Café-débat zur prekären Situation Alleinerziehender

Das Liser veranstaltet am Dienstag, dem 19. Juni eine Podiumsdiskussion mit dem Titel „Monoparentalié = Précarité?“ in der Kulturfabrik in Esch/Alzette.

© Liser

In Luxemburg leben 45 Prozent der Einelternfamilien unter der Armutsgrenze. In den meisten Fällen ist der betroffene Elternteil weiblich. Das geht aus einer im Februar publizierten Studie des Luxembourg Institute of Socio-Economic Research, kurz Liser, hervor. Die Lage verschärft sich zusätzlich dadurch, dass eine alleinerziehende Familie mehr Steuern zahlen muss als eine, die aus zwei Elternteilen besteht. Eine alleinerziehende Mutter, die 45.000 Euro im Jahr verdient, zahlt 7.143 Euro Steuern. Ein kinderloses Paar mit dem gleichen Jahresgehalt, muss dagegen nur 2.899 Euro, also 2,5 mal weniger Steuern zahlen. mehr lesen / lire plus

Fête de la musique : Un quart de siècle déjà


Alors que la météo reste moribonde, quand elle n’est pas carrément apocalyptique, la saison estivale sera enclenchée ce weekend à Dudelange avec la traditionnelle Fête de la musique.

Il saura captiver les cœurs les plus purs : le chanteur allemand Joris. (Photo : Wikipedia)

Pionniers des fêtes de la musique sur le territoire grand-ducal, ce n’est pas pour rien que les Dudelangeois-es en organisent toujours et encore la plus grande édition. Tandis que d’autres communes, comme la capitale, peinent un peu à maintenir le niveau, la commune du Sud a, elle, réussi à en faire un rendez-vous immanquable et une fête populaire qui attire les foules. mehr lesen / lire plus

Débat : la justice à l’ère du numérique

L’Association nationale des étudiants luxembourgeois en droit (Aneld) invite le samedi 16 juin à 11h à une table ronde intitulée « De Rôle an d’Aufgab vum Droit a senge Beruffer am 21. Joerhonnert ». Interrogés par Danièle Fonck, directrice d’Editpress, le ministre de la Justice Félix Braz, l’ancien député Déi Lénk André Hoffmann, le bâtonnier du barreau de Luxembourg François Prum et l’avocat Gaston Vogel débattront sur « la vague d’innovations qui risque de bouleverser les codes dans les années à venir ». Pour les organisateurs de la table ronde, la digitalisation croissante de tous les secteurs de l’économie met beaucoup d’acteurs face à des problématiques nouvelles, « fruit d’un accroissement exponentiel de l’empreinte numérique dans tous les aspects de notre vie quotidienne ». mehr lesen / lire plus

Mercredi soir : Six projets civils pour booster la politique

Luxembourg-ville : hôtel de Bourgogne, siège du ministère d’État.  (Photo: Cayambe
CC BY-SA 3.0)

Qu’est-ce que Tullio Forgiarini, auteur et professeur, Ben Stemper, secrétaire général du Jugend Parlament, Rolf Tarrach, ancien recteur de l’Université du Luxembourg et président de l’European University Association, Gaston Vogel, avocat, Agnieszka Zajac, managing partner chez Odgers Berndtson et Laura Zuccoli, présidente de l’ASTI ont en commun ? Pas beaucoup pourrait on dire, mais c’est justement dans cette constellation hétéroclite que réside l’intérêt potentiel d’un événement « inédit » organisé par Idea – laboratoire d’idées autonome, pluridisciplinaire et ouvert – ce mercredi 13 juin à 18 heures à la Maison des Startups (9, rue du Laboratoire à Luxembourg). mehr lesen / lire plus

Le tour Alternatiba 2018 : Changer le système… et pas le climat

Le samedi 9 juin aura lieu le grand départ du tour Alternatiba 2018, place Stalingrad à Paris.

