Luxembourg: AU P’TIT BOUCHON

cuisine française

Cuisine non-stop

(rw) – Une nouvelle adresse gastronomique en plein centre ville, c’est une info intéressante, et le restaurant „Au p’tit bouchon“ a tout pour vous séduire. Faisant face aux bains municipaux, les locaux minuscules, décorés de façon simple mais attachante, hébergent une équipe sympa et efficace qui propose des plats agréables. De 11 à 23 heures vous pouvez en profiter: goûtez par exemple le crottin de Chavignol sur mesclun, la brochette de mozzarella ou encore le suprême de poulets. Regrettons cependant la qualité inégale des plats: notre croustillant d’agneau n’était pas vraiment croustillant. Mais les desserts succulents (goûtez surtout le fondant au chocolat!) mehr lesen / lire plus

Luxembourg: BAR-CAFE

cuisine française, italienne et japonaise

Sushi en baignade

(rw) – La longue odyssée de Monsieur Hashimoto l’a conduit, il y a quelques mois, dans un nouveau havre: Le restaurant „Bar-Café“, rue des Bains, accueille maintenant le spécialiste des sushis. Situé dans l’enceinte de l’ancienne brasserie „Jacques“, le nouveau restaurant a gardé certains des éléments „seventies“ en bois foncé pour les marier à une décoration sobre, mais élégante. Cependant, le service n’est pas fait pour apporter une note de chaleur à cette atmosphère de restaurant d’affaires. Et si la cuisine française et italienne – agréable sans vous faire rêver – se présente en cuisine de brasserie, cela ne vaut pas pour les prix: les plats de pâtes par exemple sont vraiment exagérés. mehr lesen / lire plus

Luxembourg: JUNGLE BAR

cuisine world

Green as Ken can

(rg) – Fini le „Pad’Chichi“, Tarzan Ken ouvre cette semaine le Jungle Bar sous l’enseigne prometteuse „cuisine verte évolutive“. Côté Knuedler, bar africain avec musique genre Touré Kunda. Derrière, le même resto avec décor réussi. Seulement trois viandes sur la carte, par contre, ô surprise agréable, une douzaine de plats végétariens. Nos filles végétariennes ont aimé le dom d’aubergines et les lasagnes au légumes, le feuilleté aux épinards dans une sauce de légumes ou la salade aux chèvres chauds furent impeccs.

Notre avant-première était un peu ternie par le stock spartiate de vins sur une carte par ailleurs intéressante (un vin uruguayen!) mehr lesen / lire plus

Luxembourg: CLUB GUILLAUME

cuisine française

(rg) – En passant Guillaume par les Armes (place des…), on peut à nouveau emprunter le plus joli passage de notre métropole de province. A la place d’un tripot obscur, les patrons du Club 5 viennent d’y installer la lumineuse Brasserie Guillaume. En effet, larges vitres, décor clair avec des éléments d’art déco sans surcharges, grands miroirs: lumière fut dans cet endroit névralgique de la capitale. Le style brasserie à la française plaira aux „white collar“ pour leur pause de midi. Les mets et plats du jour ne réserveront guère de surprises aux habitué-e-s du Club 5. Notons toutefois, outre les légendaires carpaccios et plats de poissons, un choix attrayant de plats végétariens et de cocktails sans alcool. mehr lesen / lire plus

Luxembourg: WOK

cuisine chinoise

(rw 558/00) – C’est pas vraiment japonais, c’est pas vraiment chinois: le restaurant Wok qui vient d’ouvrir ses portes rue Beaumont à Luxembourg-Ville mélange joyeusement les genres – que ce soit le décor vaguement asiatique ou la carte mêlant sushis au poulet à la citronnelle et autres raviolis frits. Cela implique qu’un comptoir où l’on pourrait observer la préparation des sushis fait défaut.

Les avantages: quelques plats végétariens, la situation géostratégique et la carte en français standard. Nous avons testé les „Maxi Nigiri Sushis“, un mélange de sushis et de makimonos. Verdict: correct mais pas raffolant, et surtout un peu cher, au prix de 860 francs, soupe miso incluse. mehr lesen / lire plus

