Digitalsteuer: Alles oder nichts

Die Digitalwirtschaft soll endlich „fair“ besteuert werden. Während die EU-Kommission auch Sofortmaßnahmen erwägt, will Finanzminister Gramegna nur eine globale Lösung akzeptieren.

Mit der Digitalsteuer ist es ein wenig wie mit dem Kommunismus – beide können nur funktionieren, wenn sie auf globaler Ebene wirksam sind. Wenn Leo Trotzki sich daher einst vehement gegen Stalins Doktrin vom „Sozialismus in einem Land“ wandte, so gibt sich Luxemburgs Finanzminister derzeit als „Trotzki“ des Kapitals: „Wir wollen keine Übergangslösung, wir wollen, dass eine Lösung auf der Weltebene gefunden wird“, sagte Pierre Gramegna am vergangenen Dienstag im Anschluss an die Sitzung des Rats der EU-Wirtschafts- und Finanzminister (Ecofin) in Luxemburg. mehr lesen / lire plus

Greenpeace terroridiculise EDF

Un feu d’artifice au-dessus d’une piscine suffit pour mettre un pays en état de guerre ou presque. Non, Greenpeace n’est pas retourné en Russie où, en 2013, plusieurs de ses militants avaient été traités comme des criminels suite à une action contre Gazprom. C’est en France que cela se passe, la piscine est celle de la centrale de Cattenom, les militants ont été arrêtés par un peloton spécialisé de la gendarmerie… et EDF assure que le feu d’artifice n’a eu aucun impact sur la sûreté des installations. L’objectif de l’action de ce jeudi était de dénoncer le risque que représentent ces piscines d’entreposage de combustible usé… si on mettait le feu à autre chose qu’à des engins pyrotechniques. mehr lesen / lire plus

Viele Chargés unzufrieden

Der SEW und der Landesverband kritisieren die Arbeitsbedingungen der Chargés de Cours im Grundschulwesen. Als größter Missstand wird beklagt, dass zurzeit infolge des Lehrkräftemangels sämtliche Chargés herangezogen werden, um, wie es heißt, die „Lücken zu füllen“. Daher gebe es nun keine Reserve mehr: „Viele Chargés trauen sich momentan nicht, ihre Altersentlastung zu beantragen oder sich krank zu melden“, so Isabelle Bicheler vom Landesverband. Das Ministerium äußere dazu nur, man müsse sich in einem solchen Falle intern organisieren. Das erzeuge in den Schulen ein angespanntes Klima. Ferner wird an der Ausbildung der Chargés kritisiert, dass die Aufnahmeprüfung zu schwer sei. Zu Schuljahresbeginn 2017/18 hätten lediglich 10 von insgesamt 22 BewerberInnen bestanden. mehr lesen / lire plus

Conseil national pour étrangers : enfin du budget

Que le Conseil national pour étrangers (CNE) est une machine à couacs n’est pas un secret pour celles et ceux qui connaissent le dossier. Ainsi, lors de son renouvellement début juillet de cette année, il est apparu que le nombre de représentants suppléants requis par la loi était insuffisant, faute de candidatures. Ce qui selon le député socialiste Marc Angel a conduit à un blocage total de cet organe censé concocter un rapport pour le gouvernement au sujet de l’intégration des étrangers. Selon le député, le CNE ne serait tout simplement pas au complet en ce moment. En effet, aux dernières élections du conseil, il y aurait eu 68 candidats et 55 électeurs inscrits, dont seulement 49 auraient participé au scrutin. mehr lesen / lire plus

Geschlechterparität: Leichte Verbesserung

Wenige Tage nach den Wahlen stellt der Conseil national des femmes du Luxembourg (CNFL) erste Befunde zur Geschlechterbalance vor. Die Tendenz ist zwar steigend, von Parität ist man aber immer noch sehr weit entfernt.

Es tut sich etwas – wenn auch sehr langsam. Nach Stagnation im Jahre 2011 sind wir bei den diesjährigen Gemeindewahlen der Geschlechterparität wieder ein kleines Stück nähergekommen. Am vergangenen Mittwoch stellte der CNFL erste Analyseergebnisse vor. Bezüglich der Kandidaturen ist die Datenlage bereits vollständig: 1279 der insgesamt 3575 KandidatInnen, also 35,7 Prozent, sind Frauen. Das macht gegenüber 2011 eine Steigerung um rund 3,7 Prozent aus. Ein signifikanter Unterschied zeichnet sich dabei zwischen Proporz- und Majorzgemeinden ab. mehr lesen / lire plus

Luxemburg-Stadt: Falscher Wechsel

In der Hauptstadt wird jeder der möglichen Koalitionen immer auch Wahlverlierer angehören. Auf die Mehrheit kommt es an.

