Literatur: „Wenn die Wirklichkeit versagt“

Véronique Lasars phantastische Novelle „Weg“ handelt von unserer geltungssüchtigen Provinzgesellschaft, in der den Leisen, wie sie sagt, kein Platz mehr eingeräumt wird. Ein Gespräch.

Schreiben als lebenssteigernde 
Maßnahme: 
Véronique Lasar (Foto: Privat)

woxx: „Weg” handelt von der kafkaesken Verwandlung des Kuriers Gaspard Lhose in eine geisterhafte Gestalt, die ihn nach und nach von seinen Mitmenschen trennt und schließlich unsichtbar werden lässt. Man folgt seinem irritierten Gang durch die Hauptstadt und stellt fest: Die Entfremdung ist gegenseitig. Fühlt man sich als schreibender Mensch notgedrungen unsichtbar?


Véronique Lasar: Ich glaube, ob jemand sich unsichtbar fühlt, hat wenig damit zu tun, ob er schreibt, malt, Brot bäckt oder gar nichts tut, sondern eher damit, wie und ob er sich in der Gesellschaft wiederfindet. mehr lesen / lire plus

Schizophrénie : une semaine de conférences

 

« Three Studies for a Self-Portrait », Francis Bacon, 1967

La schizophrénie, maladie encore méconnue et complexe, touche environ 1 % de la population. Au Luxembourg, sa prise en charge est loin d’être optimale.

Une semaine de conférences, le soir, dans plusieurs hôpitaux du pays, tel est le programme de la troisième édition des Journées de la schizophrénie, organisées par l’Association des familles ayant un proche atteint de psychose (AFPL) à partir du 18 mars et jusqu’au 21 mars inclus. L’APFL, créée par un couple de parents, lutte depuis plusieurs années  pour la reconnaissance de la problématique au Luxembourg.

Lundi 18 mars, une double conférence se tiendra à l’hôpital Robert Schuman (HRS) au Kirchberg. mehr lesen / lire plus

Deutsche Kriegsopferentschädigungen: „Am liebsten vermeiden“

Weltweit sollen 2.033 Personen eine „Kriegsopferentschädigung“ beziehen – davon sechs in Luxemburg. Christoph Brüll, Historiker an der Uni Luxemburg, interessiert vor allem die Frage, wie auch Ausländer*innen an die sogenannten „Nazi-Pensionen“ kommen konnten.

Erster Transport von zwangsrekrutierten Luxemburgern, 18. Oktober 1942. (Foto: Service de la mémoire de la Deuxième Guerre mondiale)

woxx: Herr Brüll, laut Bild-Zeitung werden sechs NS-Opferrenten von Deutschland nach Luxemburg überwiesen. Um welche Personen könnte es sich denn Ihrer Meinung nach bei den Empfänger*innen handeln?


Christoph Brüll: Ja, da kann man derzeit nur spekulieren. Das könnten theoretisch sogar sechs Deutsche sein, die ihren Wohnsitz in Luxemburg haben. Das müssen nicht unbedingt Luxemburger Staatsangehörige sein. mehr lesen / lire plus

Migration : Gimme Some Lovin’

Essayez donc d’épouser un-e demandeur-euse d’asile au Luxembourg et vous goûterez un peu aux leurres et désinformations employés par ce pays pour vous faire douter de vos droits.

À découvert : Cary Grant dans « North by Northwest » d’Alfred Hitchcock.

Oui, je sais. Je vous entends ! Vous venez d’emporter un exemplaire du woxx depuis notre stand au Festival des migrations (ah ! si seulement tous nos lectrices et lecteurs étaient comme vous…) que déjà vos nerfs sont mis à rude épreuve. Mais non, n’ayez crainte. Ce n’est sûrement pas dans votre journal favori qu’il vous sera servi l’éloge de la vie matrimoniale – après 30 ans de militantisme de notre part contre l’institution du mariage en tant que telle, voyons ! mehr lesen / lire plus

Amnesty Luxembourg : le CA se défend

La semaine dernière, Stan Brabant était revenu dans nos colonnes sur les coulisses de son limogeage du poste de directeur d’Amnesty International Luxembourg. Il évoquait notamment des tensions apparues dans le contexte du Mediepräis 2017, quand une membre du conseil d’administration s’était retrouvée sur la liste des candidats. Contacté par le woxx, David Pereira, président du CA, rappelle que l’épisode « a été pris très au sérieux par toutes les personnes concernées et le jury a été informé lors de la réunion de décision ». (Ayant nous-même fait partie du jury en question, nous confirmons cette déclaration.) Comme « le jury a ensuite communiqué que cette question n’est pas intervenue dans sa décision, il a été estimé que cette situation était résolue sous condition que le règlement du Mediepräis soit renforcé pour l’édition suivante, ce qui a été fait », rappelle par ailleurs David Pereira, qui se veut clair : « Aucun des membres du conseil d’administration (dont le président), n’a été impliqué dans le processus d’élection des candidates au Mediepräis 2017 ». mehr lesen / lire plus

6 « retraites nazies » au Luxembourg

Selon le quotidien allemand « Bild », 2.033 personnes vivant hors de l’Allemagne bénéficient encore d’une prestation, dont 6 au Luxembourg.

