WICKRANGE SHOPPING CENTER: Reckingen gegen den Rest der Welt

Grüner Gürtel zwischen Hauptstadt und Süden? Reckingen an der Mess setzt entgegen den landes-planerischen Vorgaben auf Kommerz um das kommunale Dienstleistungsangebot ausbauen zu können.

„Um in ein Einkaufszentrum zu gelangen verzichtet ja nicht einmal die Frau des grünsten aller grünen Politiker auf ihr Auto.“ Als der Bürgermeis-ter aus Reckingen an der Mess am Montag der vergangenen Woche im rammelvollen Kulturzentrum „Pëtzenhaus“ den Reigen der Redner anführte, um über das geplante „Wickrange Shopping Center“ zu informieren, polemisierte er nach Kräften. Als Vorsteher einer der höchstverschuldeten Gemeinden des Landes benannte Raymond Sinnen auch seine Feinde unverblümt: Die Umweltschützer, die Nachbargemeinden im Süden und Innenminister Jean-Marie Halsdorf. mehr lesen / lire plus

PROTECTION DES DONNÉES: Collectionnite aiguë

Interpeller une personne, prendre ses empreintes digitales et sa photo. Utiliser ce profil, plus l’accès aux banques de données administratives, pour mieux contrôler les « méchants ». Ce rêve de petit flic mégalo risque de devenir réalité.

Collectionner les photos de suspects comme d’autres les timbres…

Jusqu’où encore les promoteurs d’un Etat policier abuseront-ils de notre indifférence ? Les lois et les règlements grand-ducaux se succèdent, contribuant à établir une surveillance toujours plus complète de l’ensemble des citoyen-ne-s. Une nouvelle étape est en train d’être franchie avec le projet de loi 5563, qui vient d’être avisé par le Conseil d’Etat et sera maintenant examiné par les député-e-s. mehr lesen / lire plus

THEATRE: « Des vrais camps de concentration »

Dans le cadre de l’année culturelle, Radu Afrim monte « Mansarde à Paris avec vue sur la mort » de l’auteur roumain Matéi Visniec à la Kulturfabrik. La pièce s’inspire des derniers jours de leur compatriote controversé, le philosophe nihiliste Emil Cioran, mort de la maladie d’Alzheimer en 1995.

N’aime pas les biographies construites: le metteur en scène Radu Afrim.

woxx : Que dirait Cioran s’il voyait cette pièce ?

Radu Afrim : Peut-être faudrait-il dire « s’il lisait la pièce », parce que c’est le texte d’abord qui l’établit en tant que personnalité de la culture universelle. Cioran était quelqu’un de très ironique et auto-ironique. Je pense qu’avec son cynisme – et sous condition d’avoir déjà eu conscience de sa maladie – il aurait écrit au moins trois livres géniaux sur le thème. mehr lesen / lire plus

JAZZ/METAL: Harmonie en métal dur

Ephel Duath est un groupe d’exception à beaucoup d’égards. Mélangeant le jazz au métal extrême et saupoudrant le tout de grognements hardcore, le groupe italien est décidément à la recherche d’un son unique.

Ephel Duath est le nom d’une chaîne de montagnes. Jamais entendu ? Pas grave, cette chaîne délimite le Mordor, le mal absolu dans le classique « Seigneur des Anneaux » de Tolkien. Et c’est un peu cela leur musique aussi : à la limite entre le mal absolu – entendez le métal extrême – et le bon vieux monde.

Lancé en 1998 par deux adolescents italiens, dont le seul membre survivant est le guitariste Davide Tiso, Ephel Duath a débuté comme un groupe Black Metal. mehr lesen / lire plus

WOODY ALLEN: Elle l’avait pourtant bien prédit

Dans « Cassandra’s Dream », Woody Allen reprend là où il avait laissé son public après « Match Point » : dans le dilemme entre réalité et vie fictive qui débouche sur le drame.

Deux frères et
un mauvais rêve :
Colin Farell et Ewan McGregor dans «Cassandra’s Dream»

Pour le dire d’emblée, les rares spectateurs qui ont laissé échapper un rire ou deux en regardant « Cassandra’s Dream » étaient plutôt suspects de rire jaune que de rendre hommage au maestro des pointes et des quiproquos tragicomiques qu’est Allen. Le film n’est définitivement pas drôle.

