Jugoslawien-Tribunal
: Letzter Akt für Karadžić


In Den Haag wird kommenden Donnerstag das Urteil gegen den bosnisch-serbischen Ex-Präsidenten Radovan Karadžić verkündet. Der Prozess spiegelt den fragilen Zustand auf dem Balkan wider.

1363InterglobalBILDJugoslawienTribunal

Die Staatsanwaltschaft will Radovan Karadžić lebenslänglich hinter Gitter sehen, doch er selbst beurteilt seine Chancen auf einen Freispruch optimistisch: Unser Bild zeigt den ehemaligen bosnisch-serbischen Präsidenten bei seinem ersten Auftritt vor dem Jugoslawien-Tribunal am 31. Juli 2008 in Den Haag. (Foto: ICTY photos / Flickr)

497 Verhandlungstage, 565 Zeugen, 11.000 Beweisstücke mit fast 80.000 Seiten Umfang – diese Zahlen deuten die prominente Stellung an, die der Prozess gegen Radovan Karadžić im Rahmen des Jugoslawien-Tribunals der Vereinten Nationen (ICTY) einnimmt. mehr lesen / lire plus

Gesetz zur Nationalität: Fortschritt nach dem Rückschritt

Das vom Regierungsrat vorgelegte Gesetz zur Reform der Luxemburger Staatsbürgerschaft dürfte eine wesentlich längere Geltungsdauer haben als die Vorgängertexte.

(Photo : SIP)

(Photo : SIP)

Dazu wird wohl auch die taktische Entscheidung, die Opposition noch vor der Billigung des Gesetzes durch den Regierungsrat in den legislativen Prozess einzubinden, beitragen. Denn die regierungsfähigen Parteien werden sich hüten, in den nächsten Wahl- oder gar Koalitionsprogrammen, das Thema Nationalitätengesetz erscheinen zu lassen. Zwar werden sicherlich auch in Zukunft noch punktuelle Anpassungen erforderlich sein, doch umfangreiche Umbauarbeiten, wird es so schnell nicht mehr geben.

Die wohl sichtbarste Veränderung: Die Mindestaufenthaltsdauer für in Luxemburg lebende AusländerInnen, die die Luxemburger Nationalität anstreben, wurde wieder auf den alten Wert von fünf Jahren – statt aktuell sieben – zurückgeführt. mehr lesen / lire plus

Sova Stroj : Silent Earth

1363kulturspalte_2Si certains musiciens ont tendance à percevoir leur évolution comme linéaire, il y en a d’autres qui reviennent à leurs débuts quoique complètement purifiés et transformés. Michel Flammant appartient décidément à la deuxième espèce. Après avoir, adolescent, exploré les noirceurs du black metal, il a mûri dans la formation heavy garage John McAsskill, puis s’est tourné vers la pop synthétisée et sucrée avec Minipli. Plankton Waves, son avant-dernier projet, était déjà annonceur d’un retour vers les ténèbres, mais sa dernière incarnation – et première en solo – Sova Stroj marque tout de même un pas vers des terres inconnues. Sur son premier album, « Silent Earth », il explore les atmosphères produites par les synthés modulaires et semi-modulaires en créant moins des chansons que des paysages musicaux. mehr lesen / lire plus

Transkrit 8 : encore de belles découvertes

1363kulturspalte_transkritL’excellent magazine luxembourgeois Transkrit (woxx 1327), consacré au dialogue poétique franco-allemand par la traduction et édité par la Kulturfabrik, vient de paraître pour la huitième fois. Fidèle à sa formule, on y découvre tout d’abord un Luxembourgeois méconnu : Pol Michels a été, en tant que traducteur des auteurs allemands d’avant-garde dans le Paris des années 1920, une figure importante de la diffusion du courant expressionniste. Mais il a aussi publié en Allemagne ou au Luxembourg. Le directeur littéraire de Transkrit, Jean Portante, a été « déterrer » – selon ses propres termes – cette figure de la littérature luxembourgeoise oubliée de nos jours. mehr lesen / lire plus

Réfugié-e-s : Solidarité au sein de l’UE plutôt que sous-traitance

Au moment où se tient un important Conseil européen devant traiter de l’attitude de l’Union européenne envers les réfugiés, dix-sept citoyens du Luxembourg élèvent publiquement leur voix.

Signataires : Robert Altmann, Franco Barilozzi, Paul Bissener, Rosa Brignone, Jean Pierre Dichter, Sergio Ferreira, Jean Feyder, Pierre Joppart, Serge Kollwelter, Jean Lichtfous, Joaquim Monteiro, Gilbert Pregno, Pablo Sanchez, Claude Weber, Raymond Weber, Raymond Wagener, Laura Zuccoli.

