FIN DE LA COALITION: A bout de souffle

C’en est fini de la comédie. L’affaire du Srel a éreinté la coalition CSV-LSAP qui chute en fin de parcours. Quant à Jean-Claude Juncker, il tient toujours sur ses deux jambes.

Une fin amère : Jean Asselborn ne le souhaitait pas. Dorénavant, il compte les heures qui le séparent de son départ de l’hôtel Saint-Maximin qu’il a tant chéri.

C’était le job de sa vie. Il en rêvait depuis des décennies et y pensait en taillant sa moustache. C’est bientôt terminé et il en a amèrement pris conscience. Jean Asselborn avait du mal à retenir ses larmes ce mercredi à la Chambre. mehr lesen / lire plus

Fermeté syndicale

(dv) – C’est la période des grands divorces entre le rouge et le noir. Au niveau politique évidemment, mais aussi au niveau syndical. C’est ce qu’a fait comprendre l’OGBL cette semaine. Le principal syndicat a affirmé qu’il ne désirait plus collaborer avec la centrale chrétienne, le LCGB. On savait que les relations entre les deux syndicats étaient tendues, désormais la corde a cédé. L’OGBL ne pardonne pas au LCGB d’avoir « planté un couteau dans le dos des ouvriers du bâtiment ». En effet, alors qu’il y a peu les deux organisations affichaient leur détermination commune à entamer une grève dans le secteur du bâtiment, le LCGB a finalement tiré le frein à main suite au référendum interne (woxx 1222), qui n’a recueilli que 25 pour cent des suffrages en faveur d’une telle action. mehr lesen / lire plus

Bâtiment: en route vers la grève

(dv)
– Au mois de mai, les secteurs du bâtiment des syndicats OGBL et LCGB
avaient tenu une conférence de presse commune pour annoncer leur volonté
de s’engager sur la voie de la grève. Mais le front commun s’est
quelque peu fissuré : après consultation interne, seuls 25 pour cent des
affiliés du LCGB se sont prononcés en faveur d’une grève, alors qu’un
quorum de 75 pour cent était nécessaire. Toutefois, le LCGB avait fait
savoir qu’il n’excluait pas d’autres modes d’action. L’OGBL a pour sa
part opté pour une stratégie plus offensive : bien qu’il ne soit pas
arrivé au terme de la consultation (mais selon ses dires, 99 pour cent
des consultés sont favorables à la grève), il mobilise déjà et a même
fait connaître la date : la grève aura lieu le 17 juillet. mehr lesen / lire plus

ENSEIGNEMENT: Problème fondamental

Les bilans intermédiaires de l’enseignement fondamental ont été passés au peigne fin scientifique. Quelques principes sont à revoir.

Certains pourraient l’interpréter comme un indice infirmant la possibilité d’élections anticipées : la ministre de l’Education nationale Mady Delvaux-Stehres (LSAP) veut entamer de vastes discussions avec tous les acteurs de l’enseignement fondamental à la rentrée scolaire au mois de septembre. D’un autre côté, s’il y a un membre du gouvernement qui n’a aucun intérêt à voir son mandat raccourci prématurément, c’est bien elle. Et voilà qu’un rapport commandé par son ministère et élaboré par l’Université du Luxembourg (UDL) remet en cause, en partie du moins, quelques grandes lignes. mehr lesen / lire plus

Genres d’enfants

(dv) – Sujet tabou s’il en est, le député vert Claude Adam a abordé l’épineuse question des enfants trans’ et intersexes dans une question parlementaire adressée à la ministre de l’Education nationale Mady Delvaux-Stehres. Il y fait référence au rapport alternatif élaboré par différentes ONG et intitulé Radelux, suite à la publication des troisième et quatrième rapports relatifs aux droits de l’enfant et dans lequel le gouvernement adoptait un certain nombre de mesures. Or, la question des enfants dont l’identité de genre n’est pas définie, ou qui ne se reconnaissent pas dans celle qui leur est attribuée, n’y est pas abordée. mehr lesen / lire plus

