Moutfort: Le Petit Valentin

Going out with Patty Valentine

(roga) – Le consortium de restaurants sous l’enseigne „Espaces Saveurs“ peut se prévaloir d’une flotte remarquable. Citons les „Come Prima“ et „Piu di Prima“, mais aussi „La Mirabelle“ ou le „Gusto“ à Esch. Le vaisseau amiral est toutefois le restaurant haut de gamme Le Petit Valentin. Installé dans un bistro du coin à Moutfort, savamment aéré pour en faire un lieu spacieux, mais intimiste. La carte est française avec une touche de modernité. Malgré les déclarations du patron, les végétariens sont laissés pour compte, même les poissons sont parfois liés au jus de viande. Nonobstant, le niveau de tous les plats est hors de question, avec un raffinement indéniable. mehr lesen / lire plus

Luxembourg: Hôtel-restaurant Italia

Valeur sûre

Un des plus anciens restaurants italiens de la place, l’Italia reste toujours une adresse de premier choix. Malheureusement, il ne reste que quelques résidus de l’ancien intérieur années 60 et le décor actuel est d’un chic italien assez banal. Mais côté gastronomie, on sert ici un saltimbocca délicieux et des pâtes maison succulentes. A l’Italia, vous vous laisserez séduire par les plats de viande ou de poissons cuisinés avec finesse, mais vous pourrez aussi redécouvrir des plaisirs simples – comme ces tortellinis à la crème dont vous vous rappellerez soudain pourquoi ils figuraient toujours parmi vos plats préférés. Côté desserts, on a gardé la bonne tradition (devenue extrêmement rare) de servir du chocolat chaud avec la dame blanche. mehr lesen / lire plus

Luxembourg: MAHARAJA

cuisine indienne

Grand-Ruée sur l’Inde

(rogast 421/98) – Le restaurant indien Maharaja a eu l’audace de s’établir à une adresse à première vue peu avantageuse au numéro 74 de la Grand-Rue. Vu l’atmosphère bombe à neutrons qui gagne le centre ville en soirée, la fébrilité pantagruélique se situe aux heures de midi, lorsque les cols blancs de la place financière se ruent sur les tables d’hôte. Menu du jour, à 325 LUF. est tout à fait correct, sans évidemment donner lieu à des surprises dépassant le poulet au curry.
Pour les grandes soirées, deux menus de découverte invitent à faire une croisade sommaire, mais représentative à travers certains fleurons de la cuisine indienne. mehr lesen / lire plus

Paris: La Sieste

Paris Siesta

(roga) – OK, les jours traditionnels pour visiter Paris – à prix fort entre les fêtes – sont révolus jusqu’à nouvel ordre. Les habitués de Paris ont peut-être remarqué que pour les petits dî ners sans prétention la scène des restos parisiens est quelque peu uniforme. Pour les adresses non-ethniques, on cherche l’aiguille dans le foin, mais on trouve … Tenez, au croisement très fréquenté des bvds Montparnasse et Raspail. Le resto La Sieste fait un peu décor mexico-méditerranéen: couleurs fortes rouge-jaune, décoration soignée mais simple, un air de jardin avec une verrière claire. Long zinc et service efficace à la française pourtant, plat du jour à prix modique, combinaison intéressante entre plats traditionnels et un air d’innovation à la méditerranéenne. mehr lesen / lire plus

Luxembourg: BRASSERIE CATHÉDRALE

bistrots

Alcools en lieu saint

Pendant des décennies, c’était un véritable „Bopebistrot“. Depuis quelques années cependant, au numéro 9 de la rue Beck plusieurs nouveaux gérants se sont succédés dans la tentative de redonner une nouvelle vie à ce café nommé Cathédrale. Le dernier essai toujours en cours date depuis quelques mois. Sous le nom de „Brasserie Cathédrale“, on propose boissons et carte de menus dans un décor refait. C’est surtout cet intérieur qui vaut le détour: même si le style de la rénovation ne convainc pas entièrement, les nouveaux responsables ont le mérite d’avoir dégagé un plafond haut de presque huit mètres (qui a jadis donné le nom au bistrot) et de redonner ainsi son style années trente à cette salle impressionnante. mehr lesen / lire plus