Mais ce n’est pas un défaut, car sur ses vieux jours, Allen surprend par une mise en scène rigoureuse, juste et sobre, rendant ainsi au cinéma américain ce qu’il avait perdu depuis longtemps : l’art de se passer d’effets spectaculaires. mehr lesen / lire plus

AUSSTELLUNG: Pop, Fear and Fantasy

„Bleeding Houses“, so nennt der in Estland geborene Künstler Marko Mäetamm seine fast 50 Gemälde umfassende Häuserserie, die teilweise in der Galerie „Nosbaum & Reding“ zu sehen sind.

 Auf weißer Leinwand hat er mit schwarzer Ölfarbe filigrane stilisierte Hausumrisse aufgemalt. Aus den Fenstern und unter den Türen quillt rote Farbe hervor, die die Hausfassade herunter läuft, von den Balkonen tropft, explosionsartig aus den Schornsteinen spritzt und sich in roten Lachen um das Haus legt. Mäetamm geht es um die Gewalt, die sich innerhalb der vier Wände abspielt. Gerade das Haus, Symbol für Geborgenheit und Projektionsfläche für Wünsche beinhaltet eine unheilvolle Kraft. mehr lesen / lire plus

Grenelle : les sceptiques et les anti

Les déclarations de Nicolas Sarkozy dans le cadre du Grenelle de l’environnement ont été applaudies par de nombreux acteurs, dont Greenpeace France. « Notre attitude est de compter les succès en tant que tels », déclarait la semaine dernière le directeur de l’ONG Pascal Husting dans son interview au woxx. En rajoutant que cela n’empêcherait pas Greenpeace de continuer à se montrer critique, notamment sur le nucléaire. D’autres acteurs font la fine bouche, comme les Verts français (www.lesverts.fr), qui appellent à un enthousiasme prudent, en attendant de voir adoptées des mesures concrètes. Quant aux anti-nucléaires, leur bilan est nettement négatif – sur l’énergie atomique, Sarkozy n’a fait aucune concession sérieuse. mehr lesen / lire plus

Si la bêtise tuait …

… il y aurait certainement une hécatombe dans les rangs de la CSJ, la jeunesse du CSV. Mercredi de la semaine passée, les sociaux-chrétiens en herbe présentaient, ensemble avec les Jeunes populaires (les jeunes de l’UMP de Sarkozy) et la Junge Union Saar, une campagne transfrontalière contre les « extrémismes ». A l’aide de flyers intitulés « L’extrémisme tue » sur lesquels sont présentés dans le même lot Hitler, Pinochet, Staline, le Che ou Ben Laden, les jeunes de droite entendent lancer une campagne de sensibilisation « pour la démocratie ». A leurs yeux, qu’il s’agisse de la gauche radicale ou de la droite extrême, tout se vaut. mehr lesen / lire plus

Lis, c’est du belge …

Quoiqu’on puisse penser de lui, Jean Nicolas, l’éditeur qui nous donne la nausée chaque semaine avec des titres comme « Lëtzebuerg Privat » ou encore « L’investigateur » est vachement culotté. Non seulement qu’un journaliste de l’hebdo français « Le Point » – visiblement très, très mal informé – vient de l’annoblir en le présentant comme le « seul journaliste critique du Luxembourg », mais voilà aussi que Nicolas s’attaque à « L’essentiel ». Non, pas ce que vous croyez, il ne va pas embaucher de vrais journalistes et cesser ses campagnes d’intimidation bêtes et méchantes. Non, le « Groupe de Presse Nicolas » a assigné en justice les éditeurs du quotidien gratuit, car il doute de la « conformité de la publication et de la distribution » du gratuit d’Editpress. mehr lesen / lire plus

ÉTUDIANTS: We want you !

C’est bien connu : il n’y a pas que le boulot dans la vie. Traduisez en langage d’étudiants : il n’y a pas que les cours. Il faut aussi s’engager, militer. Tour d’horizon des possibilités au Luxembourg.