Cette initiative est bien connue au Luxembourg pour y avoir fait une longue escale en 2015. Pendant quatre mois, jusqu’au 6 octobre, le tour Alternatiba parcourra 5.800 km à vélo et traversera la France et des régions voisines en 200 étapes afin de promouvoir les alternatives au dérèglement climatique. Les cyclistes vont parcourir toute la distance sur des vélos à trois et quatre places, symboles de la transition écologique et de la solidarité. Ils croiseront sur leur route des centaines de milliers de personnes pour diffuser leur message : « Oui, les alternatives existent, nous pouvons vivre autrement, nous pouvons vivre mieux, et nous pouvons empêcher l’aggravation du dérèglement climatique !  mehr lesen / lire plus

Musique classique
 : Récital éclectique

Les concerts du toujours dynamique centre culturel Altrimenti sont l’occasion de découvrir de jeunes talents, mais aussi de réécouter des musiciennes et musiciens émérites. Arrêt sur le prochain rendez-vous, avec la pianiste Kae Shiraki.

Ne vous fiez pas
aux apparences :
si Kae Shiraki cède parfois à la mode des photos promotionnelles,
elle n’en est pas moins une excellente pianiste. (Photo : kaeshiraki.com)

« New Classic Stage », c’est le nom du « festival permanent de musique classique » que propose le centre culturel Altrimenti, sous la direction artistique d’Albena Petrovic. Sous l’impulsion de la compositrice luxembourgeoise et du directeur Diego Lo Piccolo, la salle Rheinsheim s’est ainsi petit à petit transformée en un nouveau lieu incontournable de la scène musicale classique : tout au long de la saison, des concerts divers et variés se succèdent, souvent avec des instrumentistes du grand-duché et avec une forte prépondérance de récitals de piano. mehr lesen / lire plus

Samedi : première « Plastic Attack » au Luxembourg

Samedi 2 juin aura lieu la première « Plastic Attack » au Luxembourg. Le woxx avait déjà rapporté une initiative similaire en Belgique. Les militant-e-s intéressé-e-s se retrouveront au Cactus Belle Étoile entre 10 et 12 heures. Il s’agit de sensibiliser le public au problème du suremballage dans les grandes surfaces et d’exercer une certaine pression sur les supermarchés et leurs fournisseurs pour qu’ils offrent àl’avenir des produits moins emballés.

L’action prévoit que chacun-e fasse ses courses dans le magasin, et après paiement, déballe tous ses achats et laisse les emballages plastiques inutiles au supermarché. L’organisation n’est pas « spontanée » ou secrète et Cactus bien au courant… et ne s’opposera certainement pas à ce que ses caisses soient renflouées. mehr lesen / lire plus

Rap/metal
 : No Lives Matter


Dans le monde du hip-hop comme dans celui du métal, Body Count a une place à part. Réputé pour son agressivité, le groupe n’en est pas moins l’avocat de la liberté d’expression aux États-Unis et au-delà.

Même âgé de 60 ans, Tracy Lauren Marrow aka Ice-T, flanqué de sa bande, fait toujours peur.

Si la réputation de Tracy Lauren Marrow – alias Ice-T – n’est plus à faire dans le milieu des pionniers du gangsta rap californien, l’existence de Body Count n’y est pas pour rien. Ce groupe qui mélangeait thrash metal et rap dès le début des années 1990, quand pour beaucoup c’était tout à fait impensable, est à l’origine d’un des plus gros scandales de cette époque. mehr lesen / lire plus

Kid Colling: Devilish delight

Warming-up act by Priscilla da Costa and her band „Velvet“

Write twice about the same artist within just some weeks? Yes, but it ain’t the same story. After his great concert at the Liquid Bar in Stadtgrund, singer-composer Kid Colling has presented the new CD “In the devil’s court” of his band “Kid Colling Cartel” within the walls of the Escher Kulturfabrik. It was not without some nostalgia that yours truly entered the premises on this beautiful Friday evening, having spent many hours here in another century. Memories of music, art and long lost loves came back to mind as the sky darkened. mehr lesen / lire plus

Loss and damages : Un défi pour la justice climatique

L’Astm et Caritas invitent à un lunch-débat le mercredi 30 mai à 12 heures au Citim – invité du jour : Bruno Nicostrate.

Diplômé en sciences sociales et politiques publiques européennes, Bruno Nicostrate est chargé de plaidoyer sur les politiques climatiques pour le bureau européen du réseau d’ONG de développement, ACT Alliance. Son constat : « Nous vivons déjà dans un monde à + 1 °C et les impacts augmentent à des niveaux de fréquence et d’intensité sans précédent. La plupart des États des Caraïbes sont détruits par des ouragans au-dessus de leur catégorie maximale, l’été européen est rythmé par des incendies incontrôlables et la corne de l’Afrique est confrontée à une quatrième année consécutive de sécheresse et de famine.  mehr lesen / lire plus

Journée de l’éducation à la citoyenneté : dernier délai pour l’inscription

Après le « Zukunftsdësch politesch Bildung zu Lëtzebuerg » en 2015, le Zentrum fir politesch Bildung (ZpB) – créé en 2016 – organisera du 30 au 31 mai 2018 la première Journée de l’éducation à la citoyenneté au centre Prince Henri à Walferdange. L’objectif de cette journée consiste à réunir les acteurs travaillant dans ce domaine et à réévaluer les opportunités et les limites de l’éducation à la citoyenneté.