Heinrich Himmler, rue Aldringen, en septembre 1940 (Bundesarchiv)

Dans le contexte du scandale des « retraites nazies » toujours versées par l’Allemagne, le député pirate Sven Clement a voulu savoir du gouvernement si des cas similaires existent au Luxembourg.

Dans une question parlementaire adressée au ministre des Affaires étrangères et au ministre des Finances, le député se demande également comment le gouvernement compte réagir au cas où le Luxembourg serait également concerné.

Alors qu’on attend toujours la réponse du gouvernement, le quotidien allemand « Bild », dans son édition du 23 février, a publié le chiffre de 2.033 personnes vivant à l’étranger et qui seraient toujours bénéficiaires d’une pension complémentaire, dont 6 au Luxembourg.

mehr lesen / lire plus

Gouvernance : « J’étais le caillou dans la chaussure »

Conflits d‘intérêts, confusion des rôles et un CA en divorce avec sa mission : Stan Brabant, ancien directeur d’Amnesty Luxembourg, s’explique sur les coulisses de son licenciement.

Stan Brabant : « Un an de tensions progressives ». (Photo : Amnesty Luxembourg)

woxx : Comment avez-vous vécu cette éviction, finalement assez abrupte ?


Stan Brabant : Oui, je crois que c’est le bon mot. C’était abrupt. Maintenant, je crois que cela renvoie à ce qu’est Amnesty International au fond. Amnesty est peut-être l’organisation la plus démocratique qui soit parmi les ONG, dans le sens où l’assemblée générale, avec plusieurs centaines de membres, élit un conseil d’administration qui, lui, recrute un directeur ou une directrice. mehr lesen / lire plus

Migration : My Home is my Foyer

Fin 2018, 1.338 bénéficiaires de protection internationale vivaient toujours dans les foyers d’accueil.

Photo : Pixabay

« À l’obtention du statut de protection internationale, les bénéficiaires de protection internationale (BPI) sont encouragés à se procurer un logement privatif personnel grâce au RMG dont ils disposent désormais », peut-on lire dans une brochure de l’Office luxembourgeois de l’accueil et de l’intégration (Olai). Et aussi : « En attendant qu’ils puissent quitter les foyers, les BPI doivent payer une participation pour leur logement en foyer. »

Au cours des dernières années, le nombre de BPI vivant toujours dans les foyers d’accueil n’a cessé d’augmenter : de 337 en 2016 à 1.338 fin décembre 2018. mehr lesen / lire plus

Spoliation des biens juifs : « As soon as possible »

La WJRO est notamment connue pour la signature d’un accord en 1996 avec les banques suisses / Image : WJRO

Le 4 février dernier, Tom Yazdgerdi, délégué étasunien aux affaires liées à l’Holocauste ainsi que plusieurs représentant-e-s de la World Jewish Restitution Organization ont été reçu-e-s par le premier ministre Xavier Bettel pour évoquer le dossier des spoliations de biens juifs durant la Seconde Guerre mondiale. La WJRO est notamment connue pour la signature d’un accord en 1996 avec les banques suisses sur la constitution d’une commission chargée d’enquêter sur les fonds juifs en déshérence. La semaine dernière, un groupe de travail similaire a été mis en place, composé de représentant-e-s du gouvernement, du WJRO et de la communauté juive au Luxembourg. mehr lesen / lire plus

Vie familiale : Le congé parental à parité

La prise du nouveau congé parental est pratiquement paritaire entre mères et pères. Cette semaine et pour la première fois, le ministère de la Famille a publié des chiffres.

Photo : Pixabay

En 2017, 8.631 femmes et 6.205 hommes se sont vu accorder un congé parental par la Caisse pour l’avenir des enfants. En 2018, ces chiffres étaient légèrement en baisse, avec 7.109 congés accordés aux femmes et 6.002 aux hommes.