Nous encourageons le gouvernement luxembourgeois à adopter une attitude ferme et cohérente lors de ce conseil.

L’incapacité de l’UE et de ses États membres à développer et à mettre en pratique des politiques humaines et opérationnelles qui procureraient des solutions durables aux millions de réfugiés, tant en Europe que dans les régions des conflits, est préoccupante. mehr lesen / lire plus

Le 23 mars : Maxime Combes et Aurélie Trouvé

Deux altermondialistes français de passage à Luxembourg-ville le même jour, c’est déjà une bonne nouvelle. Mieux encore, mercredi 23 mars, on ne sera pas obligé de se décider pour l’un ou pour l’autre. La conférence de Maxime Combes, économiste, membre d’Attac, et très engagé dans les mobilisations autour des conférences climatiques, aura lieu à 12h15 à la salle Rheinsheim au Centre culturel Altrimenti, 5, avenue Marie-Thérèse. L’événement, organisé par Etika, Attac, Votum Klima et EELV, est intitulé « En finir avec les énergies fossiles pour sortir des crises par le haut ! » L’intervention de Combes et les questions des participants tourneront sans doute autour de son livre paru en automne sous le titre « Sortons de l’âge des fossiles ! mehr lesen / lire plus

Energiewende – nur über Tierleichen?

Dass die Umweltfreunde selber dem Ausbau der erneuerbaren Energien im Wege stehen, wird von grünen NGOs gerne als Mythos abgetan. Umso bemerkenswerter ist deshalb der diese Woche veröffentlichte Brief von Natur & Ëmwelt an Energieminister Étienne Schneider. Die Organisation bezieht in ihm Stellung zur Überarbeitung der Potenzialstudie für erneuerbare Energien, in denen sie vor allem Gefahren für die Tierwelt erblickt: Kleine Wasserkraftwerke stünden den Renaturierungen und dem Abbau von Wanderhindernissen für Fische entgegen. Heruntergekommene Waldstücke mit viel Altholz bildeten wertvolle Biotope, weshalb eine uneingeschränkte Nutzung – als Quelle von Biomasse – „verheerend“ sei. Vor allem die Windkraft ist Natur & Ëmwelt ein Dorn im Auge. mehr lesen / lire plus

Du gaz vert, vraiment ?

Eida, le fournisseur spécialisé en électricité verte, ne manque pas d’atouts. Enracinement local, soutien à des projets verts, approche intégrée des défis énergétiques et, bien sûr, des kilowattheures achetés directement à deux parcs éoliens… aux Pays-Bas. Certes, ce n’est pas parfait – mais depuis qu’Enovos a laissé tomber la fourniture d’électricité verte en temps réel, il n’y a guère de raison pour préférer le Goliath vert-gris au David 100 % vert. Eida, qui se conçoit comme un prestataire de services énergétiques universel, se propose désormais de « révolutionner le marché luxembourgeois du gaz naturel » en proposant l’« Ökogas Flex ». mehr lesen / lire plus

Antiterrorisme : La liberté se meurt…

… en toute sécurité. Lutter contre le terrorisme tout en préservant les droits fondamentaux, est-ce possible ? Ça devrait, dit la CCDH. Et de mettre en garde contre les dérives sécuritaires.

1363NewsAntiterrorÀ trop vouloir en faire en matière d’antiterrorisme, on finit par remettre en question ces mêmes valeurs qu’on est censé protéger. C’est la crainte qu’a formulée, lundi 14 mars, Gilbert Pregno, président de la Commission consultative des droits de l’homme (CCDH). Tout en émettant une critique générale du virage sécuritaire entrepris par de nombreux gouvernements après les attentats de Paris – « on essaye de nous faire croire que ces attentats auraient pu être évités si certaines mesures avaient déjà été en place » -, il a présenté l’avis de la CCDH quant au projet de loi 6921. mehr lesen / lire plus

Institut du temps perdu

Que l’installation de l’Institut d’histoire du temps présent (IHTP) soit laborieuse et provoque des remous non négligeables en coulisses n’est pas étonnant, vu qu’il s’agit non seulement d’une réorientation de la façon dont le pays traite son histoire et ses historiens, mais qu’en plus sa création implique aussi la fermeture de plusieurs centres de recherche, plus ou moins politisés. Pourtant, plus le temps s’écoule, plus les tenants de l’IHTP craignent que cette réforme ne soit remise aux calendes grecques, tant les détails importants restent encore peu clairs. Ainsi le député socialiste Franz Fayot, qui a voulu savoir du ministre délégué à l’Enseignement supérieur et à la Recherche comment le directeur du futur institut serait recruté et quels seraient ses ressources humaines et ses moyens financiers. mehr lesen / lire plus

Ministre de l’aéroport durable : Il l’a pas volé !