Le 30 mai à 18h30, Nora Back (secrétaire syndicale), Paulina Dabrowska (coordinatrice du Kannerbureau Wooltz), Marc Schoentgen (directeur du ZpB), Jean-Lou Siweck (journaliste) et Renée Wagener (historienne) participeront à la table ronde « Politesch Bildung zu Lëtzebuerg – Méiglechkeeten a Grenzen ».

mehr lesen / lire plus

Rock
 : Le cas C.


Après plusieurs concerts annulés en France, Bertrand Cantat vient à la Rockhal la semaine prochaine. L’occasion aussi de revenir sur les polémiques entourant l’artiste.

À voir ou à ne pas voir : Bertrand Cantat sera à la Rockhal la semaine prochaine. (Photo : flickr)

Ce n’est jamais évident de parler, de s’approcher de Bertrand Cantat sans devoir redouter d’être réduit en miettes par ses détracteurs-trices. Disons-le d’emblée : Cantat n’est pas un artiste qu’on voudrait effeuiller avec des gants, mais plutôt traiter d’une main d’acier. Oui, il a battu sa compagne à mort et, même plus de dix ans plus tard, cela reste une abomination, sans aucune nuance possible. mehr lesen / lire plus

Adam Beattie : Butterscotch

Adam Beattie

Tout semblait présager une soirée ratée : le musicien-compositeur arrivait trop tard et sans son accompagnement musical habituel, la petite salle du Konrad n’était qu’à demi remplie, faute aux vacances scolaires, et les premiers rythmes dévoilaient un folk assez traditionnel. Mais Adam Beattie a bien su se tirer d’affaire, et le public, essentiellement féminin, semblait accorder beaucoup d’indulgence au singer-songwriter sympa qui maîtrise aussi bien le synthétiseur que le piano ou la guitare. Si lors des toutes premières chansons, la voix du bel Écossais semblait un peu timide et les mélodies assez classiques, l’ambiance changea dès « Sickle Red Moon ». mehr lesen / lire plus

Conférence le 23.5 : Rompre avec le dogme du libre-échange

Le Citim invite à une conférence sur les alternatives aux capitalisme avec l’économiste Olivier Bonfond.

Olivier Bonfond, économiste, conseiller au Cepag (Centre d’éducation populaire André Genot – un mouvement d’éducation permanente en Belgique) et membre du CADTM (Comité pour l’abolition des dettes illégitimes) a écrit un livre au titre étrange: « Il faut tuer TINA ». TINA est l’abréviation de « There Is No Alternative », la célèbre citation de Margaret Thatcher, lancée il y a presque 40 ans, pour déclencher une formidable course vers un libre-échangisme sans limites et une mondialisation néolibérale inouïe. Le sous-titre du livre est bien plus concret et sait réconforter les lectrices et lecteurs : « 200  propositions pour rompre avec le fatalisme et changer le monde ». mehr lesen / lire plus

Per Rad auf den Spuren der Revolution

Marx, Barrikaden, Knäste, Anarchisten – eine von „pro velo“ angebotene Fahrradtour führt durch die Geschichte der sozialen Kämpfe in Brüssel.

Eine Plakette in der Rue Jean d’Ardenne 50 in Ixelles erinnert an den Ort, wo Karl Marx von Oktober 1846 bis Februar 1848 gewohnt und am Kommunistischen Manifest geschrieben hat. Das Haus, in dem er logierte, ist allerdings einem Bau neueren Datums gewichen, und auch die Adresse lautete zu seinen Zeiten anders: Rue d’Orléans 42. (Foto: Richard Graf)

Zwar ist bei uns nicht jedes Wochenende ein woxxenende. Doch am vergangenen Sonntag hat sich ein Teil der Redaktion in Brüssel auf die Spuren der revolutionären und sozialen Bewegungen in der belgischen Hauptstadt begeben. mehr lesen / lire plus

Chanson italienne : Giorgio Conte au Luxembourg

Avec Giorgio Conte, c’est un monument de la chanson italienne qui sortira sa guitare pour la première fois au grand-duché, le 22 mai à l’Arca de Bertrange.

