PHOTOGRAPHIES: Pour que ça change

En ce moment et jusqu’à début septembre, entre les panneaux entourant le chantier du futur nouveau « Biergerzenter » à la place Guillaume II, on peut identifier une série dix portraits d’hommes et de femmes « isrélo-palestiniens » engagés pour la paix en Israël-Palestine. Pour les deux initiatrices du projet, Nathalie Oberweis et Carole Reckinger, il était important de porter ce sujet, toujours délicat, sur la place publique. Elles ont ainsi préféré frapper à la porte de la mairie de la ville de Luxembourg plutôt que d’exposer leur travail dans une galerie qui n’attirerait qu’un public déjà acquis à la cause. Intéressées depuis longtemps par ce conflit et cette région qu’elles avaient déjà eu l’occasion de visiter, les deux journalistes freelance se sont joint au voyage d’étude et de formation en Israël-Palestine, organisé par le « Comité pour une Paix Juste au Proche-Orient » en avril dernier. mehr lesen / lire plus

MICHAEL WINTERBOTTOM: Romeo must die

Dans « Trishna », le réalisateur Michael Winterbottom transfère le classique « Tess of the Urbervilles » d’Oliver Hardy en Inde et joue sur le système des castes qui organise le traitement inhumain des femmes et des pauvres.

L’amour ne peut pas vaincre les dissensions sociales.

Même si l’Inde s’apprête à jouer un rôle prépondérant dans l’économie globalisée, elle reste aussi un pays extrêmement pauvre, où les différences entre les classes sociales sont depuis toujours réglées par le système des castes, que personne ne met en question. Certes, la constitution indienne interdit cette discrimination sur le papier, mais en réalité les interdits religieux persistent. mehr lesen / lire plus

ROCK: Pas de volte-face

Ils ne feront aucun compromis : les musiciens de The Mars Volta sont connus pour leurs concerts improvisés avec une énergie à couper le souffle.

Incontrôlables quand ils sont lâchés : Cédric Bixler-Zavala et Omar Rodriguez-Lopez.

Apparemment la vie dans l’Etat fédéral américain du Nouveau-Mexique n’est pas si ennuyeuse qu’on le pensait. Comment expliquer autrement que ce soit le lieu d’origine d’un des groupes les plus créatifs de ces dernières décennies ? L’histoire de The Mars Volta commence en 1993, une époque où les deux principaux protagonistes du groupe – Cédric Bixler-Zavala et Omar Rodriguez-Lopez – étaient encore membres d’une autre formation : At the Drive-In. mehr lesen / lire plus

MEXIKO: Nummer 132 macht Druck

Am kommenden Sonntag wird in Mexiko ein neuer Präsident gewählt. Während sich die Hoffnungen vieler an den linken Kandidaten López Obrador heften, erscheint ein Wahlsieg der ehemaligen Staatspartei PRI nicht unwahrscheinlich. Die Folgen wären fatal.

Optimistisch: Ein Teilnehmer der Protestbewegung „Yo Soy 132“.

Wäre nicht Justin Bieber gekommen, würden sie wohl immer noch hier kampieren. „Der ganze Zócalo war voll mit Zelten, 25.000 Lehrerinnen und Lehrer haben mitgemacht“, erzählt Pedro Hernández und zeigt auf den weitflächigen Platz im Herzen von Mexiko-Stadt. Fast vier Wochen hatten die Gewerkschafter hier ausgeharrt, um ihren Forderung nach höheren Löhnen und besseren Arbeitsbedingungen Nachdruck zu verleihen. mehr lesen / lire plus

SOZIOTOP DER EITELKEITEN: Viktorianischer Schickimicki

Ein Snob ist ein Frosch, der versucht, sich zur Größe eines Ochsen aufzublähen. – Diese giftige Charakterisierung hat im 19. Jahrhundert der Autor William Thackeray formuliert. Vor dem Hintergrund der beginnenden Industriegesellschaft beschreiben seine satirischen Charakterporträts den Egoismus der englischen Oberschicht.

Kein woxx-Leser, sondern ein Snob, karikiert im „Book of Snobs“ von William Makepeace Thackeray.

