ISLAM LUXEMBOURGEOIS: « Et gëtt kee Gott ausser Allah… »

La Shoura, organe représentatif du culte musulman, sera élue ce dimanche. Elle aura la tâche de conclure avec l’Etat une convention, à l’instar des autres cultes.

Le croissant de lune ira-t-il rejoindre le crucifix et l’étoile de David au firmament
des cultes conventionnés ? Ce sera la première tâche de l’assemblée des croyants qui sera élue ce dimanche.

Alors que le pays commence lentement à entrer en phase électorale avec les communales qui auront lieu le 9 octobre, une autre élection aura lieu ce dimanche. Car au lendemain de ce jour-là, les musulman-e-s du Luxembourg seront représenté-e-s par une nouvelle Shoura, l’assemblée représentative des croyants et qui fera office, à l’instar du Consistoire israélite pour les juifs, d’interlocuteur officiel envers l’Etat. mehr lesen / lire plus

COMMUNAUTÉ MUSULMANE: Sur le seuil

La reconnaissance de l’islam par l’Etat luxembourgeois ne concerne que le financement du culte. La perspective d’un cours de religion musulmane a pourtant rallumé le vieux débat sur la laïcité de l’école publique. Sur cette question, la communauté musulmane adopte un profil bas.

Qui peut monter
sur le minbar?
En finançant le culte musulman,
l’Etat luxembourgeois s’octroie un droit
de regard sur
le personnel clérical.
(photo: RK)

« L’islam, c’est la paix, pas les attentats à la bombe. » Claudio Clori, jeune homme en costume cravate, est soucieux de dissiper les malentendus. Il guide un groupe de visiteur-se-s à travers la mosquée de Mamer en cette journée de porte ouverte. mehr lesen / lire plus

RELIGION A L’ECOLE: Leurs valeurs et les nôtres

La présence des cours de religion à l’école publique est de plus en plus mise en cause. Reste à savoir si leur remplacement par une « éducation aux valeurs » est souhaitable.

Il fallait bien que cela arrive un jour. Le Luxembourg a changé, il n’est plus cette petite communauté où seule l’église catholique avait droit de cité, faute entre autres, de concurrence sérieuse. Les nouvelles vagues d’immigration ne viennent plus seulement d’Italie, du Portugal ou de Pologne, bastions d’un fervent catholicisme. Des arrivants d’Afrique et des Balkans ont aussi été accueillis, des personnes considérant Jésus comme un prophète parmi tant d’autres, mais pour qui Mohammed est définitivement le « number one ». mehr lesen / lire plus

CULTES CONVENTIONNES: La manne terrestre

La convention entre l’Etat et l’Islam luxembourgeois pose à nouveau la question du financement public des cultes.
Est-ce vraiment la meilleure solution?

Le ministre de l’emploi, François Biltgen, fait son travail. En automne, il fera voter une loi qui créera sept emplois rémunérés plus que correctement. Bon d’accord, cette prouesse est plutôt à attribuer à un autre ministère dont il a la charge: celui des cultes. A l’instar des églises catholiques, protestantes, orthodoxes, des anglicans et des juifs, l’islam va à son tour, par le biais d’une loi, conclure une convention avec l’Etat. Un mufti, cinq imams et un secrétaire de la shoura (l’assemblée des croyants) recevront ainsi des traitements assimilés à ceux de la fonction publique (C7 pour le mufti, C4 pour le secrétaire et C2 pour les imams). mehr lesen / lire plus

BENOIT XVI ET L’ISLAM: Tempête dans un bénitier

Après les caricatures, le pape. Encore une fois les véritables questions s’effacent derrière le buzz médatique.

La rétractation de Benoî t XVI aura du moins eu un effet secondaire plutôt remarquable: il a mis d’accord Mahmoud Ahmadinejad et George W. Bush. Le président iranien, à la surprise de tous, a déclaré que l'“Iran respecte le pape“. Son opposant américain a vu dans les mots de Benoî t XVI une contribution importante dans la guerre contre le terrorisme. En tant que spectateur on peut se demander à quoi servent de telles déclarations. Si le soutien de Bush au pape ne surprend guère, il faut tout de même noter que son prédécesseur démocrate Bill Clinton a violemment attaqué les propos pontificaux. mehr lesen / lire plus

KARIKATURENSTREIT: Heilige Gefühle

Der Ko-Autor von „Unglaubensgespräch“ und Atheist Jacques Wirion sprach mit der woxx über seine Einschätzung des „Karikaturenstreits“ und über die Rückkehr des Religiösen.

Den Dialog der Kulturen ermöglichen, aber nur wenn das Gegenüber dazu bereit ist: Jacques Wirion ist nicht für unbedingte Toleranz zu haben.

woxx: Herr Wirion, in Ihrem Buch, das sie mit dem bekennenden Christen Hermann Kurzke zusammen geschrieben haben, schreiben sie, dass Sie selbst aufpassen müssen, „dass der Islam nicht zu meinem religiösen Prügelknaben wird“. Ist der Islam für Sie gefährlicher als andere Religionen?

Jacques Wirion: Er ist gefährlicher als andere Religionen, weil er für mich etwas wie eine „harte“ Religion darstellt. mehr lesen / lire plus

ISLAM: Auf zum Luxemburger Djihad

Der heilige Krieg gegen den Islamismus breitet sich auch in Luxemburg aus. Statt mit den Waffen von Integration und Toleranz zu kämpfen, verstärkt der Staat sein Arsenal der Ausgrenzung.

Zugegeben, sie wirken etwas exotisch, die Männer mit den Bärten, die sich seit einiger Zeit in einem Bonneweger Lokal versammeln – wenn auch nicht mehr als „Brüder“ anderer Religionsgemeinschaften. Am Montag in der Frühe wurde die „Association des musulmans du Luxembourg“ im Rahmen einer polizeilichen Aktion gegen „Islamistenkreise“ Zielscheibe einer Hausdurchsuchung. Grund: Hinweise auf Bildung einer kriminellen Vereinigung. Und die Polizei, so ihre spätere Pressemitteilung, wurde fündig: Propaganda-Material, das zum Heiligen Krieg aufrufe, sei sichergestellt worden. mehr lesen / lire plus