Les victimes du bruit aérien se mobilisent. François Bausch défend « son » Findel, alors qu’il était de leur côté il n’y a pas si longtemps.

Boeing 747-400 : 
je fais moins de bruit, donc je vole plus souvent la nuit. (Photo : Wikimedia / Arpingstone / PD)

Boeing 747-400 : 
je fais moins de bruit, donc je vole plus souvent la nuit. (Photo : Wikimedia / Arpingstone / PD)

Quand il est dans l’opposition, un parti ne doit pas trop s’engager ou faire trop de promesses. C’était la position de Jeannot Krecké durant la période précédant le retour du LSAP au gouvernement en 2004. En effet, le leader parlementaire et futur ministre de l’Économie craignait moins le manque de profil politique que la perte potentielle de crédibilité. mehr lesen / lire plus

Rechtspopulismus: Die Umfaller

Hätte der vorhersehbare Erfolg der AfD bei den Landtagswahlen letzten Sonntag verhindert werden können? – schwer zu sagen. Klar ist nur: Nicht nur in Deutschland steht die Demokratie unter Zugzwang.

1363editoSelten war ein Interpretationsspielraum so groß wie nach den Landtagswahlen in Rheinland-Pfalz, Baden-Württemberg und Sachsen-Anhalt am letzten Sonntag. Für die einen waren deren Ergebnisse ein klares Bekenntnis zu Merkels Flüchtlingspolitik, da ja in allen drei Bundesländern Unterstützer der Kanzlerinnen-Linie in dieser Frage an die Spitze gewählt wurden, für die anderen signalisierten sie – mit dem Durchmarsch der Rechtspopulisten – den Beginn neuer Weimarer Verhältnisse. Doch ob man nun die Optimisten oder aber die Pessimisten Realitätsverweigerer schelten muss, ist eigentlich egal. mehr lesen / lire plus

Nation und Sprache: Die letzte Bastion

Sprache gilt als Kernelement der Identität. Im mehrsprachigen Luxemburg gewinnt das Luxemburgische immer mehr an Bedeutung – und erfüllt nicht zuletzt eine soziale Funktion.

1363RegardsNation1

Nicht nur in der Sprachendebatte artikulieren sich identitäre Bestrebungen in Luxemburg: 
Auch so etwas Nebensächliches wie eine Nationalflagge kann nationalistischen Eifer auslösen. (Foto: Wikimedia)

Wirtschaftliche und politische Krisen bringen Unsicherheiten mit sich, vor allem bei den Aussichten für die Zukunft. Wenn die Arbeitslosigkeit zunimmt, Flüchtlinge ins Land strömen und auch noch die Muttersprache zu verschwinden droht, werden Schutzmechanismen aktiviert. Einer davon ist der Rückgriff auf die Nation als Herkunftsgemeinschaft mit einer gemeinsamen Sprache. Dass diese Mechanismen auch im Europa des 
21. mehr lesen / lire plus

Jazz
 : Le voyageur

En quelques années, Pol Belardi est devenu un incontournable de la scène jazz luxembourgeoise. Pourtant, ce n’est pas d’hier que ce jeune touche-à-tout a commencé à creuser sa niche dans le monde de la musique.

1363kulturregards

Pol au milieu de son univers. (Photo  : Sven Becker)

Il n’est pas toujours aisé d’écrire le portrait de quelqu’un qu’on connaît. Surtout si, comme dans le cas présent, on a eu la chance de partager un petit bout d’aventure musicale avec lui. Mais vu que c’est le cas avec Pol Belardi et que, parfois, les anecdotes en disent plus que mille descriptions aussi minutieuses qu’élogieuses, il serait dommage d’en priver le lecteur, surtout si cela peut aider à mieux cerner le sujet. mehr lesen / lire plus

Blues rock : Even Lebanese Get the Blues

Même s’ils évitent le tiroir de la « world music », The Wanton Bishops restent un exotisme, car du blues rock survitaminé en provenance du Liban, il n’y en a pas des masses.

1363event

Les seigneurs du blues libanais célébreront une grand-messe à Esch.

Comme chaque groupe de rock qui se respecte, The Wanton Bishops ont aussi leur légende des débuts. Celle qu’ils racontent dans leurs interviews et sur leur site commence avec une bagarre devant un bistro à Beyrouth. Tandis que les poings volent et qu’ils essaient de séparer les baroudeurs, Nader Mansour et Eddy Ghossein se rencontrent pour la première fois. mehr lesen / lire plus