Etudiant-e-s !
Pour vous rassembler,
c’est facile !
C’est indiqué.
(photo: woxx)

Y a-t-il une vie à côté des études universitaires ? Depuis quelques années, cette question a une légitimité nouvelle au Luxembourg. Car ce qui commence à sembler banal, à savoir l’existence d’une véritable université au grand-duché, ne l’est que depuis peu. Mais qui dit université, dit vie étudiante – et cette vie dépasse souvent le cadre des cours magistraux et travaux dirigés. mehr lesen / lire plus

BELGIEN: Kuck‘ mal, wer da spricht

Der Konflikt in Belgien wird meist als Streit zweier homogener Gruppen dargestellt – Frankophone gegen Flamen. Eine genauere Betrachtung ergibt jedoch ein komplexeres Bild.

Grünes Land, gerechte Welt – geeintes Belgien? In der Politik des Nachbarlandes ist die Farbenlehre komplex. (Foto: Steve Bridger/ Flickr)

Der Plot war viel versprechend, das Medienaufgebot entsprechend groß: Kamerateams aus halb Europa drängten sich Anfang September im flämischen Parlament, angetrieben vom voyeuristischen Kitzel, der Implosion Belgiens beizuwohnen. Schließlich stand eine historische Entscheidung an: Auf Antrag der stärksten Partei, des rechtsextremen Vlaams Belang, würden die Abgeordneten über ein Referendum zur Unabhängigkeit Flanderns abstimmen. Der Antrag scheiterte jedoch auf ganzer Linie. mehr lesen / lire plus

EU-LOBBYING: Gute Lobby, schlechte Lobby

In Brüssel lungern sie zu Tausenden in den Gängen: die Lobbyisten, die sich mal für die Umwelt, mal für die Industrie engagieren. Seit Jahren wird versucht, mehr Transparenz in den Lobby-Dschungel zu bringen.

Vier NGO wollen ihn finden, den schlimmsten EU-Lobbyisten des Jahres 2007.
Wer sich mit dem Titel schmücken darf, bestimmt eine internationale Wählerschaft im Internet.

Wer wird diesmal Sieger werden? Das deutsche Automobil-Trio aus BMW, Daimler und Porsche, das erbittert um jedes Gramm Kohlendioxid kämpft, das seine Autos noch ausstoßen dürfen? Oder aber die Agentur Cabinet Stewart, der getarnte Think Tank, in dem sich engagierte Gegner des Kyoto-Protokolls zusammengefunden haben? mehr lesen / lire plus

IMMIGRATION: Luxembourg, élève médiocre

David WagnerUne étude comparative présentée cette semaine révèle qu’en matière d’intégration des migrant-e-s, le Luxembourg « peut mieux faire ». C’était connu, mais il fallait que ce soit rappelé.

Quel Etat de l’Union européenne choisir si vous émigrez depuis un pays non communautaire ? Nous vous conseillons la Suède ou le Portugal, c’est selon que vous préférez le soleil ou les fjords. En tout cas, d’après le classement du Migration policy index (Mipex), un outil de mesure des politiques d’intégration dans les pays de l’Union, du Canada, de la Suisse et de la Norvège, ce sont ces deux pays qui satisfont les mieux aux critères d’intégration des migrant-e-s. mehr lesen / lire plus

ASTM: Weniger ist nicht mehr

Die „Action Solidarité Tiers Monde“ unterstützt seit nunmehr fast vierzig Jahren lokale Partner in ärmeren Weltregionen. Dazu werden jedoch Finanzmittel benötigt.

„Das Volumen unserer Projekte könnte um ein Viertel höher ausfallen“, stellt die Action Solidarité Tiers Monde (ASTM) in ihrer Pressekonferenz diese Woche fest. Da die staatliche Beteiligung 2006 von 85 auf 80 Prozent herabgeschraubt wurde, könnte eines von vier Projekten nicht mehr verwirklicht werden. Parallel dazu sei der so genannte „accord cadre“ mit dem Kooperationsministerium, der jeweils für die Dauer von fünf Jahren verhandelt wird, wenig flexibel.

Dabei kann die ASTM, deren Einsatz unter anderem durch private Spenden finanziert wird und auf dem Engagement von vielen Freiwilligen beruht, mittlerweile auf eine bewegte Geschichte zurückblicken. mehr lesen / lire plus