lives Matter“ comme un „symbole de haine“, alors que Barack Obama expliquait déjà en 2015: „The reason that the organizers used the phrase Black Lives Matter was not because they were suggesting that no one else’s lives matter … rather what they were suggesting was there is a specific problem that is happening in the African-American community that’s not happening in other communities.“

Ainsi, „Black Lives Matter“ ne dit à aucun moment „ONLY Black Lives Matter“, mais dit simplement – en réponse à une discrimination particulière et spécifique – „Black Lives ALSO Matter“. Le droit de vivre doit être universellement reconnu, mais ce sont surtout les Noirs américains qui se font tirer dessus par la police, lorsqu’ils font un simple footing dans un quartier blanc. Ce sont bien les citoyens noirs qui sont discriminés dans leur vie quotidienne, sur base d’un racisme qui a évidemment une histoire particulière aux Etats-Unis. C’est un combat contre une discrimination spécifique qui met la lumière sur cette discrimination particulière. Si quelqu’un, au vu d’une discrimination ou vulnérabilité spécifique des enfants, thématise et défend spécifiquement les „droits des enfants“, est-ce que ce serait une réponse honnête de lui dire que tous les droits de tout le monde se valent? Toutes les maisons se valent, mais les pompiers n’arrosent que les maisons en feu pour éteindre les incendies. Si on fête toujours et à juste titre la journée internationale de la femme, n’est-ce pas parce qu’il y a malheureusement toujours une discrimination spécifique contre les femmes et donc qu’une attention particulière à ce sujet est légitime „Women’s Rights Matter“? Est-ce que Georges Mischo refuserait par conséquent également la journée internationale de la femme en argumentant „All Humans Matter“?

En mettant en avant le slogan „All Lives Matter“ dans son discours pour la fête nationale, M. Georges Mischo, bourgmestre d’une ville cosmopolite, multiculturelle comme Esch se met donc implicitement dans le camp de Donald Trump et non dans celui de Barack Obama sur la question de la discrimination raciale. L’histoire et la situation des relations raciales aux Etats-Unis n’est pas vraiment comparable à la situation luxembourgeoise. Mais en tant que Noir, et Eschois je voudrais aussi et très concrètement répondre à „mon“ bourgmestre M. Georges Mischo:

– „All Lives Matter“? Mais que dire lorsqu’une étude scientifique européenne démontre que 52% des Noirs au Luxembourg ont subi des actes d’inégalités de traitement à cause de la couleur de leur peau?

– „All Lives Matter“? Mais que dire quand tu es noir et que le bijoutier te regarde bizarrement et avec méfiance lorsque tu rentres dans la bijouterie?

– „All Lives Matter“? Mais que dire quand tu te fais traiter de „sale nègre“ par des Blancs de tout âge, car tu es noir?

– „All Lives Matter“? Mais que dire lorsque tu es noir et que tu t’abstiens de mettre ta photo sur ton CV par peur que cela ne te nuise?

– „All Lives Matter“? Mais que dire si tu es noir et que tu te fais suivre par un vigile dans un magasin, alors que tes copains blancs ne sont pas suivis?

– „All Lives Matter“? Mais que dire quand tu es noir et que quelqu’un refuse de s’asseoir à côté de toi dans un bus?

– „All Lives Matter“? Mais que dire lorsque tu es noir et que quelqu’un a le réflexe de serrer son sac contre lui en te croisant?

– „All Lives Matter“? Mais que dire lorsque tu es noir et qu’on te refuse l’accès dans une boîte de nuit, alors que tous les autres peuvent entrer?

– „All Lives Matter“? Mais que dire lorsque tu es noir et citoyen européen et qu’on te demande toujours tes „vraies“ origines …?

Monsieur Mischo, pensez-vous vraiment que les Blancs et les Noirs sont toujours traités au même pied d’égalité par tous, même en Europe et au Luxembourg? Pensez-vous qu’il n’y aurait donc pas lieu de dénoncer une discrimination spécifique vis-à-vis des Noirs et un racisme réellement ressenti presque tous les jours? Comme disait le grand écrivain et champion des droits civiques James Baldwin: „Not everything that is faced can be changed. But nothing can be changed until it is faced.“ Faisons donc face, tous ensemble, aux discriminations spécifiques et bien réelles contre certains groupes de personnes, pour faire toujours plus avancer notre société vers les droits fondamentaux, la dignité humaine et le respect universel de toutes et de tous. „All those fights matter!“

L’auteur de cette lettre ouverte, Emanuel Kamura, est résident eschois, étudiant en droit à l’Université du Luxembourg, militant socialiste et personne de couleur.

Cet article vous a plu ?
Nous offrons gratuitement nos articles avec leur regard résolument écologique, féministe et progressif sur le monde. Sans pub ni offre premium ou paywall. Nous avons en effet la conviction que l’accès à l’information doit rester libre. Afin de pouvoir garantir qu’à l’avenir nos articles seront accessibles à quiconque s’y intéresse, nous avons besoin de votre soutien – à travers un abonnement ou un don : woxx.lu/support.

Hat Ihnen dieser Artikel gefallen?
Wir stellen unsere Artikel mit unserem einzigartigen, ökologischen, feministischen, gesellschaftskritischen und linkem Blick auf die Welt allen kostenlos zur Verfügung – ohne Werbung, ohne „Plus“-, „Premium“-Angebot oder eine Paywall. Denn wir sind der Meinung, dass der Zugang zu Informationen frei sein sollte. Um das auch in Zukunft gewährleisten zu können, benötigen wir Ihre Unterstützung; mit einem Abonnement oder einer Spende: woxx.lu/support.
Tagged , , , , .Speichere in deinen Favoriten diesen permalink.

Kommentare sind geschlossen.