Asselborn brade l’Europe

(dv) – C’est un sujet dont on parle peu. Et pour cause : il est d’une importance cruciale, et joue surtout en faveur des multinationales nord-américaines et européennes. Il s’agit bien évidemment de l’accord de libre-échange entre les Etats-Unis et l’Union européenne. Le 6 juin, le député vert Henri Kox a posé une série de questions au ministre des Affaires étrangères Jean Asselborn. Comme le conseil des ministres européens devait se réunir le 14 juin en vue de fixer le mandat des négociations avec les USA, il demanda l’urgence auprès du président de la Chambre. Ce que ce dernier, en bon soldat du gouvernement, refusa. mehr lesen / lire plus

TURQUIE: « Une période pleine d’espoir »

En marge d’une rencontre entre journalistes turcs et luxembourgeois qui s’est déroulée cette semaine, nous nous sommes entretenus avec l’une d’entre eux, Burcu Bingöl, journaliste au quotidien écosocialiste Bir Gün. L’occasion d’évoquer le vaste mouvement de résistance en cours déclenché par l’affaire du parc Gezi.

« La mode auprès des jeunes est à nouveau à la politique. Et c’est une bonne mode ! », estime Burcu Bingöl qui se réjouit de la prise de conscience des Turcs en général et des plus jeunes en particulier.

woxx : On peut imaginer qu’un journal tel que Bir Gün se sente comme un poisson dans l’eau dans le contexte actuel des manifestations. mehr lesen / lire plus

BOMMELEEËR, SREL, ETC…: Boules de neige

Les révélations et les mensonges s’enchaînent. A l’image de la nitroglycérine, les affaires du Bommeleeër et du Srel font exploser la coalition gouvernementale.

Paroles contre paroles. Lorsque l’on en arrive à ce point, c’est que les dents de rouage commencent à s’entrechoquer. Si, pour des raison liées aux délais d’impression, nous sommes encore dans l’impossibilité de reporter ce qu’il s’est dit lors de l’audition de la juge d’instruction Doris Woltz ce jeudi après-midi, il est ressorti cette semaine que plusieurs acteurs de l’affaire Bommeleeër/Srel n’ont d’autre d’issue que le mensonge. Partie de poker les nerfs tendus. On en vient à songer à l’affaire Cahuzac, lequel tenta le tout pour le tout, mentant avec obstination, faute d’autre échappatoire, dans l’espoir de s’en sortir. mehr lesen / lire plus

Le mariage, l’adoption et pas de manif

(dv) – Le Conseil d’Etat était allé plus loin que ce sur quoi les coalitionnaires semblaient s’être accordés : lorsqu’il avisa favorablement le projet de loi ouvrant le mariage aux couples homosexuels, il se prononça en faveur de l’adoption « plénière » et non seulement « simple ». Rappelons qu’à la différence de l’adoption simple, l’adoption plénière rompt définitivement les liens juridiques entre l’enfant et ses parents biologiques. Et cette modification fut adoptée (si l’on peut dire) mercredi dans la commission parlementaire de la Justice. Néanmoins, la commission a retenu une nuance concernant l’adoption par des couples homosexuels : l’enfant adopté doit provenir d’un pays où ce genre d’adoption est également reconnu par la loi. mehr lesen / lire plus

L’Etat discrimine

(dv) – « Le droit européen est ma passion depuis toujours. » C’est en ces termes que l’ancien ministre de l’Enseignement supérieur François Biltgen (CSV) avait évoqué son départ du gouvernement pour un poste à la Cour de justice de l’Union européenne. Le moins que l’on puisse dire, c’est que sa passion vient de lui jouer un bien mauvais tour. Ce jeudi, la même cour a rendu public son arrêté opposant 700 parents d’élèves et les syndicats à l’Etat sur l’aide financière aux étudiants. Le point de litige concernait la « clause de résidence ». En clair, pour pouvoir jouir de cette aide, l’étudiant doit résider au Luxembourg, ce qui en exclut d’office les étudiants frontaliers. mehr lesen / lire plus

Grève dans l’enseignement : faute de combattants ?