In seiner in vieler Hinsicht aufschlussreichen Analyse der Gemeindewahlen – Titel: „Gambia ist klinisch tot“ – stellte der ehemalige Minister und Europa-Abgeordnete Robert Goebbels (LSAP) am Mittwoch im Tageblatt eine „dumme“ Frage: „Weshalb will Serge Wilmes nicht Bürgermeister werden? Eine CSV-Grüne-LSAP-Koalition würde mit Sicherheit frische Luft in den 50 Jahre alten blauen Mief der Hauptstadt bringen“. Er zog das Beispiel der Hauptstadt als einen Beleg für seine These heran, dass die DP dabei sei, ihre Rolle als zukünftiger Juniorpartnerin der CSV auf nationaler Ebene vorzubereiten. mehr lesen / lire plus

Communales dans le Sud : Particularités et constantes

Ce n’est pas seulement à Esch que le sud du pays s’est réveillé avec de nouvelles majorités. Un petit tour d’horizon.

(Photo : © thebluediamondgallery)

Dimanche dernier, il y a eu les petites surprises et les grandes. Commençons donc par les plus petites : à Dudelange, le LSAP a pu encore une fois défendre sa majorité absolue au conseil communal. C’est d’autant plus considérable que le LSAP a subi des défaites dans plusieurs communes avoisinantes – une tendance qui ne semble pas trop se répercuter sur la troisième ville du pays. Surtout qu’avec Dan Biancalana, les socialistes avaient misé sur une nouvelle tête, vu l’absence des dinosaures Alex Bodry et Mars Di Bartolomeo. mehr lesen / lire plus

Sanem : deux vainqueurs, deux gagnants

Il y a des surprises qui n’en sont pas. Certes, la solide liste LSAP de Sanem aurait pu maintenir son score au lieu de perdre 8 %. Et oui, la liste victorieuse Déi Lénk aurait pu profiter encore plus de la présence des deux transfuges socialiste et verte. Mais à y regarder de plus près, on réalise qu’avec 36,4 %, le LSAP reste au-dessus de son résultat de 2005 et demeure la force dominante dans la sixième commune du pays. Quant au parti Déi Lénk, il double tout de même son score et, avec 13 %, passe devant Déi Gréng. Avec ses deux sièges, il pourrait même, arithmétiquement parlant, constituer une majorité avec les socialistes. mehr lesen / lire plus

Communales à Esch : C’est reparti comme en 1999

Coup de tonnerre dimanche dernier dans l’ancienne métropole du fer : pour la première fois depuis une centaine d’années, les conservateurs pourraient obtenir le poste de bourgmestre. Mais la messe n’est pas encore dite.

Lundi matin, les affiches du LSAP sont les premières à disparaître. (Photo : woxx)

Dimanche soir vers 18 heures, visages incrédules dans la nouvelle auberge de jeunesse eschoise, où Déi Lénk avaient invité à leur fête électorale. C’est la bérézina pour la gauche, car à ce moment, seul un siège lui était assuré au prochain conseil communal – alors que le parti avait espéré en conquérir un troisième afin de pouvoir aisément monter une coalition rouge-rouge avec le LSAP. mehr lesen / lire plus

Contre le nucléaire, contre la Commission

L’extension de la centrale de Hinkley Point a mis longtemps avant d’être approuvée par les gouvernements britannique et français, notamment à cause des risques financiers énormes. Ce jeudi ont eu lieu les plaidoiries relatives à la plainte devant la Cour de justice de l’Union européenne, qui maintient un niveau élevé d’insécurité autour du projet. L’Autriche, soutenue par le Luxembourg, reproche en effet à la Commission européenne d’avoir autorisé les aides d’État britanniques. Le grand-duché, en tant qu’ennemi déclaré de l’énergie nucléaire, insiste en particulier sur l’incompatibilité de Hinkley Point avec les objectifs de l’Union. Ce projet ne serait pas neutre en CO2, puisque le traitement du combustible conduit à des émissions considérables. mehr lesen / lire plus