Luxembourg-Kirchberg: FULL MONTY

bistrots

After the movie

(rw) – Où passer un moment agréable après un film à l’Utopolis? Afin d’éviter les bistrots surpeuplés logés dans ce complexe, nous avons testé, une rue plus loin, le „Full Monty“. Situé entre Auchan et Club Monnet, son aspect extérieur quelconque cache un intérieur spacieux et même assez agréable. Jeunes et moins jeunes se mélangent ici devant un décor un peu bric-à-brac. La gérance mise sur les cocktails et, les jeudis, les soirées „After Work Club“. Hélas, le soir où nous y étions, la fête annoncée pour 17.30 heures, n’avait toujours pas commencé à 20 heures. Le calme agréable n’était dérangé que par la multitude de télés montrant en continu des défilés de dames plus ou moins habillées. mehr lesen / lire plus

Luxembourg: CHIGGERI (Soup Bar)

cuisine world

 

Papes à soupes

(roga) – L’alternative au fast food existe-t-elle? Oui, on l’a trouvée chez les papes et papesses gastronomiques du „Chiggeri“. Soucieux de ne pas négliger le segment „fast“ de sa clientèle „slow“, le resto ethno introduit la formule métropolitaine du Soup bar. Entre 12 et 14 h, et le vendredi et samedi après minuit, la clientèle pressée peut choisir entre 7 soupes différentes, fraîchement préparées et acheminées en 4 minutes 59 secondes sur la table. A un prix entre 200 et 320 LUF vous pouvez actuellement choisir entre „tortellini in brodo“, une potée agneau-légumes, une soupe de potiron, soupe au tofu et miso, „Lënsebulli“, la soupe de poissons et sa rouille et enfin la soupe du ramadan non intégriste (l’assiette n’est pas vide et un verre de vin est permis). mehr lesen / lire plus

Redange: BRASSERIE DE REDANGE

bistrots

Chopes de toutes les couleurs

(rw 617/01) – Entrée par la cour: si la Brasserie artisanale de Redange, qui a ouvert ses portes en été, est installée dans la rue principale de la localité, juste une insigne discrète attachée à la façade de la maison ancienne renvoie sur le fait qu’il s’agit d’un débit de boissons.
Reprenant le bon exemple de nos pays voisins, dans nos régions aussi des adeptes de boissons à base d’orge, de malt et de houblon vont revivre le métier du brassage. Jang Bollendorff, plus connu sous la dénomination „Bully“, a réalisé un vieux rêve avec la création de cette micro-brasserie. mehr lesen / lire plus

Luxembourg: L’ARPÈGE

cuisine française

Symphonie de saveurs

(rw 564/00 / thor 614/01) – Le quartier gastronomiquement s’est s’enrichi d’une adresse de restaurant intéressante dans les entourages de la place des Martyrs: sur ce site vis-à-vis de la Clinique Ste Zithe, „L’Arpège“ semble faire la percée avec sa cuisine française raffinée et élégante, sans être maniérée. Après les langoustines poêlées, goûtez donc le magret de canard ou la noisette d’agneau, tous présentés avec soin et décorés avec fantaisie. Millefeuille de tourte (470,-), gâteaux de cailles (620,-), râble de lapereau farci au basilic (620,-), tous les plats sont succulents, bien proportionnés et agréablement présentés. Côté prix, à noter également un menu d’affaires à 850 LUF. mehr lesen / lire plus

Erpeldange/Ettelbruck: RESTAURANT DAHM

cuisine française et luxembourgeoise

Au grand Dahm

(rg) – En bordure du parc de la Haute-Sûre, un restaurant épris de l’esprit du terroir. Avec son hôtel de haut standing, son „Ecolabel“ et son restaurant très populaire parmi indigènes et touristes, le Restaurant Dahm à Erpeldange/Ettelbruck compte parmi les toutes premières adresses du Nord. Outre une carte extrêmement variée et riche de cuisine luxo-française, Francis Dahm propose une série de plats du terroir à base d’épeautre, de sarrasin ou d’autres produits régionaux. Tenez ce „menu alternatif“ qu’il nous a servi pour 1000 (anciens) LUF: salade mixte, gnocchis d’épeautre gratinées, assiette végétarienne des deux parcs naturels de l’Oesling, assiette glacée aux baies des bois. mehr lesen / lire plus