(dv) – La conférence de presse est annoncée pour ce vendredi, soit une bonne journée après la clôture de ce numéro du woxx : les deux syndicats enseignants SEW et Apess y annonceront s’ils vont finalement entamer une grève ou non. A l’heure où vous lirez ces lignes, vous en saurez évidemment bien plus. Nous ne pouvons que nous appuyer sur les rumeurs qui circulent et selon lesquelles le quorum de 50 pour cent d’enseignants prêts à faire grève n’aurait pas été atteint. Il est vrai que les deux syndicats ont éprouvé les plus grandes difficultés à mobiliser dans ce sens. Les raisons en sont multiples : les deux plus petits syndicats de l’enseignement n’ont pas reçu le support, c’est le moins que l’on puisse dire, des deux plus grands que sont le SNE et la Féduse (affiliés à la CGFP). mehr lesen / lire plus

Une société luxembourgeoise pas très nette

(dv) – Une des spécialités « industrielles » du Luxembourg est l’accueil de sociétés dont très souvent la présence physique sur le territoire se limite à une boîte postale. Et dans ces boîtes se cachent souvent de vrais, de gros filous. C’est par exemple le cas de l’Agricultural Company Sierra Leone Ltd. (SAC), qui est une filiale de SOCFIN, une société enregistrée au Luxembourg et contrôlée par le Français Vincent Bolloré (ami de Sarkozy) et le Belge Hubert Fabri. Au Sierra Leone, ces hommes d’affaires ne font pas dans la dentelle. C’est l’ASTM (Action Solidarité Tiers Monde) qui, par voie de communiqué de presse, a rendu public cette semaine les forfaitures de cette société. mehr lesen / lire plus

CARGOLUX / QATAR: Dans quel monde vivent-ils ?

En publiant un rapport douteux, le gouvernement démontre qu’il ne peut que difficilement s’expliquer sur le fiasco qatari.

(Photo: Omar Chatriwala / Flickr)

Ils sont arrivés à trois. Sûrs d’eux comme il se doit lorsque l’on trône au sommet. Ils sont venus expliquer l’inexplicable. Les deux dauphins du premier ministre, Luc Frieden et Claude Wiseler, en bons premiers de la classe, jouent leur rôle. Frieden tente de se montrer affable, Wiseler recherche son sourire de gendre idéal. Le troisième, Didier Mouget, associé de PriceWaterhouseCoopers (PWC), présente le « travail d’envergure » destiné à dédouaner le gouvernement. Ainsi que sa propre boîte, par ailleurs… Car voilà, chers gueux, ce sont trois chevaliers blanchis qui vous le proclament : tout le monde a fait son travail avec professionnalisme et pour le bien commun. mehr lesen / lire plus

COMPÉTITIVITÉ: Homo homini lupus

Tout le monde contre tout le monde. Cela pourrait être la devise de l’Union européenne qui érige la compétitivité en valeur absolue. Au Luxembourg, l’OGBL affûte ses armes pour faire face à ce veau d’or.

Tous dans l’arène ! Pour la plus grande gloire de l’empire du capital, les citoyens européens sont appelés à s’entretuer sur le champ de bataille économique.

A deux jours du débat à la Chambre sur la « compétitivité », l’OGBL a pris la parole. Et son président, Jean-Claude Reding, s’est lancé dans une grande opération de détricotage de la vulgate néolibérale. En revenant aux origines, ou du moins l’un de ses jalons les plus récents, de la dénommée « stratégie de Lisbonne ». mehr lesen / lire plus

Ecole : les autres voix

(dv) – Après les enseignants, c’est au tour des autres grands concernés de la réforme du lycée de se manifester. Pas moins de quatre organisations de jeunes, d’étudiants et de lycéens (Acel, CNEL, Parlement des jeunes et l’Unel) ainsi que la Fapel (Fédération des parents d’élèves) se sont fendues d’un communiqué de presse commun. De toute évidence, elles ne semblent pas se situer sur la même longueur d’onde que la Délégation nationale (DNL) qui représente les intérêts des enseignants et le font savoir : « Les intérêts des élèves, étudiants et parents d’élèves, c’est nous qui les représentons et nous n’accepterons pas que les quelques bons éléments innovateurs qui restent à ce jour dans le projet de loi soient remis en question dans les prochains mois. » A leurs yeux, le projet de loi constitue « un premier pas dans la bonne direction », même s’ils regrettent son manque d’ambition. mehr lesen / lire plus