Ediff: Änderungen heftig kritisiert

Künftig werden die Équipes de soutien des élèves à besoins éducatifs particuliers ou spécifiques (Eseb) den RegionaldirektorInnen unterstellt sein – eine Neuerung, die zurzeit heftig diskutiert wird. So hat die Änderung des Gesetzes zu der Befürchtung geführt, die Neutralität der SonderpädagogInnen sei nicht mehr gewahrt, wenn diese ins Grundschulsystem integriert werden. Ferner gibt es, angesichts des gegenwärtigen Lehrkräftemangels, die Sorge, dass SonderpädagogInnen von nun an verstärkt im regulären Grundschulunterricht eingesetzt werden. Bildungsminister Claude Meisch versicherte indes, dass sich an der Arbeit der Eseb (davor Équipes multiprofessionelles) nichts ändere. Er räumte jedoch ein, dass in der Tat ein Personalmangel besteht. Das Ministerium sieht deshalb vor, in den kommenden Jahren das Personal in der Ediff um 150 neue MitarbeiterInnen aufzustocken. mehr lesen / lire plus

Potentiel nouveau recteur de l’Uni : pas incontesté

Si l’information relayée par la radio socio-culturelle 100,7 est correcte, alors l’Université du Luxembourg – ou plutôt son conseil de gouvernance – aurait trouvé un prétendant tout à fait à son goût, tout en écartant l’hypothèse d’un candidat interne. En effet, Stéphane Pallage, depuis 2013 doyen de l’école de gestion de l’Uqam (Université du Québec à Montréal), est un économiste d’origine belge à qui le contact entre enseignement public et secteur privé ne semble pas faire froid dans le dos. En tout cas, c’est ce que prétend un de ses collègues, le professeur de comptabilité à l’Uqam Léo-Paul Lauzon (qui est aussi membre du Nouveau Parti démocratique, le plus à gauche du Canada), dans un blog rédigé pour le tabloïd « Le Journal de Montréal ». mehr lesen / lire plus

Optimisation fiscale : Luxembourg, terre d’accueil

La Commission européenne veut donc que le Luxembourg récupère d’Amazon un pactole de 250 millions d’euros. De quoi accroître l’embarras du grand-duché face à ses pratiques fiscales.

Après Fiat, c’est au tour d’Amazon. Et ce n’est pas une surprise, puisque la commissaire européenne chargée de la politique de la concurrence, la Danoise Margrethe Vestager, l’avait annoncé. Considérant que les conditions de l’implantation d’Amazon au Luxembourg, qui permettaient à l’entreprise d’échapper à trois quarts de l’imposition de ses bénéfices, constituait bien une aide d’État illégale, elle en concluait que « les États membres ne peuvent pas accorder à des groupes multinationaux des avantages fiscaux sélectifs auxquels d’autres sociétés n’ont pas accès ». mehr lesen / lire plus

Catalogne : Une escalade dangereuse

Quelques jours après le référendum interdit, la situation en Catalogne reste bloquée. Une solution politique est-elle encore possible ? Une analyse.

Des policiers espagnols confisquent des urnes, dimanche dernier. (Photo : EPA-EFE)

Plus de 800 blessés, c’est le bilan au terme d’une journée marquée de violences policières. Dimanche dernier, un référendum s’est tenu en Catalogne. « Voulez-vous que la Catalogne devienne un État indépendant en forme de république ? », voilà la question qui était posée. Le référendum, déclaré anticonstitutionnel par le Tribunal Constitucional, avait été interdit par le gouvernement de Madrid.

Face au refus de dialogue du gouvernement central, le gouvernement régional catalan, formé par une coalition de partis indépendantistes – qui n’avaient ensemble reçu que 47,8 pour cent des voix lors des élections de 2015, mais qui disposent d’une majorité au parlement -, a choisi la voie de la désobéissance ouverte. mehr lesen / lire plus

Le diesel inondera-t-il les tribunaux ?

Duper les consommateurs – et les instances de contrôle, plus ou moins complaisantes – sans en souffrir les conséquences. Voilà ce dont doivent rêver les dirigeants de VW et des autres fabricants mis en cause lors du Dieselgate. Au Luxembourg, l’État a mollement déposé plainte contre X mais si les choses bougent, c’est grâce à des initiatives de la société civile. Ainsi, l’Union des consommateurs (ULC) a fait savoir il y a une semaine qu’elle allait déposer une plainte civile au nom d’automobilistes lésés. Dirigée contre la société Losch, importateur de VW, et plusieurs concessionnaires, la plainte devrait s’appuyer sur la notion de « publicité trompeuse ». mehr lesen / lire plus