Luxembourg: IWWERT DE STEILER

cuisine française

Köstlichkeiten auf Plüsch

(rw) – Nach mehreren Wechseln scheint das Restaurant Iwwert de Steiler einen vielversprechenden Neuanfang gemacht zu haben. Auf zwei Etagen werden an der Ecke zum „Bredewee“ wieder Gaumenfreuden serviert. Leider in einem Interieur, das sich hart an der Grenze zum Tuntenbarock situiert: Vor bordeaux-roten Wänden, behängt mit Goldrahmen, verstecken sich die Esstische unter mehreren Lagen Stoff, die Fensternischen sind gepflastert mit Kerzenständern und anderem Nippes. Aber wir kamen ja zum Essen – und das hebt sich wohltuend vom Dekor ab: Die „quenelles de fromage frais“ oder der marinierte Lachs zum Beispiel sind ein reizvoller Einstieg. Was die Hauptspeisen betrifft, ist die Karte reich an Fischgerichten, doch auch der „croustillant d’agneau“ oder der „charolais en tagliatelle“ schmecken vorzüglich. mehr lesen / lire plus

Rock: BUCKLEY JEFF

Intensiv

(tm 537/00) – Als vor ein paar Jahren Jeff Buckleys Tod die Runde machte, war nicht nur die gesamte Musik(er)welt erschüttert. Schliesslich hatten wir dem Sohn des 60ties Folk-Sängers Tim Buckley eines der schönsten Werke seit langem zu verdanken. „Grace“ begeistert nach wie vor und behält auch nach dem Ableben dieses herausragenden Songwriters einen enormen künstlerischen Wert. Jetzt erscheint nach „Sketches “ das zweite posthume Buckley-Album mit einer Auswahl der besten Live-Aufnahmen seiner 95/96er Mystery White Boy-Tour (Columbia). Die 12 Songs (+3 Bonus-Tracks) wurden an verschiedenen Abenden aufgezeichnet und geben uns das Gefühl, ein Teil dieser himmlischen Show gwesen zu sein. mehr lesen / lire plus

folk: SALES CHRISTIAN

OC, la musique occitane à l’aube du IIIe millénaire

Occitanie
Trobadors 2000

(roga 540/00) – Grâce aux „nouvelles polyphonies corses“, Hector Zazou avait réussi à populariser, sous une enseigne électronique, les musiques traditionnelles de l’île. Pourquoi ne pas tenter l’exercice pour la musique oubliée des pays cathares? Christian Salès nous propose „OC, la musique occitane à l’aube du IIIe millénaire“ (Wagram 3053 452). Sur des tapis électroniques qui font l’ambiance ésotérique évoluent les instruments traditionnels occitans: psaltérion, vièle basse, cornemuse, cistre, organistrum, flûte, etc. Les textes du moyen-âge sont admirablement interprétés par divers-e-s chanteurs/euses. Bref, une production parfaite, peut-être si parfaite qu’elle donne envie d’écouter l’original traditionnel. mehr lesen / lire plus

Funk: FRENCH FONCK FEDERATION

Groovy

(tm 540/00) – Mit ihrem neuen Album geht die „French Fonck Federation“ bereits in die vierte Runde. Das frühere Sextett aus Paris ist mittlerweile auf ein Vier-Mann-Orchester zusammengeschrumpft. Und so kontrolliert klangen die Franzosen bisher noch nie. Für „Vierge“ (Salam Aleikum) könnten Prince oder etwa George Clinton Pate gestanden haben, doch die aktuelle FFF-Platte wurde im Alleingang aufgenommen und produziert. Der rotzige Funk-Sound und die psychedelischen Wah-Wah-Gitarren werden diesmal von shuffleartigen Midtempo-Nummern abgelöst und die drei Instrumentalisten operieren ganz im Sinne ihres Soulsängers Marco. Kein fetziger Crossover mehr, sondern feingeschliffene R’n’B-Kompositionen mit Drum’n’Bass und Pop-Elementen. Einzige Ausnahme: das punkige ‚I Want You‘. mehr lesen / lire plus

Jazz: HAMMES ERNIE

Blue Concept

A pas de géant

(jitz 540/00) – Avec la sortie de son CD Stepwise, le trompettiste Ernie Hammes se positionne largement en tête des musiciens de jazz luxembourgeois. Enregistré en trois jours à New York, produit par Lew Soloff, et avec la participation de Bob Mintzer, qui est tout simplement l’un des meilleurs saxophonistes mondiaux, ce disque peut se mesurer aux grosses productions internationales. Entouré d’une équipe franco-allemande d’un niveau impeccable, Ernie affiche une forme et une joie de jouer extraordinaires. Beaucoup de compositions originales, deux standards et un clin d’oeil à la virtuosité de John Coltrane, le tout dans une esthétique „néo-bop“ bien à la mode contribuent au fait que ce disque est bien plus qu’une simple carte de visite d’un autre musicien local. mehr lesen / lire plus

rock: DES DE MOOR

Water of Europe

Irregular Margins

(roga 543/00) – Derrière le mur de vacarme du rock anglo-saxon, il y a le silence des chansonniers/ières type „Brel britannique“. Pourtant, ils/elles chantent, et c’est le label „Irregular Records“ qui s’en occupe. Tenez, voici cet auteur Des de Moor, influencé par Brel et Brecht. Sur son compact „Water of Europe“ (Irregular Records IRR038) il nous emmène sur un bateau de 15 excellents titres, plus un extra en français. Issus de la plus pure tradition de la chanson sociale, les textes sont extrêmement poignants. La mise en musique reste fidèle au message de l’oral, mais présente néanmoins une série d’arrangements insolites et subtils. mehr lesen / lire plus

