La Chambre menacée par le réchauffement climatique ?

Une mobilisation vient d’être lancée afin de soutenir la déclaration officielle de l’urgence climatique. Les parlementaires céderont-ils et elles à la pression de la rue… et à la montée de la température atmosphérique ? UPDATE : la motion (voir en bas de page).

Jeudi prochain, la Chambre des député-e-s déclarera-t-elle l’urgence climatique ? C’est en tout cas le souhait du parti Déi Lénk, sur initiative duquel aura lieu, vers 14 h, une heure d’actualité sur la politique climatique du gouvernement. Selon nos informations, Déi Lénk soumettra également au vote une motion demandant au gouvernement de déclarer l’urgence climatique.

L’urgence climatique, c’est précisément ce qui a amené dans la rue, le 15 mars, des milliers de jeunes Luxembourgeois-es lors de la grève pour le climat. Les deux structures organisatrices Youth for Climate et Rise for Climate ont donc lancé un appel pour appuyer la motion en question, qui représenterait aussi un signal que la classe politique prend au sérieux les revendications liées au réchauffement climatique.

Comnme Extinction Rebellion et Jeremy Corbyn

Le ton de l’appel (un événement Facebook) est plutôt martial : « Venir en masse dès 13h, allez remplir les bancs de la Chambre et occupez le parvis, FAITES DU BRUIT ! (…) En avant ! Notre 1re victoire est à portée de main ! » Cela fait penser aux mobilisations du mouvement « Extinction Rebellion » à Londres, qui, malgré les mises en garde des autorités et les arrestations, avait occupé Parliament Square (mais pas le parlement lui-même) le 23 avril.

Ce jeudi 16 mai, les participant-e-s à l’action pourront-ils et elles crier victoire ? Leurs pairs londonien-ne-s le peuvent. En effet, une semaine plus tard, le parlement britannique a accepté sans vote de déclarer l’urgence climatique et environnementale. Une motion en ce sens avait été déposée par le leader de l’opposition Jeremy Corbyn, et le parti conservateur ne s’y est pas opposé. Et cela ne restera pas sans conséquence : le gouvernement a déclaré qu’il allait en tenir compte lors de la décision sur l’extension de l’aéroport de Heathrow. Le transport aérien est en effet un des secteurs où les émissions de CO2 sont les plus difficiles à endiguer, alors qu’un passage à « zéro carbone » est indispensable d’ici 2050 au plus tard.

Déi Gréng et le LSAP embarrassés ?

Notons que la manœuvre de Déi Lénk n’est pas seulement climatiquement utile, mais aussi politiquement habile : deux des trois partis gouvernementaux auront du mal à refuser une motion de ce type. En effet, Déi Gréng sont en train de mener une campagne électorale misant précisément sur l’importance de la préservation de l’environnement. Quant au LSAP, en plus de vouloir s’afficher plus écolo qu’auparavant, il ne voudra pas faire mauvaise figure par rapport à son parti frère d’outre-Manche, en train d’écrire une des success stories de la social-démocratie, devenues si rares ces temps-ci.

Le woxx suivra attentivement les événements de jeudi prochain – à la Chambre et dans la rue.

=========================

Résolution (publiée par Déi Lénk le matin du 16 mai)

– Considérant les rapports consécutifs du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) et notamment son rapport spécial 2018 sur les conséquences d’un réchauffement planétaire de 1,5 °C ;

– considérant l’Accord de Paris signé par le Luxembourg le 22 avril 2016 et adopté formellement le 4 novembre 2016 ;

– considérant que le Luxembourg a actuellement une empreinte carbone beaucoup trop élevée et que le Luxembourg a la responsabilité historique et la capacité d’avancer rapidement vers une dé-carbonisation complète de sa consommation en énergie ;

la Chambre des Députés:

– reconnaît que nous sommes confrontés à une urgence climatique et que cette situation requiert un effort national exceptionnel en vue de réaliser dans les meilleurs délais une dé-carbonisation complète de la consommation d’énergie au Luxembourg ;

– veillera à ce que les moyens budgétaires destinés à la lutte contre le changement climatique seront doublés à partir de 2020 et qu’au-delà une hausse constante de ces moyens sera planifiée ;

– veillera à ce que les moyens budgétaires supplémentaires seront investis de façon prioritaire dans la production et le stockage d’énergies renouvelables, ainsi que dans l’efficacité et la suffisance énergétique ;

– veillera à ce que la hausse des moyens budgétaires destinés à la lutte contre le changement climatique soit accompagnée d’actions législatives et réglementaires ambitieuses en faveur de la protection du climat ;

– souhaite que le développement des réseaux de transports en commun et de la mobilité douce soit accélérée ;

– veillera à ce que toutes les mesures destinées à la lutte contre le changement climatique soient évaluées par rapport à leur impact social et que le cas échéant, des mesures de compensation soient prises afin d’éviter une pénalisation des parties plus défavorisées de la population ;

– veiller dorénavant à ce que toute action législative et toute décision politique soit cohérente avec l’objectif de lutter contre le changement climatique ;

– souhaite qu’un débat national soit organisé dans les meilleurs délais sur les actions collectives à prendre pour répondre à l’urgence climatique, impliquant les acteurs institutionnalisés, organisations de la société civile et la population du Luxembourg.

 


Kriteschen an onofhängege Journalismus kascht Geld - och online. Ënnerstëtzt eis! Kritischer und unabhängiger Journalismus kostet Geld - auch online. Unterstützt uns! Le journalisme critique et indépendant coûte de l’argent - en ligne également. Soutenez-nous !
Tagged , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.