La boucle est bouclée

Éclectique en diable, le programme qu’a proposé l’Orchestre philharmonique du Luxembourg sous la direction de Gustavo Gimeno ce vendredi 3 mai, avec la mezzo-soprano Anna Larsson en guest star. Mais derrière les sauts temporels entre les œuvres exécutées, il y avait bien un fil conducteur, tant dans la musique que dans l’interprétation.

Photos : Philharmonie Luxembourg/Alfonso Salgueiro Lora

« Une connexion entre l’ancien et le nouveau » : tel est le titre du billet du directeur artistique de l’OPL Gustavo Gimeno sur le programme. Effectivement, celui-ci s’étale sur presque deux siècles, de la voix originale et déjà moderne de Carl Philipp Emanuel Bach aux avancées orchestrales d’Alban Berg. mehr lesen / lire plus

Idylles symphoniques

Il n’était certes pas annoncé comme représentation de Saint-Valentin, mais le concert donné par l’OPL vendredi 15 février a fait la part belle aux histoires d’amour, avec une excellente prestation vocale d’Anja Harteros. Pour célébrer son retour après plusieurs mois, le directeur musical Gustavo Gimeno avait également programmé la « Symphonie en ré mineur » de César Franck. Compte rendu en mots sur des notes très romantiques.

Photos : Alfonso Salgueiro

C’est dans une Philharmonie pas complètement remplie que retentit le premier accord. Plutôt que de mettre en cause le programme, original mais pourtant pas téméraire pour le goût souvent classique du public, on blâmera le début des vacances scolaires, qui pour beaucoup signifient un départ tant attendu aux sports d’hiver. mehr lesen / lire plus

Radio 100,7 : Bettel esquive

Dans sa réponse à une question parlementaire du député David Wagner (Déi Lénk), l’ancien et nouveau ministre des Médias ne semble toujours pas vouloir admettre les difficultés dans lesquelles se trouve la radio publique après cinq ans de sa tutelle.

Un certain agacement est détectable entre les lignes de la question posée par David Wagner et de la réponse donnée par le premier ministre. Alors que Wagner insiste sur une question restée sans réponse de l’alors députée et désormais ministre Sam Tanson, concernant des divergences entre le président du conseil d’administration et l’ex-directeur de la radio (« Comme vous n’avez pas jugé utile de répondre à cette question, je me permets de la reformuler tout en la complétant »), Xavier Bettel estime que la question du député concernant l’influence qu’exerce son chef de cabinet Paul Konsbruck dans le conseil d’administration de la CLT-UFA « n’a aucune pertinence dans ce contexte ». mehr lesen / lire plus