Luxembourg: LA FONTAINE

cuisine luxembourgeoise, française et italienne

La fontaine, 25, place de Paris, Luxembourg, tél. 49 40 76

Les restaurants ouverts à toute heure ne sont pas légion. „La fontaine“ est un de ces endroits où l’on retrouve, entre autres, des woxx-oholics déjeunant en plein après-midi ou tard le soir. L’éventail des plats proposés est large: spécialités luxembourgeoises, pâtes, pizzas et moules (le soir seulement), cuisine traditionnelle française. En plus on propose des cartes à thèmes: après la Suisse, depuis quelques jours, c’est le gibier qui est à l’honneur.

Sans être génial, le cadre est agréable; le service est presque toujours souriant. La terrasse, en partie couverte et chauffée, se trouve du côté le plus calme de la place de Paris. mehr lesen / lire plus

Luxembourg: MÈRE NATURE

cuisine française et italienne

La mère reste naturelle

Ce n’est pas un restaurant nouveau, mais face aux changements et dégradations rapides sur la scène, il est important de rappeler des adresses solides où la qualité reste bonne sur une longue période. Ce restaurant Mère Nature avait remplacé l’Agadir il y a quelques années et s’est établi comme l’une des adresses à meilleur rapport qualité/prix de toute la Ville. Cuisine italienne, mais plus originale que d’habitude. Un choix d’entrées et de salades extrêmement varié, des pâtes peu communes, p.ex. celles à l’aubergine ou à la ricotta. Tout un éventail de plats pour végétariens, et une ardoise qui présente des plats de saison particulièrement intéressants: p.ex. mehr lesen / lire plus

Luxembourg: AS ARCADAS

cuisine portugaise

Saudade gastronomique

Ce restaurant était l’un des tout premiers havres de la gastronomie portugaise à Luxembourg. Dans la fameuse rue Joseph Junck, à côté du supermarché „primavera“, au-dessus d’une brasserie bruyante, le As Arcadas était une adresse plus chic. On l’a retrouvée dix ans après notre dernière visite. Le décor se trouve dans un état digne de l’Alfama. „Needs refurnishing“ diraient les guides anglais. Par contre, le „bacalhau“, que ce soit sous forme grillée ou dans une „cataplana“ de l’Algarve, est toujours excellent. Tout comme la crème brûlée d’ailleurs. La carte des vins est représentative des régions portugaises, ceci à des prix imbattables: 630 LUF pour un savoureux blanc Jo°o Pires. mehr lesen / lire plus

Luxembourg: UPSTAIRS

cuisine world

Saveurs du monde
Saveurs du monde

(rw 609/01) Au risques économiques de la globalisation, de plus en plus de restaurants opposent les joies du mixage culturel. A l'“Upstairs“, situé en plein centre-ville, deux gars bien de chez nous proposent des plats des quatre coins du monde. Alain Danelutti, qui servait à l’Interview dans le temps, bien connu dans la scène disco, ainsi que Serge Anen, que l’on pouvait rencontrer autrefois au restaurant „Mesa Verde“.
L’influence du style de ce restaurant végétarien sur le „Upstairs“ ne peut être démentie: son concept gastronomique de „world cuisine“ légère, joliment présentée, inclut notamment les soupes de miso et les makimonos japonais, et les plats sont copieusement accompagnés de salade, de crudités et de fruits frais. mehr lesen / lire plus

Luxembourg: LA PAROLACCIA

cuisine italienne

Bouche bée

Les restaurants italiens prolifèrent, parallèlement à leurs confrères chinois, avec une rapidité telle qu’on se demande si l’offre n’est pas saturée. D’emblée, l’on n’est pas spécialement attiré par ce restaurant La Parolaccia, puisqu’il se cache derrière une enseigne quelque peu criarde au premier étage du „Club Bugatti“ dans la rue des Bains. Avant, il y avait ici le resto „Planters'“; le décor Nouvelle-Orléans est resté. Le public est composé de banquiers, le cadre discret et agréable, l’accueil chaleureux. Lors de notre visite, nous avons apprécié les pâtes comme les plats principaux préparés avec un soin particulier, mais sans excès de décorations fantaisistes. mehr lesen / lire plus