William M. Thackeray wurde 1811 in die englische Oberschicht geboren und hatte schon mit 18 Jahren sein gesamtes Erbe als Spieler und Müßiggänger durchgebracht. Aus Geldnot versuchte er sich als Schriftsteller, was nicht erfolglos bleiben sollte. Sein wohl bekanntestes Buch „Vanity Fair, or, A Novel Without Hero“ (1849) widmete sich der Eitelkeit und Geldgier der britischen Mittelklasse des 19. mehr lesen / lire plus

LYCEES: Apprendre à copier

Le fameux travail personnel promet de faire renaître les bibliothèques scolaires, longtemps mal intégrées et peu fréquentées.

Ni cave ni grenier : la bibliothèque du Lycée Ermesinde

A l’intérieur d’un système scolaire caractérisé depuis toujours par le simple « par c?ur », les bibliothèques scolaires ont pendant longtemps été complètement délaissées par les étudiants, négligées par la loi et les directeurs des établissements, et ne jouaient qu’un rôle très marginal dans le fonctionnement quotidien des lycées. Il ne faut cependant pas généraliser, puisque l’état des bibliothèques varie très fortement d’un établissement à l’autre.

Ainsi trouve-t-on des grosses différences dans la quantité des documents disponibles aux élèves : 60.000 pour la plus grande et 1.800 pour la plus petite bibliothèque. mehr lesen / lire plus

ABANDONNER OU RÉINVESTIR L’EUROPE: Que choisir ?

La gauche et l’Europe. En situation de crise, il faut faire des choix courageux. Deux options incompatibles se présentent pour mener de nouvelles politiques progressistes.

Reconstruire les institutions ou revenir habiter la vieille maison ? Chantier dans le quartier européen de Bruxelles.

Il faut dire oui à l’Europe. Comme d’habitude, c’est ce que les politiciens europhiles tels que Jean-Claude Juncker nous répéteront à l’occasion du Sommet de printemps des 28 et 29 juin. Ils évoqueront le caractère historique de la construction européenne et dénonceront ceux qui suggèrent que, face à la crise de l’euro, il vaudrait peut-être constater l’échec de l’entreprise. mehr lesen / lire plus

AU-DELÀ DU LIBÉRALISME: Sortons de l’euro !

Y a-t-il une alternative aux politiques d’austérité dans le cadre d’une Union monétaire rigide ? Jacques Nikonoff analyse la possibilité de sortir de l’euro et les raisons pour le faire.

Allemagne,
ôte-toi de
mon soleil ! (Photo:4SEASONS / STOCK.XCHNG)

« Un spectre hante l’Europe : la sortie de l’euro ! » Dès la première ligne de son livre, Jacques Nikonoff annonce la couleur : rouge profond. En reprenant pour sa cause la célèbre phrase de Marx, il attribue à la sortie de l’Union monétaire une valeur stratégique, et aux adeptes de cette sortie une qualité de résistants à l’« opération d’affolement de la population », menée par les politiciens et médias mainstream. mehr lesen / lire plus

Eclatement ou fédération ?

Face à la crise de l’euro, le choix n’est pas seulement entre la politique des petits pas, soutenue par la social-démocratie, et la sortie du carcan de l’euro et du projet euro-libéral, réclamée par une frange radicale de la gauche. Le livre de Michel Aglietta, publié en début d’année, esquisse une autre option : celle d’un fédéralism européen au service de politiques de gauche.
L’auteur est un des fondateurs de la théorie de la régulation, une école d’économie alternative qui rejette notamment le dogme libéral d’une économie autonome par rapport à la réalité sociale et politique. Ses travaux sur l’économie monétaire internationale l’ont amené à critiquer la théorie et la pratique de la mondialisation financière libérale, sans pour autant rejeter clairement, comme une partie des régulationnistes, le capitalisme financier. mehr lesen / lire plus

JUSTICE INTERNATIONALE: Dans la cour des grands

Il y a dix ans, la mise en place de la Cour pénale internationale avait suscité de grands espoirs. Elle peine cependant à se défaire de l’image d’une justice à deux poids, deux mesures.

