Search Results for: monkeler

Monkeler : Toujours pas sous contrôle

La zone industrielle du Monkeler, située entre Esch-sur-Alzette et Schifflange, reste au cœur des polémiques, du moins en période préélectorale.

On s’en souvient : début 2014, le tout nouveau secrétaire d’État Camille Gira était presque passé par le supplice du goudron et des plumes en venant expliquer aux Eschois-es que la construction d’une fabrique d’asphalte dans leur environnement direct était inéluctable malgré les recours introduits par les communes. En passant, il avait admis que sur les 22 entreprises installées dans la zone industrielle, quatre n’étaient pas aux normes.

Quatre ans plus tard, beaucoup de choses ont changé. Il y a eu le décès tragique de Camille Gira bien sûr, mais aussi le lent rétablissement de la prochaine catastrophe qui allait frapper le sud du pays : l’effondrement du crassier de Mondercange. mehr lesen / lire plus

Monkeler : renvoi de patates chaudes

La zone industrielle du Monkeler ne retrouve pas le calme, même en plein trou d’été. Après les polémiques sur la fabrique d’asphalte, qui tourne d’ailleurs à plein régime malgré l’opposition des communes environnantes, et la décharge effondrée de Mondercange, c’est le réseau d’eaux pluviales de la zone industrielle, qui se déverse dans l’Alzette, qui fait parler de lui. Une analyse commandée par le « partenariat de cours d’eau du bassin supérieur de l’Alzette », rassemblant les communes d’Esch, Schifflange, Sanem, Bettembourg et Roeser, vient de démontrer que les sédiments de la rivière sont fortement contaminés par les rejets industriels provenant du Monkeler. mehr lesen / lire plus

Monkeler : circulez, y a rien à voir !

(lc) – Le gouvernement semble vouloir jouer la carte de l’apaisement – voire de l’oubli – pour tout ce qui touche de près ou de loin à la zone industrielle du Monkeler. Alors que les travaux de construction de l’usine d’asphalte vont bon train, les recours introduits n’ont pas tous été examinés par la justice. L’ouverture est prévue pour septembre : qu’elle est belle la démocratie ! De l’autre côté du site se trouve la zone sinistrée numéro un du pays : la décharge entre Mondercange et Esch qui s’est affaissée en début d’année et qui contient entre autres des scories de ferroniobium (métaux lourds et éléments radioactifs) issues de l’ancienne firme Continental Alloys (Casa) de Dommeldange. mehr lesen / lire plus

MONKELER: L’hypothèque

La zone industrielle du Monkeler n’est pas près de disparaître de l’actualité, bataille juridique et glissement de terrain obligent. Avant tout, elle symbolise la fin de l’insouciance par rapport au dogme de la croissance.

Qui s’aventure au-delà de l’entrée du site Monkeler, du côté de Schifflange, pénètre vite dans un autre monde. Un monde rythmé par les cadences des camions et camionnettes qui s’engouffrent dans le site – une vidéo tournée par des voisins en comptait plus de 370 en moins de deux minutes (sur les trois entrées, mais pendant une période de congés scolaires) – qui apportent déjà leur lot de pollution et de crasse sur les routes. mehr lesen / lire plus

Prochain round pour la fabrique d’asphalte

(lc) – Le dossier de la fabrique d’asphalte est loin d’être clos, au grand dam du secrétaire d’Etat Camille Gira. Après avoir presque subi le supplice du goudron et des plumes par les habitants en rage devant une nouvelle usine dans leur région qui comporte des dangers pour la santé, c’est au tour de la société civile et des communes d’agir. Ainsi, le Mouvement écologique, dans un exercice d’équilibriste délicat – vu sa proximité avec les Verts – tente de ne pas trop incriminer Gira, en lui reprochant plutôt son mauvais timing. Le reste de la critique cible avant tout l’ancien gouvernement et le ministre de l’Economie. mehr lesen / lire plus

Fabrique d’asphalte : Gira ne convainc pas

(lc) – Jeudi dernier, le secrétaire d’Etat au Développement durable et aux Infrastructures, le Vert Camille Gira, s’était donc déplacé à Esch. Cela afin d’expliquer aux habitant-e-s en colère pourquoi il avait fait volte-face en donnant le feu vert à une fabrique d’asphalte, qu’il avait combattue encore quelques mois plus tôt, quand il n’était que député. Les « Minettsdäpp » n’étant pas dupes, ils ont fait sentir à Gira leur colère et leur déception à force d’interruptions pendant tout son discours. Il faut ajouter que le secrétaire d’Etat n’avait probablement pas saisi la dimension de l’ire populaire – comment expliquer autrement certains propos plutôt arrogants, comme « Je n’avais nullement besoin de venir ici » ? mehr lesen / lire plus

Gira asphalte le Sud

(lc) – Alors qu’on aurait pu s’attendre à ce que le nouveau gouvernement, et surtout le ministère de l’écologie qui est aux mains des Verts, s’attaque enfin aux problèmes de pollution qui concernent la région Sud du pays, il n’en est rien. Tandis que les taux de dioxine sortant des hauts-fourneaux dépassent de loin les normes et que des milliers d’habitants ne peuvent toujours pas consommer les fruits et légumes de leurs jardins, le secrétaire d’Etat au développement durable et aux infrastructures, Camille Gira, vient de signer une autorisation de bâtir pour une fabrique d’asphalte dans la zone industrielle « Um Monkeler ». mehr lesen / lire plus

POLITIQUE COMMUNALE: Contrer la nouvelle sélectivité

La transmission du pouvoir communal à Esch a certes moins fait jaser que celle de Differdange. Pourtant, l’arrivée de Vera Spautz à la tête de la deuxième plus grande commune du pays va aussi apporter quelques changements.

Depuis le 15 janvier, la nouvelle bourgmestre de la ville d’Esch s’appelle Vera Spautz. Députée entre 2004 et 2012 et échevine de la ville en charge notamment des affaires sociales, elle a une connaissance approfondie des problèmes de la ville – et son positionnement dans le volet gauche de son parti pourrait éventuellement amener un changement de cap dans la gérance de la deuxième commune du pays.

mehr lesen / lire plus