Contrairement à son frère aîné, Paolo Conte, qui écume les grandes salles et les lieux prestigieux pour ses concerts, Giorgio Conte fait plutôt dans l’intimiste. Il préfère les petites salles et la proximité du public, qu’il rencontre volontiers après ses prestations et avec lequel il lui arrive de partager un bon plat de spaghettis. C’est donc tout naturellement qu’il se produira pour cette première apparition au Luxembourg dans un lieu certes parfaitement équipé, mais auquel on n’aurait pas forcément pensé pour un artiste de sa stature : l‘Arca de Bertrange. mehr lesen / lire plus

Indie rock
 : Grunge Just Smells Funny


Les Rotondes invitent la semaine prochaine à la découverte de Melkbelly, un groupe américain qui n’en est plus à ses dents de lait.

Une affaire de famille aux Rotondes : Melkbelly.

Faire jouer un peu tout ce qui se fait de bien dans la musique contemporaine sans s’intéresser au genre est un peu le cahier des charges du bar-concert des Rotondes. Parfois, les artistes, qui pour la plupart trouvent leurs racines dans de grandes métropoles, sont peut-être un peu trop avant-gardistes pour un public luxembourgeois aux goûts de temps en temps provinciaux.

Heureusement qu’il y a des groupes comme Melkbelly, qui flaire bon le rock underground des années 1990 et qui sûrement va faire revivre des souvenirs à celles et ceux qui se rappellent encore l’usage d’un lecteur de cassettes ou l’utilité d’un MiniDisc. mehr lesen / lire plus

Un concert Bach à saisir

Ce dimanche 13 mai, entre deux dates à Cologne et à Vienne, les English Baroque Soloists et le Monteverdi Choir feront étape à la Philharmonie. Un concert d’exception pourtant pas encore complet.

(Photos : monteverdi.co.uk)

Sous la direction de John Eliot Gardiner, l’ensemble orchestral britannique et son chœur associé proposeront un programme entièrement consacré à des cantates de Bach. Soigneusement choisies parmi celles composées pour diverses occasions religieuses (le cantor de Leipzig a aussi écrit de nombreuses cantates profanes), elles résonneront dans le grand auditorium de la Philharmonie dans le cadre d‘une longue tournée européenne tant dans des salles de concert que dans des églises. mehr lesen / lire plus

Indie
: Zum Glück


Mit The Octopus Project und Deerhoof kommen gleich zwei Indie-Phänomene in die Rotondes.

20 Jahre im Underground, und doch kein bisschen weniger verrückt: Deerhoof.

„Music is Happiness“ – diesen Titel trägt ein Song der amerikanischen Band The Octopus Project. Musik und Glück gleichzusetzen, scheint jedoch eine ziemlich kühne Aussage, wenn man die gesamte Bandbreite aller Musikgenres betrachtet. Von Metal bis Hip-Hop, Singer-Songwriter bis Minimal: In vielen Musikrichtungen spielen eher Negativität und Melancholie die tragende Rolle. „Music is happiness?“ Wohl eher nicht.
Die Musik von The Octopus Project und Deerhoof bildet dazu allerdings das passende Gegenbeispiel, denn bereits nach einmaliger Begegnung mit diesen beiden Bands erkennt man, welches vitalisierende Potenzial in ihrer Musik steckt. mehr lesen / lire plus

Gueule de blues : Kid Colling – du baume au cœur

Jeudi soir, cet ancien enfant de chœur converti au blues a fait plus qu’une apparition au bar Liquid, Stadtgrund : pendant plus de deux heures entre blues et rock, le groupe composé de Colling himself, chanteur-guitariste à la gueule singulière, et de trois collègues a livré une performance non seulement musicalement époustouflante, mais pleine de chaleur et de joie.

Votre serviteur, qui n’y connaît rien à la musique, a entendu certains experts autour de lui s’enthousiasmer pour le jeu du bassiste Tom Heck, d’autres pour le joueur d’harmonium Alex Logel ou le drummer Yves Ditsch, voire le jeu de guitare de Kid Colling. mehr lesen / lire plus