Space-Pop: APPLIANCE

Six Modular Pieces

Hypnotisch

(mt 543/00) – Bereits auf ihrem Debütalbum „Manual“ entpuppten sich „Appliance“ aus dem britischen Exeter als eine der vielversprechendsten Neuentdeckungen in Sachen Space-Pop. „Six Modular Pieces“ (Mute) orientiert sich ebenfalls am 70er Jahre Krautrock und präsentiert eine gelungene Mischung aus „Can“, 60ties Psychedelia, recherchiertem Noise-Rock und repetitivem Wave. Das Resultat der 30-minütigen 6-Track-EP (darunter vier instrumentale Songs) ist erstaunlich und unwiderstehlich. Anschnallen und abheben! mehr lesen / lire plus

Rap-jazz: GREETINGS FROM MERCURY

Continuance

(jitz 543/00) – „Greetings from Mercury“ est un groupe belge avec comme moteur le saxophoniste Jeroen Van Herzeele que l’on a pu découvrir lors de l’un des très rares concerts de jazz programmés à la Kulturfabrik à Esch. Leur CD „Continuance“ (Carbon 7 036), enregistré en public à Gand, vient à point pour nous remémorer leur musique percutante, bien dans l’air du temps. Les poèmes rap de Steven Segers, en anglais enrichi par quelques locutions très belgeoisantes, et les lignes de saxophone coltraniennes sont portés par une rythmique menée de main de fer par Stéphane Galland, un des batteurs les plus impressionnants du vieux continent. mehr lesen / lire plus

Pop / Folk: BADLY DRAWN BOY

The Hour of Bewilderbeast

Vielversprechend

(tm 544/00) – Bevor sein Debütalbum erschien, hat der aus Manchester stammende Damon Gough aka Badly Drawn Boy schon eine handvoll EPs auf seinem eigenen kleinen Alternative-Label „Twisted Nerve“ veröffentlicht. Nun legt er mit „The Hour of Bewilderbeast“ (XL Recordings) ein Singer-Songwriter-Werk vor, das stellenweise an Elliot Smith und John Lennon erinnert. Er selbst bezeichnet seine Musik als Future-Folk oder progressiven Pop. Dass Kritiker ihn ständig mit Beck vergleichen, kümmert BDB wenig. Die 18 Kompositionen seines Erstlings sprechen für sich: intelligent, abwechslungsreich, lyrisch und voller Wärme. Retro, aber dennoch hip. Grenzenlos erfrischend. mehr lesen / lire plus

jazz: MARSALIS WYNTON

Wynton bradé

(jitz 544/00) – Une affaire! Un coffret de huit disques (Columbia CXK 69876) du septuor de Wynton Marsalis enregistré en public au mythique club new-yorkais „Village Vanguard“ entre 1990 et 1994 qui revient à moins de 250 francs la pièce (si votre disquaire est honnête). La prise de son dynamique vous permet de transformer votre salon en club de jazz avec les réactions du public, le tintement des verres et des musiciens chauffés à blanc. Même les détracteurs les plus féroces du trompettiste sont restés bouchebée devant ses prouesses techniques et sa faculté de changer de son et d’ambiance instantanément. mehr lesen / lire plus

folk: SAMPLING EUZKADI

Basque Music

Musiques basques

(roga 544/00) – La musique folk du Pays Basque n’est sans doute pas des plus populaires dans nos parages. Afin de sortir cette richissime culture musicale de son isolation volontaire, il est vrai – le label „Elkarlanean“ a édité une série de compilations thématiques. La compil „Basque Music“, the sampler! (Elkarlanean KD 496) présente 14 titres d’interprètes plus ou moins connus. Les géants Benito Lertxundi, Imanol, Oskorri ou Kepa Junkera ne manquent pas au rendez-vous. Mais l’éventail de cette musique basque est riche et large, et un groupe comme Zaldibobo avec leur titre „Ragga“ montre que l’avantgarde ne manque pas de punch. mehr lesen / lire plus