THEATRE: „C’est pas tous les jours facile de jouer à la femme-cowboy“

Metteur en scène, chorégraphe, publiciste – à 28 ans,
Karolina Markiewicz défie les catégorisations. Bref, c’est une artiste qui se mêle de tout*.

Art contre indifférence: Karolina Markiewicz (photo: Christian Mosar)_

Mauvaise idée que de se donner rendez-vous dans le bistrot de la Kulturfabrik le jour de la Fête de la Résistance. La salle est bondée, les résistant-e-s – affichant fièrement leurs badges „Non à la Constitution“ – poursuivent les débats à (très) haute voix. Ce qui fait que, pour discuter de la performance „Danse ++“, qui sera présenté dans l’ancien „Schluechthaus“ vendredi prochain, 20 mai, il faut faire des efforts. mehr lesen / lire plus

RIDLEY SCOTT: Moyen Age virtuel

Avant que la Guerre des Etoiles déboule dans
nos salles obscures, Ridley Scott nous jette de la poudre aux yeux en orchestrant en grande pompe la Guerre Sainte.

A l’attaque: Orlando Bloom casse son image de chevalier féerique dans „Kingdom of Heaven“.

Avec „Kingdom of Heaven“, Ridley Scott confirme une bonne fois pour toutes qu’il est le maître des films d’action historiques. Après avoir relancé la mode des péplums avec „Gladiator“, il s’intéresse désormais aux croisés – et comme il se doit pour un réalisateur hollywoodien, il n’a pas lésiné sur les moyens. 6.000 tonnes de plâtre pour recréer la Jérusalem du XIIe siècle, 15.000 costumes et plus de 110 millions $ de budget – heureusement que le film a connu le succès au box-office américain. mehr lesen / lire plus

NICOLE KASSELL: The Woodsman

Die Geschichte um einen Pädophilen, der nach abgesessener Strafe versucht, ein „normaler“ Mensch zu werden, schafft es trotz Drehbuchschwächen und manchmal zu simpler Darstellung, das Publikum zu packen und nachdenklich zu stimmen. Ein überzeugender Kevin Bacon spielt einen weder sympathischen noch monströsen Walter, der nicht geläutert ist, sondern zwischen gesellschaftlicher Anpassung und Rückfall hin- und herschwankt. mehr lesen / lire plus

CHAMBRE DES DEPUTE-E-S: Débattre en ligne

Celles et ceux qui n’ont pas pu participer aux débats sur le traité constitutionnel lors des hearings organisés par la Chambre des député-e-s peuvent se consoler: depuis le 10 mai, le parlement propose une nouvelle arène sous forme de forum en ligne. Quelques données telles que nom, prénom et adresse e-mail suffisent pour obtenir le mot de passe permettant de se connecter. Pouvant se dérouler dans les trois langues administratives du pays, les débats ont été subdivisés en différentes catégories thématiques. Si la modération a veillé à ce que chaque catégorie soit introduite aussi bien par un-e représentant-e du oui que du non, les premières contributions penchent majoritairement en faveur des opposant-e-s au texte. mehr lesen / lire plus

NEONNORD: Zone interdite

La prostitution fait partie intégrante du quartier mal famé autour de la Gare du Nord à Bruxelles. A travers l’exposition „NéonNord“, à voir à différents endroits du quartier, nombre d’artistes posent un regard sur ce sujet tabou, dont nous prétendons volontiers qu’il ne nous concerne pas. Dans la rue d’Aerschot, filles et garçons sont assis dans des vitrines; poses aguichantes, étalage de corps. Que se cache-t-il derrière cette façade? Les artistes sont allés à la rencontre des destins afin de démystifier le milieu, de montrer les conditions de vie sous leur vrai jour, mais aussi de mettre en évidence l’humanité qui se dégage de cet endroit hostile. mehr lesen / lire plus

LETZEBUERGESCH: Gutt integréiert

Fréier kruut ee bei de Scoute Badgen, haut däerf een sech e Pin uspéngelen, wann ee Lëtzebuergesch kann. Mat hirer neiester Campagne schléit d’Asti eng gelunge Richtung an.

Gutt gemengt ass de Géigendeel vu gutt. Dës Riedensaart passt op déi nei Astis-Campagne wéi d’Fauscht op d’Aa. Ennert dem Motto „Ech schwätzen och Lëtzebuergesch“ wëllt d’Auslännerorganisatioun d’Leit dozou incitéieren, Lëtzebuergesch als Kommunikatiounssprooch ze benotzen. Duerfir huet si dëser Deeg en Toutes-Boî tes verdeele gelooss mat engem Übungsbuch, enger CD an engem Pin. Eng deier Geschicht, an et däerf ee sech froen, wat se bréngt.

D’Buch ass nämlech net gemaach fir déi Leit, déi Lëtzebuergesch wëlle léieren, mä bitt haaptsächlech Exercice fir déi, déi et scho gutt kënnen. mehr lesen / lire plus

POP: Musikalische Kurzgeschichten

Nach der DVD/CD-Veröffentlichung „Live at the Warehouse“ liegt nun endlich das überfällige fünfte Studioalbum „The Forgotten Arm“ von Aimee Mann in den Regalen. Ihre Songs sind kleine literarische Werke und erinnern an pointierte Kurzgeschichten, musikalisch raffiniert verpackt. Auf der neuen Scheibe erzählt sie in zwölf Songs, die Geschichte von John und Caroline: von ihrer Begegnung, ihrer Liebe und ihrer Reise durch die Vereinigten Staaten. Der Retro-Sound spiegelt den Geist dieses in nur fünf Tagen eingespielten Konzeptalbums wider. Als Produzenten konnte Aimee Mann den Sänger und Songwriter Joe Henry verpflichten, der auch Ani DiFrancos letztem Wurf „Knuckle Down“ den Feinschliff verpasste.

Aimee Mann, The Forgotten Arm, V2, 2005. mehr lesen / lire plus

PLACE FINANCIERE: Chacun ses impôts!

L’introduction d’une retenue à la source fait des vagues dans le monde financier. Mais la véritable menace est à la fois plus lointaine et plus effrayante: le démantèlement du secret bancaire.

La forteresse de Luxembourg, l’une des plus puissantes d’Europe, a été démantelée en 1867, suite au Traité de Londres. L’image d’un petit pays soumis aux pressions de ses voisins jaloux a longtemps été utilisée par le lobby bancaire pour faire passer leur message: restons unis, afin que la place financière ne soit pas démantelée. Unis face à ceux qui accusent le Luxembourg d’attirer, grâce au secret bancaire, l’argent fuyant les administrations fiscales étrangères comme l’argent du crime. mehr lesen / lire plus