NEIE LYCEE: „Un lycée en développement constant“

Première rentrée au „Neie Lycée“. Adhérents et détracteurs du projet vont suivre de près le développement de ce lycée d’un genre nouveau. Echange de vue entre les enseignants progressistes Guy Foetz, syndicaliste, et Jeannot Medinger, directeur du lycée.

woxx: Qu’attendez-vous du Neie Lycée?

Jeannot Medinger: Qu’il nous permette de créer un lieu où les élèves puissent, du matin au soir et travailler et passer du temps libre. Que les élèves y prennent l’habitude de se poser des questions et d’aller au bout de celles-ci. Il faut aussi qu’ils s’habituent à faire appel aux professeurs et aux éducateurs.

Guy Foetz: Je partage de nombreuses idées que le „Neie Lycée“ veut mettre en oeuvre. mehr lesen / lire plus

GEMEINDEWAHLEN: Luxembourg-Plage

35 Jahre galt: Nichts ist langweiliger als die Gemeindewahlen in der Hauptstadt – an Blau-Schwarz, in genau dieser Reihenfolge, war nicht zu rütteln. Jetzt schickt sich die CSV an, die liberale Festung Luxemburg
zu erstürmen.

Als im Juni 2004 die Stimmen im Hauptwahlbüro des Bezirks Zentrum ausgezählt waren, gab es vor allem einen Verlierer: Paul Helminger, liberaler Bürgermeister der Hauptstadt, schaffte den direkten Sprung ins Parlament nicht mehr – der nach dem Premiereminister wohl prestigeträchtigste politische Posten im Lande hatte ihm nichts genutzt. Weil seine Partei auch noch aus der Regierungsverantwortung entlassen wurde, konnte Helminger nicht einmal nachrücken. Erst die zögerliche Annahme des Europamandats durch seine Parteikollegin Lydie Polfer machte einen Stuhl frei. mehr lesen / lire plus

CIRCOLO CURIEL: Pas votre pizzeria ordinaire

Le Circolo Curiel passe à la vitesse supérieure. Alors que jusqu’ici le fameux restaurant associatif situé à Gasperich était seulement ouvert en soirée, on peut désormais y manger à midi. Le prix du menu du jour tourne autour de 8 euros. La carte de l’établissement s’est également élargie à de nouveaux plats. Et un nouveau chef de cuisine, italien bien-sûr, a pris la relève. Que les inconditionnels se rassurent cependant: le célèbre Saltimbocca à la romana est toujours au menu. Si les prix des nouveaux plat sont plus élevés, les plats traditionnels restent abordables. Le décor n’a pas changé d’un pouce et le portrait de l’eurocommuniste Enrico Berlinguer reste à sa place, là où la plupart des restaurants italiens affichent un portrait du couple grand-ducal. mehr lesen / lire plus

FOLK-ROCK: Le jardin secret de Lady Donà

En Italie, Cristina Donà est une figure d’exception. Elle reste pourtant une parfaite inconnue pour le public non-italien. Son dernier album, qu’elle présentera au Luxembourg et à Trêves, pourrait changer
la donne.

„Cristina Donà“.Ras-le-bol d’amore qui rime avec cuore. Les textes de Cristina Donà évoquent les moments singuliers du quotidien.

Une poésie intime, qui ne se révèle pas à la première écoute … des chansons qui évoquent des images sobres, limpides, volatiles. On a beau décrire les sensations que provoquent les chansons de Cristina Donà, c’est une artiste qui semble échapper à tout essai de classification. Et voilà peut être son meilleur atout …

„J’aime m’arrêter sur certains moments de la journée en les fixant sur papier. mehr lesen / lire plus

ABU-ASSAD: Paradise Now

Der preisgekrönte Film „Paradise Now“ zeigt zwei palästinensische Selbstmordattentäter auf ihrem Weg nach Tel Aviv.

Bei Khaled und Said liegen die Nerven blank.

In Nablus, einer palästinensischen Enklave im Westjordanland, versuchen die beiden Freunde Khaled (Ali Suliman) und Said (Kais Nashef), über die Runden zu kommen. Das Leben in der abgeriegelten Stadt bietet kaum Abwechslung – und berufliche Perspektiven erst recht nicht. Für ein paar Schekel jobben sie in einer Autowerkstatt, nach getaner Arbeit ziehen sie an der Wasserpfeife und hängen in einem Café ab. Als Suha (Lubna Azabal), die wohlhabende und kosmopolitische Tochter eines gefeierten Märtyrers, nach einem längeren Auslandsaufenthalt nach Nablus zurückkehrt und ihren Wagen aus der Autowerkstatt abholt, bahnt sich zwischen ihr und Said eine Liebesgeschichte an. mehr lesen / lire plus

JIM JARMUSCH: Broken Flowers

Durch die Stimmung des Films und die Herangehensweise des hervorragenden Hauptdarstellers wirkt Jim Jarmuschs ironisches Portrait eines alternden Don Juans fast wie eine Fortsetzung von „Lost in Translation“. Aber Bill Murray hat es hier gleich mit vier hervorragenden Gegenspielerinnen zu tun. Ein schöner, wenn auch nicht Jarmuschs bester Film.