Photo: Vincent van Zeijst – Wikimedia

Convient-il de fêter le dixième anniversaire de la création de la Cour pénale internationale (CPI), le 1er juillet 2002 ? Oui, et le mérite de cette cour est d’abord celui d’exister. Instaurer une instance judiciaire globale, indépendante des pouvoirs politiques, afin de poursuivre les forfaits particulièrement graves de génocide, de crime contre l’humanité et de crime de guerre, est sans précédent dans l’histoire de l’humanité. mehr lesen / lire plus

Sensibilisierung in Sachen Kinderprostitution

Bevölkerungsumfragen über Prostitution scheinen in Mode, obwohl nicht immer klar ist, was der Mehrwert der Volksbeurteilungen sein soll. Nachdem das Chancengleichheitsministerium letzte Woche zusammen mit TNS Ilres eine Umfrage zum Thema Prostitution vorgestellt hatte, zieht nun Ecpat Luxemburg nach, mit einer vom Kooperationsministerium, dem Oeuvre Nationale Grande-Duchesse Charlotte und Luxair finanzierten Meinungsumfrage zur sexuellen Ausbeutung von Minderjährigen in Urlaubsländern und der illegalen Nutzung von Kinderpornographie im Internet. Die Studie mit dem Titel „Enquête nationale sur la perception de l’exploitation sexuelle des enfants“ soll laut dem Ecpat-Vorsitzenden Thomas Kauffmann dazu dienen, die aktuellen Sensibilisierungskampagnen in Zusammenarbeit mit allen potentiellen Akteuren von der Polizei über Anlaufstellen wie LisaStopLine – bei der illegale Inhalte im Internet gemeldet werden können – sowie den Reiseanbietern neu zu überdenken und die Handlungsoptionen des Einzelnen gegenüber dem Problem klarer herauszuarbeiten. mehr lesen / lire plus

Jagdgegner: Nie wieder klagen

Verbieten, dass auf dem eigenen Waldstück Wild geschossen wird, dürfen JagdgegnerInnen das? Ja, antworteten die Grünen, unter Verweis auf das in anderen Zusammenhängen eher ungeliebte Eigentumsrecht, als sie vor über zehn Jahren ein neues Jagdgesetz forderten. Ja, antwortet jetzt auch in letzter Instanz der Europäische Gerichtshof für Menschenrechte in einem Fall aus Deutschland – und dürfte damit endgültig Rechtssicherheit geschaffen haben. In erster Instanz hatte das Gericht nämlich, anders als in zwei ähnlichen Fällen, zu Gunsten der Grünröcke entschieden, weil das deutsche Gesetz die Jagd als Realisierung des öffentlichen Interesses definierte (woxx 1096). Die unsichere Rechtslage hatte im Frühjahr 2011 weder Regierung noch Parlament davon abgehalten, das neue Jagdgesetz zu beschließen, in dem ein Opt-out für JagdgegnerInnen vorgesehen ist. mehr lesen / lire plus

DEMANDEURS D’ASILE: Rien de rien

C’est fait : dorénavant, les demandeurs d’asile qui auraient l’impertinence de toquer à la porte du grand-duché devront se contenter de 25 euros par mois. Entre-temps, la ministre de la famille peine à caser ceux qui veulent bien vivre sous ces conditions.

Foto: flickr takvr

Est-ce un hasard du calendrier ? Le 20 juin, la journée mondiale des réfugiés – dont on n’a d’ailleurs pas beaucoup entendu parler dans les médias – le gouvernement publie au mémorial le règlement grand-ducal qui fixe les aides aux réfugiés à 25 euros par mois. « Un montant risible », critique le Collectif Réfugiés Luxembourg, qui regroupe les principales ONG qui viennent en aide aux demandeurs d’asile et qui – faut-il le rappeler ? mehr lesen / lire plus

La presse quotidienne payante recule

Selon une étude du Ceps/Instead publié cette semaine, le Luxembourg ne ferait pas exception du phénomène général qui frappe la presse quotidienne imprimée et payante : un net recul. Pourtant, vu la situation atypique du grand-duché, cette diminution est un peu moins importante que dans les autres pays de l’OCDE – cinq pour cent uniquement, alors que la moyenne est de dix à vingt pour cent. Cela est avant tout dû à l’enracinement sociétal des différents médias, comme l’église, les syndicats et les partis politiques, qui font qu’on lit un journal payant surtout par appartenance à une certaine sensibilité. N’empêche que les sondeurs, qui ont relevé leurs données entre 2009 et 2010, ont dû constater de fortes disparités entre les différents types de consommateurs. mehr lesen / lire plus