Il faut toutefois prendre en compte les congés fractionnés et le fait que les demandes introduites en 2017 « peuvent déboucher sur un début de paiement situé en 2018 » et qui peut s’étendre « jusqu’en 2019 », comme le précise la ministre de la Famille, Corinne Cahen, en réponse à une question parlementaire cette semaine. mehr lesen / lire plus

Migration : Le grand écart

Selon Jean Asselborn, « c’est à cause de Dublin et non en tant que Luxembourg » que le Luxembourg renvoie des dubliné-e-s en Italie.

Suite au décret « immigration et sécurité » de Matteo Salvini, l’Italie vide ses camps, comme ici à Castelnuovo di Porto, 
le 23 janvier dernier. (Photo : civicozeroroma)

Des années durant, la route méditerranéenne centrale partant de la Libye était la voie privilégiée par les migrant-e-s pour quitter l’Afrique du Nord à destination de l’Italie ou de Malte. En février 2017, l’UE conclut un accord avec la Libye pour réduire massivement l’arrivée de migrant-e-s. En 2016, un accord similaire avec la Turquie avait déjà permis de juguler les flux sur la route de la Méditerranée orientale. mehr lesen / lire plus

Éducation : Bouillie sémantico-mémorielle

Simple maladresse ou confusion créée par un lieu de mémoire contesté ? Dimanche dernier, alors que le Luxembourg commémorait la Shoah, RTL a tourné au Mémorial de la déportation à Hollerich, en mettant l’accent sur les déplacements forcés durant la Seconde Guerre mondiale.

© Vum Cayambe – Eegent Wierk, CC BY-SA 3.0, Wikimedia Commons

Dans sa résolution du 26 octobre 2005, l’Assemblée générale de l’ONU a déclaré le 27 janvier Journée de la mémoire de l’Holocauste dans tous les pays membres. Depuis 2009, le Luxembourg, comme la plupart des pays européens, se souvient des victimes de la Shoah à cette date symbolique, jour de la libération du camp d’Auschwitz par l’Armée rouge. mehr lesen / lire plus

Le Ciné-Club Kinosch, passeur de perles rares

Marre d’attendre la réouverture de la Cinémathèque ? Envie de poèmes en sons et en images ? Rendez-vous, tous les mercredis, au Ciné-Club Kinosch.

Barbara Loden dans « Wanda » (1970)

La rumeur commence à courir. Alors que la Cinémathèque municipale reste fermée pour faire face à une invasion de punaises de lit digne d’un film d’horreur, le Ciné-Club Kinosch à la Kufa d’Esch-sur-Alzette apparaît doucement comme une excellente alternative.

Ce mercredi soir encore, Patrick Blocman, directeur de production et cinéphile averti, a choisi une autre perle rare du cinéma pour la donner à voir à un public parsemé mais grandissant : « Le temps du loup » (2003) de Michael Haneke, avec en second rôle Thierry Van Werveke. mehr lesen / lire plus

Wanteraktioun : Kaum Ablehnungen

Die Regel besagt, dass Personen ohne gültigen Ausweis nur bei Temperaturen unter -3 Grad Unterschlupf zu gewähren sei. Die Praxis sieht glücklicherweise anders aus.

Bild: Pixabay

In einer parlamentarischen Anfrage erkundigte sich Marc Spautz Mitte Dezember bei Familienministerin Corinne Cahen über die Zulassungsbedingungen zur Wanteraktioun (WAK). Wie auch die Menschenrechtskommission herausfand, würde obdachlosen „Illegalen“, die über keinen gültigen Ausweis verfügen, der Zugang zur WAK nur bei Außentemperaturen von -3 Grad gewährt. Der christlich-soziale Abgeordnete warf in diesem Kontext die Frage auf, ob eine solche Regelung dem eigentlichen Ziel der WAK, nämlich Obdachlose vor dem Kältetod zu bewahren, noch entsprechen würde.

Der woxx erklärte man auf Nachfrage hin, dass wenn diese Regel besteht, im Allgemeinfall aber „niemand zurückgewiesen“ werde, auch wenn das hie und da natürlich immer wieder vorkomme. mehr lesen / lire plus

Histoire : Sauvé trois fois

Comment se réveiller du cauchemar de l’histoire ? Portrait de G. H., 90 ans, seul survivant d’une famille juive originaire de Medernach.