Im Utopia mehr lesen / lire plus

www.bpb.de: Wahl-O-Mat

Zugegeben: Nichts ist langweiliger als das Durchlesen von Wahlprogrammen. Glücklich die BürgerInnen der BRD: die Bundeszentrale für politische Bildung hält anlässlich der Bundestagswahl an diesem Wochenende den „Wahl-O-Mat“ für absolute Lesemuffel bereit. Einfach durch 30 Grundthesen aus allen politischen Bereichen durchklicken – angefangen beim Tempolimit auf Autobahnen, über den EU-Beitritt der Türkei bis zum gesetzlichen Mindestlohn -, und mensch weiß, welche Partei er oder sie eigentlich wählen sollte. Zwar fehlen einige der wichtigen Programmpunkte, wie etwa Bürgerversicherung versus Kopfpauschale, dennoch steht am Ende fest, welches Parteiprogramm den eigenen Wünschen am nächsten kommt – Überaschungen inbegriffen. Die einzelnen Thesen lassen sich gewichten, und die eigenen Vorlieben mit den Programmen der Parteien im Einzelnen vergleichen. mehr lesen / lire plus

JHEMP BASTIN: Elégance brute

Jusqu’au 15 octobre à la Galerie Editions Simoncini.

Si l’artiste luxembourgeois Jhemp Bastin a un matériau de prédilection, c’est bien le bois. Créant des sculptures à l’aide d’une tronçonneuse pour découper des morceaux de taille variable, il prend soin de réaliser l’objet de l’intérieur vers l’extérieur et non l’inverse, comme c’est habituellement le cas pour des sculptures en bois. Les troncs sont ainsi fendus, stylisés en grillages et en rayures parfois noircis, c’est-à-dire brûlés. L’´uvre de Bastin relève d’une élégance certaine, mais cela n’enlève rien au fait que le bois est brut, sauvage. Dans un même objet, la couleur ocre et chaude du bois au naturel entre en relation directe avec le noir calciné. mehr lesen / lire plus

POLITIQUE D’ASILE: Humanitaire, mais pas humain

Depuis dix ans, le Luxembourg pratique une politique restrictive en matière d’asile. Malgré sa bonhomie affichée, Jean Asselborn ne semble pas vouloir y changer grand chose.

„En devenant ministre, je n’ai pas laissé mon humanité au vestiaire“, a assuré Jean Asselborn, interrogé au Journal de RTL sur sa politique d’asile. Mais l’exemple qu’il venait de donner, contredisait son propos: „Une femme enceinte n’est pas expulsée. Nous lui accordons le statut de tolérance … jusqu’à ce que l’enfant ait trois mois.“ La manière dont le nouveau ministre de l’immigration s’empêtre dans ses arguments a quelque chose de désarmant. Et elle révèle les contradictions profondes d’une politique d’asile qui se veut à la fois restrictive et „humaine“. mehr lesen / lire plus

CLAUDIA BOMBARDELLA: Remigration à l’italienne

Claudia Bombardella: Paesaggi Lontani, Radicimusic 109.

Sans lien familial avec l’ex-sportif luxembourgeois, Claudia Bombardella n’en est pas moins née de parents italiens à Luxembourg. Après l’Ecole européenne et le conservatoire, elle repart étudier en Toscane. Une fois terminées ses études, elle s’établit dans un domaine près de Florence pour faire de la musique „roots“ italienne et pour gérer son label de disques dénommé „Radicimusic“ (www.radicimusic.com). Un lien avec le Luxembourg subsiste: sa plaque d’immatriculation qu’elle vient renouveler chaque année. Sur son compact live Paesaggi Lontani elle déploie une voix agréable et une maî trise instrumentale parfaite. Chansons folk en habillage moderne, production parfaite et atmosphère décontractée font de ce disque un coup de c´ur durable. mehr lesen / lire plus

ROCK: Petites natures s’abstenir!

Une nuit, au détour d’un sombre croisement, le heavy metal des „Black Sabbath“ et le punk des „Stooges“ se sont rencontrés. La collision a donné Death from above 1979. Pour arriver à produire un volume sonore comparable, on s’attend à un groupe avec au moins trois guitaristes fortement électrisés. On n’est pourtant qu’en présence d’un duo, tout simplement … et canadien, soit dit en passant. Sebastien Grainger à la batterie et au chant et Jesse F. Keeler à la basse et au synthé ne font pas dans la dentelle. Un riff meurtrier chasse l’autre. La voix ne peut être que tiraillée pour pouvoir affronter le mur tonitruant que construisent les instruments. mehr lesen / lire plus

SEYMOUR HERSH: Dommages collatéraux

Seymour Hersh est l’un des journalistes d’investigation les plus réputés aux Etats-Unis. En 1969, il avait révélé le scandale de My Lai, un hameau vietnamien massacré par l’armée américaine. Rassemblant des articles écrits pour le „New Yorker“, son dernier ouvrage „Dommages collatéraux“ est la chronique de la politique impériale des Etats-Unis depuis les attentats du 11 septembre: les tortures dans le camp de détention de Guantanamo, le scandale de la prison irakienne d’Abou Ghraib, le programme nucléaire du Pakistan, la corruption de l’Arabie Saoudite, les ratés des services de renseignements. Dans sa plongée dans les entrailles de l’administration Bush, Seymour Hersh se base à chaque fois sur des sources internes à l’appareil d’Etat et des rapports confidentiels. mehr lesen / lire plus