Monument à la mémoire de la communauté juive de Medernach, entièrement disparue en déportation entre 1940 et 1945. (Photo : Wikimédia)

De tous les survivants de la Shoah que j’ai pu interviewer, G. H. est peut-être celui qui m’aura le plus marqué. Lorsque j’ai eu l’occasion, sous condition d’anonymat et après maintes hésitations de sa part, de rencontrer l’élégant homme de 90 ans (mais qui ne les fait pas) et son épouse dans leur appartement coloré et chaleureux du Limpertsberg, en juillet dernier, j’ai très vite compris que ce qui m’était donné à vivre s’apparentait moins à une interview qu’à une leçon de vie. mehr lesen / lire plus

Lifestyle : « Iconic vintage »

Au Grand Hôtel Cravat, le temps semble s’être arrêté. Dans son bar à cocktails des années 1950, Carlo Cravat, gérant de la vieille école, évoque l’histoire et l’avenir de cette maison de tradition.

Le Grand Hôtel Cravat, boulevard Roosevelt. (Photo : Google Maps)

woxx : Comment se porte l’hôtel aujourd’hui ?


Carlo Cravat : Cela fait quatre ans que nous n’avons plus de restaurants : le Normandy et la brasserie. Depuis, je m’occupe davantage de l’hôtel, qui va mieux, beaucoup mieux même. Entre autres parce que nous avons désormais un beau marché de Noël pour lequel des gens viennent exprès à Luxembourg, ce qui n’était pas le cas autrefois, où parfois le taux d’occupation autour de Noël ne dépassait pas les trois ou quatre chambres. mehr lesen / lire plus

Forum 391: Religion und Menschenrechte

Mit Menschenrechten werden Religionen gemeinhin weniger in Verbindung gebracht. Immer wieder lodern, wie zuletzt im Gewand des Islamischen Staats, die Flammen des religiösen Fundamentalismus auf und fordern neue Opfer – als sei die Religionsgeschichte nicht sowieso schon blutdurchtränkt genug. Aber auch der Missbrauch durch katholische Geistliche hat die Kirche und den von ihr erhobenen moralischen Anspruch auf die Probe gestellt. Für viele ist Religion immer noch Synonym für Manipulation und Gefahr. Sie mit den Menschenrechten in Verbindung zu bringen scheint abwegig. Trotzdem geht Forum in seiner neuesten Ausgabe genau dieser Frage nach. Als „kleine Einführung in die Wertevorstellungen der großen Religionen“ möchte die Redaktion dann auch ihr Dossier verstanden wissen. mehr lesen / lire plus

Enlèvements turcs : le Luxembourg épargné

Le ministère de la Sécurité intérieure indique ne pas disposer d’éléments pour l’instant.

Récemment une enquête réalisée par neuf médias internationaux coordonnée par le site d’investigations Correctiv avait mis au jour un vaste système de détentions arbitraires et de tortures de gülénistes dans des prisons secrètes en Turquie. Depuis le putsch raté du 15 juillet 2016, les services secrets turcs MIT auraient enlevé 80 gülénistes dans 18 pays différents, selon le journal « Le Monde ».

Enlèvements, reconnus par les autorités turques, qui ont fait savoir que ce genre d’opérations se poursuivrait à l’avenir. Ils précisent aussi que parmi les États européens, beaucoup n’auraient pas donné suite aux demandes d’extradition formulées par la Turquie. mehr lesen / lire plus

Ukraine : Andreï Melnyk, colonel discret

Le cimetière de Bonnevoie 
accueille-t-il la dépouille d’un nationaliste ukrainien et possible criminel de guerre ?

Photo non datée montrant Melnyk et Bandera devant 
la tombe 
de Konovalets 
(2e et 3e de dr. à g.). (Photo : Canadian Institute of Ukrainian Studies, University of Alberta)

En 2015, quelques jours après avoir banni les symboles nazis et soviétiques de la sphère publique, Petro Porochenko a émis un décret instaurant le 14 octobre* comme Journée des défenseurs de l’Ukraine. Une tentative pour le président ukrainien de faire le grand écart entre les aspirations démocratiques de son pays, en conflit avec la Russie, et le besoin de trouver des modèles identificatoires dans l’histoire nationale. mehr lesen / lire plus

Le Kosovo se dote d’une armée professionnelle

L’Otan, présente dans le pays à travers sa Force pour le Kosovo (KFOR) regrette une décision qui pourrait accroître les tensions dans la région.

Le parlement kosovar a adopté vendredi trois lois déclenchant le processus de transformation de la Force de sécurité du Kosovo (KSF) d’unité de protection civile en armée professionnelle, pour passer de 2.500 à 5.000 soldats au cours des prochains dix années.

Dans une déclaration de son secrétaire général Jens Stoltenberg, l’Otan reconnaît le droit du Kosovo de décider de la transformation de la KSF, mais rappelle avoir « indiqué clairement que le moment était mal choisi ». mehr lesen / lire plus